Une approche modulaire du stockage hors réseau de l’électricité

La nécessité de développer plus avant les solutions de stockage existantes en vue de les appliquer à des situations hors réseau distantes est l’un des principaux obstacles à l’extension de l’utilisation de l’énergie solaire.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Le projet Sustainable Off-Grid Powerstations for Rural Applications (SOPRA) met l’accent sur des approvisionnements énergétiques indépendants et, ce faisant, apporte une contribution précieuse à l’objectif de l’Europe, qui est d’accroître la part des énergies renouvelables dans les approvisionnements énergétiques.

Une alternative aux générateurs diesel

La mise au point d’un système prototype hors réseau signifie que l’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique ne devra plus être utilisée immédiatement, mais pourra être stockée, offrant ainsi une source d’énergie fiable aux écoles, aux villages, aux hôpitaux et aux chantiers situés dans des régions éloignées.

La construction d’un prototype sera suivie d’une phase de test approfondie et l’essai d’homologation final se déroulera dans des régions éloignées représentatives des zones cibles. La production démarrera en Gueldre parallèlement à l’essai d’homologation avec, à la clé, des perspectives d’emploi.

Une solution viable d’un point de vue économique

La nouvelle technologie a diverses applications et offre de nombreuses possibilités de marché. Dans les zones rurales, les distances par rapport au réseau électrique sont souvent très importantes, de sorte qu’une extension est difficilement réalisable ou n'est pas économiquement viable. Le projet SOPRA sera en mesure d’apporter une solution.

Le développement du prototype du projet SOPRA suscite également l’intérêt du ministère de la défense qui y voit le moyen de réduire les dépenses en combustibles et de disposer d’une alternative fiable, flexible et durable. Le ministère cherche en effet à se débarrasser des générateurs diesel bruyants et peu écologiques. La technologie peut en outre être laissée en place au terme des missions militaires à titre d’aide au développement, favorisant ainsi la stabilité économique et sociale et, partant, réduisant les risques futurs dans les zones où se déroulent les missions.

Les investissements de départ dans des solutions durables pour l’énergie éolienne et solaire sont beaucoup plus élevés que ceux nécessaires au développement de solutions traditionnelles, telles que les générateurs hors réseau alimentés par des combustibles fossiles. Les coûts récurrents variables sont néanmoins beaucoup plus faibles et garantissent un retour sur investissement positif au bout de trois à six ans. Au final, l’électricité et, pourquoi pas, la prospérité, pourraient finir par arriver jusqu’aux zones rurales.

Date de rédaction

02/09/2011