Renforcer la compréhension d'un passé commun à travers l'histoire des Sudoviens

Dans le cadre d'un projet archéologique, des expositions permanentes sur l'histoire des Sudoviens ont été mises en place dans deux musées locaux de la zone frontalière à cheval entre la Lituanie et la Pologne.

Autres outils

 
les expositions incluent des cartes décrivant les multiples sites et fouilles archéologiques.  © Alytus Ethnographic Museum les expositions incluent des cartes décrivant les multiples sites et fouilles archéologiques. © Alytus Ethnographic Museum

" C'est une occasion de montrer au public d'où nous venons, ainsi que l'influence qu'exerce encore sur nous notre histoire commune. "

Daiva Bagdoniene, gestionnaire de projet et vice-directrice

Les Sudoviens étaient une tribu balte qui habitait le territoire compris entre la Lituanie et la Pologne actuelles. Pour contribuer à préserver cette histoire commune, les responsables des musées qui travaillent actuellement dans cette même région frontalière ont commencé à imaginer des moyens d'améliorer la compréhension de la culture ancienne et de préserver les artefacts laissés par les Sudoviens.

Des expositions aménagées dans les musées

Le musée ethnographique d'Alytus et le musée de la région de Suwałki sont de petits musées régionaux situés en Lituanie et en Pologne, respectivement. Cela fait un certain temps que les deux centres culturels discutent des manières d'allier leurs efforts de recherche sur les Sudoviens. La découverte de nouveaux artefacts et le financement du FEDER ont enfin permis de concrétiser ce projet.

Le résultat de cette discussion fut la création d'une exposition permanente sur cette culture ancienne dans chaque musée. Les expositions présentent des cartes décrivant les différents sites et fouilles archéologiques, ainsi que des informations générales sur les Sudoviens, tant dans les régions d'Alytus que de Suwałki.

Une coopération accrue pour stimuler les chiffres

L'effort conjoint a non seulement permis un échange d'informations entre les deux pays, mais il a également permis aux petits musées d'acquérir une précieuse expérience en ce qui concerne les meilleures pratiques en vigueur dans les musées européens. Qui plus est, le nombre de visiteurs a également augmenté. Le musée de la région de Suwałki, par exemple, avait accueilli 5 091 visiteurs en 2013. Une fois l'exposition ouverte, il a accueilli 12 361 visiteurs, soit une hausse de 243 %.

Autres activités organisées

Une version itinérante de l'exposition a été présentée sur six différents sites. Par ailleurs, une conférence est également prévue sur ce thème. Un atelier extérieur initial sur le sujet de l'archéologie expérimentale a attiré plus de 2 546 participants et des activités similaires devraient permettre de tirer parti de ce succès.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Learning the customs and daily life in ancient Yotvingian land through understanding the cultural remains and sources of Yotvingian population and presentation of archaeological exhibitions» a fait l'objet d'un investissement total de 264 038 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 224 432 EUR au titre du programme opérationnel «Lituanie – Pologne» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

03/11/2015