Rajeunissement d’un quartier négligé de Budapest

Le programme II du quartier Magdolna marque la deuxième phase d’un projet social intégré de rénovation urbaine soutenu par l’UE et destiné à réhabiliter le quartier Magdolna, à Budapest.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Ce programme, mis en œuvre entre août 2008 et mai 2011, cherchait à réintégrer ce quartier négligé dans la vie de l’arrondissement et de la ville, ainsi qu’à créer un voisinage adapté à tous les habitants, quel que soit leur âge, leur culture ou leur milieu social.

Renversement de situation dans le quartier Magdolna

Le quartier Magdolna était jadis l’une des parties les plus négligées de l'arrondissement de Józsefváros, dominée par des bâtiments vétustes, une population socialement défavorisée et un taux de chômage élevé. En 2005, cette situation a commencé à changer suite à la mise en œuvre d’un programme complexe et intégré de réhabilitation du quartier. La première phase de ce programme était soutenue par des finances municipales et privées. L’UE est intervenue lors de la deuxième phase, offrant un appui financier considérable pour l’extension du programme.

Amélioration de l’environnement et des attitudes

Le Programme II du quartier Magdolna a opéré à deux niveaux: il comprenait la réparation et la rénovation de structures physiques et de l’environnement bâti, ainsi que l’organisation de formations et de sessions d’information destinées aux habitants. En particulier, il englobait la réhabilitation partielle de 23 bâtiments, la reconstruction de la place Mátyás, la rénovation d’une école, la création d’un terrain de jeu/sport communautaire, la mise en œuvre de programmes sociaux et de prévention de la criminalité ainsi que l'organisation de formations et d’activités de conseil au sujet de l’emploi et des services.

La sécurité publique constituait un aspect majeur du programme. Depuis octobre 2008, des agents de police de proximité patrouillent les rues du quartier et créent des relations étroites avec les habitants. Parallèlement à cela, des moyens indirects visant à améliorer la sécurité publique sont mis en œuvre, tels que des séances d’éducation sur la toxicomanie et la criminalité, des programmes de justice réparatrice, des programmes de soins spécialisés destinés aux toxicomanes et des programmes fournissant des emplois occasionnels aux sans-abri.

L’objectif fondamental du programme est de transformer cet arrondissement jadis délabré en un endroit agréable à vivre et sûr, en incluant et en sensibilisant les habitants à l’opération. Le programme démontre la valeur ajoutée d’une approche intégrée où une série de domaines d’intervention sont pris en compte, notamment la rénovation de quartiers résidentiels et de zones sociales, ainsi que des programmes de renforcement des capacités comprenant des actions de prévention de la criminalité et des programmes d’emploi.

La situation dans le quartier continuera à s’améliorer à l'avenir, car la troisième phase du programme prévoit, d’ici 2020, d’autres projets intégrés qui s’inscrivent dans la stratégie de l’arrondissement.

Date de rédaction

19/08/2011