Un souffle d’air frais pour les arts et artisanats baltes

Les arts et artisanats traditionnels de la côte de Kurshi ont connu un renouveau ces dernières années, en partie grâce aux financements européens. Le projet Artisanat sur la côte baltique a été créé pour promouvoir l’entreprenariat et le tourisme dans la région en s’inspirant de la richesse des compétences des artistes et artisans locaux. Au cours du projet, quelque 20 000 personnes ont assisté à des foires et expositions d’art et d’artisanat, tandis que plus de 100 artistes et artisans ont bénéficié de sessions de formation comprenant des cours de commerce et de marketing.

Autres outils

 
L'artisanat traditionnel se porte bien grâce au projet de la côté baltique L'artisanat traditionnel se porte bien grâce au projet de la côté baltique

«En créant de nouvelles destinations touristiques et de nouvelles manifestations liées à l’artisanat traditionnel curonien, notamment au centre des artisanats du nord du Kurzeme à Ventspils et au quartier des arts et artisanats à Klaipėda, l’intérêt du public pour l’art et la culture traditionnels curoniens a augmenté, garantissant la transmission des connaissances et des compétences à la prochaine génération.»
Aldis Abele, directeur exécutif, conseil municipal de Ventspils, Lettonie

Avec l’augmentation de la fabrication technologique en série, l’industrie artisanale de Lettonie et de Lituanie avait du mal à rester compétitive. Cependant, les artisans et artistes locaux étaient toujours désireux d’utiliser leur talent, leurs méthodes de travail, leurs traditions et leurs connaissances héritées de leurs ancêtres et de les transmettre. À cet effet, le projet a permis de reconstruire le centre artisanal du nord du Kurzeme (Ventspils) et le quartier d’art et d’artisanat de Klaipėda. Un autre objectif était de stimuler l’emploi et le tourisme dans la région.

Passage de témoin

Quatre partenaires clés ont participé au projet: le conseil municipal de Ventspils (LV), l’union des artisans de Ventspils (LV), la municipalité de Klaipėda (LT) et le centre de communication culturelle de Klaipėda (LT). Les efforts ont visé principalement à garantir que les compétences acquises par les habitants sur plusieurs générations continuent à être transmises. Des sessions de formation ont été organisées à Ventspils et Klaipėda sur l’entreprenariat, la préservation culturelle, l’histoire de l’artisanat, l’art et le design. Les participants ont pu visiter des ateliers et participer à des formations afin de stimuler la compétitivité et de promouvoir les produits locaux sur le marché.

Diffusion de l’information

Le projet a bénéficié à 582 artisans et artistes et quelque 100 000 personnes ont été informées de ses activités. Il comprenait la production de deux films (l’un pour la Lettonie, l’autre pour la Lituanie), dont 150 copies ont été distribuées, et l’achat de 15 stands d’information destinés à des expositions. Des conférences de presse ont également été organisées et complétées par des articles publiés dans les journaux locaux, régionaux et nationaux ainsi que des rapports et des affiches promotionnelles. Dix expositions itinérantes ont eu lieu à Ventspils et Klaipėda avec des présentations artisanales, des expositions, des concours, des foires et des journées thématiques.

Un nouveau souffle

Les retombées positives du projet permettent de construire des bases solides pour l’avenir. Le secteur a connu une augmentation du taux d’emploi dans les régions de Kurzeme et de Klaipėda, une hausse du niveau des revenus, une diminution de l’écart de revenu entre les artisans et les artistes en arts appliqués, une amélioration des activités touristiques, la préservation de l’art curonien traditionnel et un développement économique à grande échelle dans les deux régions.


Date de rédaction

16/01/2010