«The Garden of Senses» (Le jardin des sens) favorise l’éducation et l’inclusion sociale des enfants souffrant de déficiences visuelles

Un nouveau jardin à ciel ouvert offre des possibilités de rééducation, d’éducation et de formation à l’orientation spatiale à plus de 50 enfants de l’«Educational Centre for Kids with Visual Disabilities» (ECK – Centre éducatif pour enfants souffrant de déficiences visuelles) d’Owinska, près de Poznań, en Pologne.

Autres outils

 
ce parc étonnant aide les personnes handicapées à apprendre à se déplacer dans le monde qui les entoure.  © Starostwo Powiatowe w Poznaniu ce parc étonnant aide les personnes handicapées à apprendre à se déplacer dans le monde qui les entoure. © Starostwo Powiatowe w Poznaniu

" Nous nous sommes beaucoup investis dans la réalisation de ce projet, mais cela en valait vraiment la peine. C’est merveilleux de voir que ce jardin peut aider les enfants handicapés à apprendre à vivre dans le monde extérieur, de voir ces enfants si enthousiastes. Et je suis heureux de constater qu’il est aussi très intéressant pour les personnes valides, qui peuvent ainsi prendre conscience des besoins des personnes handicapées. Il nous apprend l’empathie et nous aide à vivre ensemble plutôt qu'à côté les uns des autres. "

Jan Grabkowski, gouverneur du district de Poznań

Ce projet est une initiative des autorités locales et du personnel de l’ECK. Le jardin a été créé en 2012, avec le soutien de financements européens. La formation à l’orientation spatiale est nécessaire pour préparer ces enfants à vivre de manière autonome et augmenter leurs chances de se déplacer sans contraintes inutiles. Cette initiative permet de lutter contre la marginalisation des personnes handicapées.

Un projet unique

Le jardin, d’une superficie de 25 000 mètres carrés, se situe dans un ancien jardin cistercien. Il a été aménagé dans un style baroque et est agrémenté de grands arbres, de petites plantes ligneuses décoratives, de fleurs, de fontaines et de petites sources d'où s’écoule de l’eau. Tous ces éléments envoient différents stimuli sensoriels puissants aux personnes malvoyantes, en lieu et place de stimuli visuels.

La rééducation de ces personnes repose principalement sur la stimulation d’autres sens, qui remplacent la vue lorsqu'elles doivent s’orienter dans l’espace. Cette formation leur apprend à se déplacer en utilisant l’ouïe, le toucher ou l’odorat. Elle leur donne confiance en elles, ce qui est indispensable pour évoluer dans le monde extérieur.

Le jardin est équipé de 50 machines professionnelles. Il comprend aussi des sentiers avec différents revêtements spécialement conçus pour aider les participants à reconnaître différentes structures avec leurs pieds ou à l'aide d'une canne, un parcours d’obstacles pour améliorer l’équilibre et des «bandes sonores» qui leur apprennent à trouver leur chemin en se servant de leurs oreilles plutôt que de leurs yeux.

Dans la sonothèque, les enfants se familiarisent avec plus de mille sons typiques des environnements urbains, comme celui d’un tram qui arrive, d’une voiture qui passe ou de sons que l’on entend dans les gares et aéroports. Ces sons sont enregistrés dans différentes conditions météorologiques car ils varient selon que le soleil brille ou qu’il pleut.

Pour l’inclusion sociale

Dans «Le jardin des sens», les enfants apprennent non seulement à marcher seuls mais aussi à rouler à vélo ou à faire du patin à roulettes. La formation inclut également la reconnaissance des plantes et des fleurs par leur forme ou leur parfum afin de permettre aux enfants souffrant de déficiences visuelles d’apprécier la nature. Le but est aussi d’intégrer les enfants handicapés aux autres enfants par le biais de cours communs organisés par le personnel d’ECK.

Chaque année, environ 20 000 personnes visitent ce jardin. Ce lieu a beaucoup de succès, pas seulement auprès des enfants mais aussi auprès d'adultes malvoyants, qui trouvent la formation à l’orientation spatiale très utile et amusante.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Creation of open recreational area for children from the Educational Centre for Kids with Visual Disabilities in Owinska and for the inhabitants of Poznan County» a fait l’objet d’un investissement total de 1 405 699 EUR, la contribution du Fonds européen de développement régional s’élevant à 716 440 EUR au titre du programme opérationnel «Grande-Pologne» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

19/10/2015

Vidéos