Mini Europe: Encourager l'entreprenariat chez les jeunes

Un programme visant à encourager l'entreprenariat chez les jeunes en Suède a été transplanté avec succès au Royaume-Uni et aux Pays-Bas dans le cadre du projet transfrontalier Mini Europe .

Autres outils

 
Le projet Mini Europe visait à sensibiliser les jeunes en Suède, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni à l'entreprenariat. Le projet Mini Europe visait à sensibiliser les jeunes en Suède, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni à l'entreprenariat.

Le programme de formation Summer Entrepreneur pour les jeunes entreprises, organisé dans le centre de la Suède, a été repéré comme un exemple de meilleure pratique à reproduire dans d'autres régions. Dans le cadre du programme Summer Entrepreneur, des étudiants âgés de 14 à 20 ans se réunissaient pour discuter et pour se former à la création d'une micro-entreprise.

Le projet Mini Europe, qui s'étalait sur trois ans, impliquait initialement des ateliers similaires dans la province hollandaise de Flevoland avant d'être déployé dans le nord-ouest de l'Angleterre (Royaume-Uni) ainsi que dans d'autres municipalités aux Pays-Bas.

Le programme a réussi à sensibiliser à l'entreprenariat non seulement les jeunes de Suède, de Flevoland et d'Angleterre, mais aussi les politiciens et les décideurs politiques, encourageant la mise en œuvre de politiques favorables à l'entreprenariat qui ont été bien accueillies par les écoles de formation professionnelle, les réseaux entrepreneuriaux, les agences de développement régional, les universités, les banques, les municipalités et les entrepreneurs eux-mêmes.

En 2010 dans le Flevoland, 47 jeunes ont posé leur candidature pour participer au programme de formation et 35 ont été sélectionnés puis ont suivi cinq jours de formation sur la création de leur propre activité. Après les vacances d'été, 16 des 35 jeunes ont poursuivi avec succès leur activité et l'ont enregistrée auprès de la chambre de commerce locale.

Un large champ d'activités

Les domaines d'activités étaient variés: de la création de nouveaux sites web à la construction de bancs de jardin à partir d'anciens poulaillers jusqu'au lancement d'une agence pour l'événementiel.

armi les principales réalisations du projet Mini Europe figurent l'échange et l'amélioration des politiques régionales de huit régions européennes sur le développement de petites et moyennes entreprises (PME). Le projet s'attaquait en particulier à des questions telles que la nécessité d'impliquer davantage dans l'entreprenariat des groupes sous-représentés comme les minorités, les handicapés, les femmes et les jeunes.

En encourageant les réseaux interrégionaux et le rassemblement d'experts, de parties prenantes et d'acteurs de huit États membres de l'Union européenne, le projet a réussi à promouvoir l'entreprenariat via l'échange d'expérience et de bonnes pratiques entre les régions partenaires.

Le succès du projet Mini Europe, qui a su encourager l'entreprenariat, créer des emplois et favoriser la croissance économique, a conduit à la création d'un nouveau projet INTERREG IVC appelé Smart Europe qui, depuis 2012, poursuit le travail du projet Mini Europe.

En plus d'offrir une nouvelle version du programme Summer Entrepreneur aux Pays-Bas et au nord-ouest de l'Angleterre, le programme Mini Europe était également impliqué dans le transfert des bonnes pratiques interrégionales en matière d'outils d'ingénierie financière pour les PME, d'internationalisation et de développement de clusters. Le programme Mini Europe a créé des partenariats interrégionaux non seulement au Royaume-Uni et en Suède, mais aussi dans le cadre de programmes en Espagne, en Hongrie, en Roumaine, en Grèce et en Italie. La coopération et l'échange de meilleures pratiques entre le nord-ouest de l'Angleterre et Észak Alföld en Hongrie a conduit des clusters de Hongrie à rédiger un manuel sur l'internationalisation des clusters.

Entre temps, un autre exemple de programme de bonnes pratiques – qui vise à renforcer la créativité dans les sociétés sans expérience de conception – a été transféré avec succès du centre de la Suède au Royaume-Uni. Le projet Summer Design Office prévoit le placement d'étudiants en design dans des entreprises, ce qui leur permet d'acquérir une expérience professionnelle intéressante et solide.

«Mini Europe a réellement stimulé l'innovation et l'entreprenariat dans des régions de différents États membres, nouveaux et anciens. Le déploiement international de Summer Entrepreneur, un programme pour stimuler la création d'entreprises par les jeunes, est un très bon exemple. Ce fut très intéressant de contribuer au développement économique européen et à la cohésion en participant à ce projet».

  • Jan Nico Appelman, Commissaire adjoint du Roi pour la province du Flevoland

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Mini Europe» a fait l'objet d'un investissement total de 1 991 638 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 1 554 917 EUR au titre du programme opérationnel INTERREG IV-C en faveur de la coopération territoriale européenne pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

31/01/2014