Une expérience captivante au musée de l’Acropole

Le magnifique nouveau musée de l’Acropole se trouve à seulement 300 mètres de l’Acropole et à 2 kilomètres du centre d’Athènes; il offre d’importantes installations et un espace d’exposition de plus de 14 000 mètres carrés.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Tout en exposant le très riche passé de la Grèce à un nombre de plus en plus important de touristes locaux et étrangers attirés par ses immenses collections, les possibilités d’éducation et d’information offertes, le musée permet aussi le développement de «pôles» autour desquels des entreprises locales sont en train de croître et de prospérer.

Développer des synergies de croissance

La construction de ce musée a débuté en 2004 et a été achevée en 2007. Le 20 juin 2009, cet ouvrage spectaculaire de l’architecture grecque moderne a enfin ouvert ses portes au public. Le projet du nouveau musée de l’Acropole n’a pas été entrepris isolément. Divers autres projets ont été réalisés à l’endroit de sites archéologiques et de musées partout en Grèce, afin de tirer parti de la richesse du patrimoine culturel (par exemple, le musée Benaki et les musées byzantins d’Athènes et de Thessalonique) et de s’en servir pour contribuer à la croissance, à l’emploi et au tourisme, quelques-uns des objectifs clés de la stratégie Europe 2020. Ces synergies, qui mettent en jeu la culture, le tourisme, l’esprit d’entreprise, l’enseignement, la médecine et la gastronomie, permettent à la Grèce de relever son rang en tant que destination touristique haut de gamme.

Un lieu d’instruction et d’émerveillement

Le musée offre un espace d’exposition moderne dont l’objectif est de présenter, d’expliquer et de faire connaître la valeur archéologique, historique, symbolique et esthétique des monuments de l’Acropole, l’accent étant tout particulièrement mis sur le Parthénon. Avec une superficie totale de 25 000 mètres carrés et une surface d’exposition de plus de 14 000 mètres carrés, soit dix fois l’étendue de l’ancien musée de la colline de l’Acropole, le nouveau musée offre toutes les commodités nécessaires d’un musée international du XXIe siècle: il accueille une salle de presse, des expositions permanentes et temporaires, une boutique, un café et un restaurant; il est totalement accessible aux personnes handicapées et propose aux enseignants et aux élèves des programmes pédagogiques spéciaux.

Date de rédaction

17/08/2011