I-Cane - un système de mobilité novateur visant à favoriser l’autonomie des aveugles et des malvoyants

RegioStars 2012 FinalistUne technologie d’avant-garde, se présentant sous la forme d’un système d’aide à la marche intelligent appelé I-Cane, pourrait aider le nombre croissant de personnes, essentiellement âgées, souffrant de troubles visuels à rester socialement et économiquement actives.

Autres outils

 

En Europe, il existe quelque 900 000 aveugles et quelque 12 millions de personnes souffrant de troubles visuels majeurs. À l’échelle mondiale, on compte approximativement 160 millions d’aveugles et malvoyants. Bon nombre d’entre eux pourront désormais bénéficier d’une technologie d’assistance de haute technologie développée par la société I-Cane Social Technology sous la forme d’un dispositif unique d’assistance à la marche.

L’I-Cane combine une technologie de navigation par satellite d’avant-garde (intégrant des données GPS, Egnos, Glonass et, à l’avenir, Galileo) à des capteurs inertiels, des algorithmes et une technologie d’orientation complémentaire. De multiples fonctions de mobilité brevetées ont été intégrées à la cane. La poignée comprend notamment une flèche tactile qui offre une interface non verbale intuitive et efficace.

Une révolution de la navigation pour aveugles

L’I-Cane aide les piétons à trouver leur chemin grâce à une méthode novatrice combinant des capteurs inertiels, des solutions mécatronique et des algorithmes. Le système est capable de détecter les obstacles rencontrés en chemin et fournit à l’utilisateur des informations qui lui permettent d’avancer en toute sécurité. Une grande partie de la communication s’effectue au moyen d’une interface tactile intégrée à la poignée de la canne.

Le système est considéré comme une solution révolutionnaire de la navigation pour aveugles et malvoyants. Les premiers essais ont été extrêmement positifs. L’utilisation de cette cane intelligente peut accroître de façon significative l’autonomie, la mobilité et les activités sociales des personnes souffrant de troubles visuels majeurs.

Les origines de l’I-Cane remontent à la création de la fondation éponyme par une série d’organisations sans but lucratif, sous l’impulsion de l’entrepreneur social Huub Grooten. La société «I-Cane Social Technology BV» a été constituée en 2008 dans le but de poursuivre le développement des premières activités de recherche de la Fondation I-cane (cofinancée par la province néerlandaise du Limbourg).

Accessible à un large public à l’échelle mondiale

Sur la base d’une technologie de pointe éprouvée, un des objectifs du développement des systèmes I-Cane est de garder leur coût aussi bas que possible afin de les rendre accessibles à un large public l’échelle mondiale.

L’initiative bénéficie du soutien d’un consortium de petites et moyennes entreprises et de relations coopératives mises en place avec des organisations de soutien des aveugles et des malvoyants de premier plan actives dans plusieurs pays européens. Ces partenariats ont été intégrés au cœur même du projet à travers la mise à disposition de sièges au sein du Conseil consultatif d’I-Cane.

La réponse actuelle du marché confirme cet intérêt. Même les plus prudentes projections de recettes indiquent que les revenus 2013 seront suffisants pour permettre à l’initiative de s’imposer dans la durée comme une gamme de services et de produits à part entière, composée de plusieurs produits dérivés brevetés, qui ne s’adresseront d’ailleurs pas uniquement aux personnes malvoyantes. La Flèche tactile unique (interface homme-machine) offre ainsi notamment de nombreuses opportunités en matière d’autonomie et de mobilité des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer et de démence, de même qu’aux utilisateurs de fauteuils roulants et de déambulateurs.

La reconnaissance du marché et du secteur progresse aux Pays-Bas et en Belgique et des essais pour les utilisateurs ont déjà été menés dans plusieurs autres pays. I-Cane mettra en place une série d’initiatives nationales afin d’adapter le système aux exigences uniques de chaque région. Une quantité limitée d’argent public sera nécessaire pour lancer chacune de ces initiatives.

Financement total et européen

Le projet «I-Cane» bénéficie d’un budget total éligible de 692 800 EUR, le Fonds européen de développement régional contribuant à hauteur de 346 400 EUR pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

01/01/2007