Un lieu de rencontre pour les citoyens

RegioStars 2010 FinalistLe Cascina Roccafranca (Daily Home) est un centre social et culturel situé dans la ville de Turin, au nord-ouest de l’Italie. Il est destiné à encourager les résidents locaux à devenir des citoyens actifs et engagés dans leur communauté. Il s’agit d’un endroit où les résidents locaux peuvent tester de nouvelles formes de participation des citoyens, exercer leurs droits civiques et échanger des idées avec des personnes d’âges, d’origines ethniques et de cultures différents.

Autres outils

 
Recherche de livres dans le centre culturel du Cascina Roccafranca. Copyright Comune Torino Recherche de livres dans le centre culturel du Cascina Roccafranca. Copyright Comune Torino

«Le Cascina Roccafranca offre aux personnes de tout âge un lieu où passer leur temps libre, avec des possibilités de participer activement à la vie sociale de la communauté.»
Gianfranco Presutti, chef de projet

Outre son rôle de point de rencontre pour les communautés, le Daily Home propose des cours et des séances de formation sur différents sujets, notamment des cours d’italien pour les immigrés, des événements culturels tels que des festivals de musique, de théâtre, de cinéma et de danse, ainsi que des activités et des services sociaux destinés aux groupes marginalisés afin de leur donner le sentiment d’appartenir à la communauté. Environ 3 200 personnes en moyenne participent à ces activités chaque semaine.

Communication transculturelle

Le Cascina Roccafranca a vu le jour en 2007, au sein d’un bâtiment rénové de 2 500 mètres carrés entouré d’une cour de 2 000 mètres carrés destinée à accueillir des festivals d’été. En ouvrant ses portes à tout membre de la communauté, ce centre vise à promouvoir une meilleure compréhension des personnes et cultures différentes, ainsi que les relations avec des communautés étrangères locales.

Un avantage durable

Le Cascina Roccafranca a été financé par le programme Urban II de l’UE destiné à stimuler le développement ainsi qu’à améliorer la qualité de vie et l’environnement dans le quartier Mirafiori Nord de Turin. Saisissant l’opportunité offerte par l’Année européenne du dialogue interculturel 2008, le Cascina Roccafranca a collaboré avec différents groupes en vue de créer des initiatives et des événements favorisant la connaissance de l’Afrique.

Pour la ville de Turin, le projet Roccafranca est un excellent exemple de partenariat public-privé réussi dans les domaines social et culturel. La fondation Cascina Roccafranca sans but lucratif, qui gère le centre, se base sur 50 différentes collaborations entre des coopératives, des associations culturelles et des groupes informels.

Pour devenir économiquement indépendante, la fondation a établi diverses installations commerciales au sein du Daily Home, telles qu’un restaurant et un café, dont les bénéfices sont réinvestis dans les frais de gestion du centre, et organise des activités de bienfaisance en liaison avec des fondations publiques et privées.

Ce projet a déjà inspiré deux autres initiatives d’intégration sociale des communautés. L’une d’elles est un partenariat économique avec la fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, qui a mené à la création d’une école pour les enfants arabes. En association avec le projet Femmes de Turin, les autorités locales ont également mis sur pied une école de langue italienne destinée aux femmes immigrées.

Date de rédaction

23/07/2010