Une nouvelle vie dans la vieille ville de Bielsko-Biała

La coopération entre les pouvoirs publics et le secteur privé a facilité la transformation du vieux quartier de Bielsko-Biała en un nouveau centre culturel et touristique vivant.

Autres outils

 
Monument sur la grand-place de Bielsko-Biała Monument sur la grand-place de Bielsko-Biała

Contexte

La ville de Bielsko-Biała est située au sud de la région de Voïvodie de Silésie, au pied de la chaîne montagneuse des Beskides. Cette capitale régionale, d’une population de quelque 177.000 habitants, a été le second centre de l'industrie textile polonaise entres les années 60 et les années 90. Aujourd'hui, Bielsko-Biała est mieux connue comme destination d'un tourisme en grande partie basé sur le riche patrimoine architectural et culturel duquel elle tire son nom de « petite Vienne ».

Dans les vieux quartiers de la ville, néanmoins, ce patrimoine architectural et culturel a souffert de nombreuses années d'abandon et de manque d'investissements. C'est pourquoi les pouvoirs locaux ont élaboré en 1998 une « stratégie de revitalisation » ainsi qu'un « plan de rénovation de la vieille ville ». En 2004, un nouveau « programme pour la revitalisation de la vieille ville de Bielsko-Biała » a été adopté et, en 2005, les autorités municipales ont publié un « programme pour la revitalisation des quartiers urbains de Bielsko-Biała ». L’ensemble de ces plans et programmes a servi de base à un vaste projet de rénovation qui a été inclus dans le programme opérationnel régional intégré, cofinancé par les fonds structurels pour la période 2004-2006.

Les germes du renouveau

Le principal objectif du projet était de revitaliser la vieille ville en stimulant son potentiel économique, touristique et culturel. La première phase du projet se concentrait sur les investissements dans les infrastructures de base, en particulier dans les réseaux d'eau, de chauffage, d'électricité, de gaz et de télécommunications. Elle prévoyait également la rénovation de la grand-place, avec la reconstruction de monuments et la pose de nouveaux bancs et d'un nouvel éclairage. Le projet était cofinancé par les pouvoirs municipaux et par des organisations du secteur privé, qui étaient partenaires dans le projet.

L'exécution réussie du projet a démontré la capacité des partenariats public-privé à apporter de réels avantages à la ville et à ses habitants. Surtout, le projet a eu pour effet de stimuler très fortement l’investissement chez les propriétaires privés de biens immobiliers situés sur la grand-place.

Cependant, la revitalisation de la vieille ville ne s'est pas limitée aux infrastructures et aux bâtiments. La ville de Bielsko-Biała a également mis en œuvre le projet « lutte contre la détresse », qui aidait les citoyens de la vieille ville ayant des difficultés à trouver un emploi, en mettant à leur disposition un centre spécial où ils pouvaient recevoir une formation et se faire conseiller.

Résultats

Grâce au projet, la vieille ville a retrouvé un second souffle. La grand-place est de plus en plus souvent utilisée pour l'organisation de manifestations culturelles et de plus en plus de gens viennent passer leur temps libre dans la vieille ville. Afin de garantir que ce processus de rénovation reste un succès, plusieurs initiatives lancées dans le cadre du projet se poursuivent et d'autres se mettent en place. Citons notamment :

  • Des aides spéciales aux propriétaires de bâtiments anciens dans la vieille ville (p.ex. des incitants fiscaux) ;
  • Un service conseil pour aider ceux qui souhaitent investir dans la vieille ville à rassembler le financement nécessaire ;
  • La poursuite du projet « Lutte contre la détresse ».

Les pouvoirs municipaux tentent également d'obtenir davantage d'aide des fonds structurels pour de nouveaux projets de soutien à la modernisation de vieux bâtiments appartenant à la ville et destinés à devenir des centres culturels, touristiques et sociaux.

 

Date de rédaction

01/05/2005