Un centre artistique pour relier quartiers anciens et modernes

La ville natale de l’explorateur Vasco de Gama, Sines, accueille aujourd’hui l’un des centres artistiques les plus modernes et les plus attrayants du Portugal. Le complexe polyvalent de cette petite ville côtière a été achevé en 2005 et comprend une spacieuse bibliothèque, un centre d'exposition, une salle de spectacle et des archives.

Autres outils

 
La façade du centre d'arts à Sines La façade du centre d'arts à Sines

«Le centre artistique, plus particulièrement son intégration dans la communauté urbaine, offre un nouveau regard sur le centre historique de Sines, sans pour autant en exclure les personnes qui y vivent, travaillent ou qui y sont de passage.»
Ricardo Nicolau, directeur adjoint du musée Serralves

Un nouveau centre d’apprentissage, de rencontre et de loisirs de grande importance a vu le jour au bénéfice de la communauté tout entière. Les passants peuvent même observer ce qui s’y déroule à travers le sol transparent.

Une architecture contemporaine

Située à environ 100 km au sud de Lisbonne, Sines, dont le port de pêche est célèbre, se perche sur une falaise surplombant l’Atlantique. Bien qu’ils soient renommés pour leur festival annuel de musique du monde, le plus grand du Portugal, la ville et son centre ont souffert durant des années d'un déclin économique et d'une diminution progressive du nombre de leurs habitants.

Afin d’insuffler une nouvelle vie dans la région, le projet de création d’un centre artistique et d’une bibliothèque a vu le jour. L’un des principaux objectifs était de renforcer les liens entre les résidents et l’art et la musique, ainsi que de valoriser le centre historique de la ville grâce à la construction d’un nouveau bâtiment impressionnant et esthétique.

Le soutien financier de l’UE a couvert la moitié du coût total du projet. Les travaux sur le site de l’ancien théâtre Vasco de Gama ont débuté en novembre 2001 sous la supervision de la région d’Alentejo. La construction a rencontré plusieurs obstacles. Il a notamment été nécessaire de recourir à des explosifs pour creuser la roche. Le bâtiment de sept étages, conçu par des architectes portugais de premier ordre, a été achevé en novembre 2005.

Un centre polyvalent

Le bâtiment abritant la bibliothèque municipale et le centre artistique de Sines arbore une esthétique audacieuse faite de grosses briques et de verre, lui donnant en partie l’allure d’un château. Son architecture innovante lui a valu sa sélection pour le prix européen Mies van der Rohe en 2006. Les principales installations sont réparties sur sept étages et incluent une grande bibliothèque, un spacieux centre d’exposition, une salle de 190 places assises destinée à des représentations artistiques ainsi qu’à des réunions publiques, et des archives accessibles au public renfermant des documents sur la localité. Le complexe dispose également de deux cafétérias et d’un parking souterrain.

Le centre a valorisé l'image de Sines en tant que lieu attrayant à visiter, et où il fait bon vivre. Il sert également de nouvelle plateforme pour les arts et l’éducation culturelle. De janvier 2006 à août 2009, près de 121 000 personnes ont participé aux événements du centre. Le centre d’exposition à lui seul a attiré plus de 36 000 visiteurs, venus voir les quelque 40 expositions consacrées à des thèmes extrêmement divers, de la peinture à la sculpture. Durant la même période, la salle de spectacle a accueilli 25 900 spectateurs et la bibliothèque environ 16 500 visiteurs. Le service pédagogique du centre s’oriente quant à lui vers la population locale, en particulier les enfants, et a organisé plus de 1 350 activités.


Date de rédaction

17/01/2010