Une bibliothèque mobile pour collectivités éloignées

Le projet «Bibliobus» vise à mettre des livres, des articles, de la littérature spécialisée et des documents numériques à disposition des personnes vivant dans de petits villages reculés.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Le bus a été acquis par la bibliothèque Csorba Győző afin d’atteindre ces groupes défavorisés et de mettre à leur disposition, via un système de bibliothèque mobile, des documents imprimés, des ordinateurs, une connexion Internet, etc.

Au-delà des services traditionnels

Le bibliobus acquis dans le cadre du projet se rend dans 27 petits villages défavorisés du comitat de Baranya et permet à 7 500 habitants au total de bénéficier des services de la bibliothèque mobile. Les villages participants comptent en moyenne 290 habitants, 69 % d’entre eux étant des Roms.

Outre les services d’une bibliothèque traditionnelle, le bus offre la possibilité d’utiliser un ordinateur et une connexion Internet et accueille également de petits événements et activités pour les enfants. Le bus est accessible aux fauteuils roulants et des dispositifs de grossissement pour la lecture sont fournis aux malvoyants.

Mise à disposition de l’information pour les nouveaux utilisateurs

Le bibliobus se rend dans les zones participantes quatre à cinq jours par semaine, à raison d’une heure et demi, offrant aux utilisateurs l’accès non seulement aux 4 000 documents présents dans le bus, mais également à plus d’un million de documents appartenant à la bibliothèque du comitat.

Le bus a déjà eu un impact parmi le public cible. Au cours des six premières semaines du projet, plus de 213 nouveaux abonnés se sont inscrits, 27 % d’entre eux étant âgés de moins de 14 ans. Parallèlement, 250 personnes ont utilisé les services proposés. Huit événements créatifs ont déjà été organisés, la plupart étant destinés aux enfants de moins de 14 ans. L’accès à Internet connaît également une certaine popularité auprès des utilisateurs, en particulier en raison du fait que certains secteurs de la zone cible ne bénéficient même pas d’une connexion Internet mobile.

Date de rédaction

19/08/2011