Développement d'un itinéraire culturel entre la Hongrie et la Slovénie

Un nouvel itinéraire touristique retraçant le parcours de Saint Martin de Tours à travers la Hongrie et la Slovénie a été élaboré en tant que destination touristique transfrontalière.

Autres outils

 
Le projet «Via Savaria» vise au développement d'un sentier touristique à travers la Slovénie et la Hongrie © Via Savaria Le projet «Via Savaria» vise au développement d'un sentier touristique à travers la Slovénie et la Hongrie © Via Savaria

" Le projet «Via Savaria» a permis la construction de la première partie du grand itinéraire culturel européen de Saint Martin en Slovénie et en Hongrie et a ainsi ouvert la voie à des efforts pour atteindre les objectifs fixés par le Conseil de l'Europe en ce qui concerne les chemins culturels européens. La valeur du partage mutuel, qui est d'une certaine manière personnalisée dans la figure de Saint Martin de Tours, dont on fêtera les 1 700 ans de la naissance en Europe en 2016, est plus proche des nations et des peuples européens avec la création de ce parcours. "

Tine Jenko, directeur général des centres culturels européens de Saint Martin en Slovénie

Saint Martin fut évêque de Tours (France) au IVe siècle. C'est aujourd'hui l'un des saints chrétiens les plus célèbres d'Europe. Il est né dans la ville qui porte aujourd'hui le nom de Szombathely, en Hongrie, mais a vécu la plus grande partie de sa vie d'adulte en France. Le projet «Via Savaria» a été inspiré par une déclaration du Conseil de l'Europe en 2005, selon laquelle la route menant de Szombathely, en Hongrie, à Tours, en France, devrait devenir un itinéraire culturel européen et présenter les monuments exceptionnels témoignant de la vie et de l'œuvre du saint le plus populaire d'Europe.

Célébrer un symbole culturel

Le projet «Via Savaria» a vu le jour à Szombathely en 2009, en préparation des célébrations de sa vie qui auront lieu à travers toute l'Europe en 2016. L'idée était de retracer le cheminement du pèlerin à travers trois pays. Il a reçu le soutien des gouvernements slovène et hongrois, désireux d'en promouvoir les aspects touristiques. Les municipalités et les principales parties prenantes le long de l'itinéraire ont adhéré au projet, qui comptait 15 partenaires (neuf slovènes et six hongrois).

Développement économique et culturel

Ce projet a permis la construction du premier tronçon de 400 km du grand itinéraire culturel européen de Saint Martin à travers la Slovénie et la Hongrie, qui s'étendra jusqu'à la ville de Tours, en France. L'ensemble du parcours fait 2 500 km de long. L'objectif général était de favoriser un développement économique et social durable dans la région frontalière entre la Hongrie et la Slovénie par le biais d'un projet touristique culturel commun qui aura des retombées économiques positives au niveau local.

Le projet a donné lieu à des recherches scientifiques sur l'œuvre et la vie de Saint Martin de Tours et sur le patrimoine naturel et culturel le long de l'itinéraire. Il a conduit à l'aménagement de 38 aires de repos agrémentées de panneaux d'information, de tables et de bancs. Des points d'information et des centres vinicoles et culinaires ont aussi été construits le long du parcours, ainsi qu'un centre d'exposition et un parc à thème.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Saint Martin’s centres and European Saint Martin’s cultural path (Via Savaria)» s'élève à 1 434 858 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional de l'UE s'élève à 1 186 917 EUR au titre du programme opérationnel «Slovénie-Hongrie» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

20/07/2015