Quatre régions se forgent une expérience technologique de pointe

Le projet ESTIIC a pour objectif de stimuler la compétitivité par le biais de l’innovation technologique et de la société de l’information en regroupant les compétences spécifiques de quatre régions (les Asturies et la Cantabrie en Espagne, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne ainsi que le Sud-Est de l’Irlande).

Autres outils

 
La technologie moderne au service de fromages de qualité La technologie moderne au service de fromages de qualité

«L’idée provient des efforts conjoints du gouvernement de la Principauté des Asturies, de l’IDEPA, du laboratoire et de l’appellation d’origine «Fromage de Cabrales», ainsi que de la reconnaissance de la nécessité de soutenir les petits producteurs qui s’attellent à fabriquer un fromage de haute qualité en veillant à ce que cette qualité soit approuvée sur le marché grâce à l’introduction de nouvelles technologies, telles que la radiofréquence.»
Alberto Meana, Laboratoire interprofessionnel laitier des Asturies

ESTIIC regroupe les gouvernements locaux et régionaux, des agences de développement, des organisations professionnelles, des établissements d’enseignement supérieur ainsi que des centres de recherche et de technologie des 4 régions autour de projets reflétant les priorités de développement de ces régions. À terme, ESTIIC vise à améliorer l’efficacité des politiques et instruments connexes, ainsi que leur capacité de réaction aux besoins des petites et moyennes entreprises.

Concrétisation du projet

ESTIIC reposait principalement sur un programme de mini-financement de projets favorisant l’innovation technologique et la société de l’information. Des contrats furent négociés et élaborés, puis mis en application au printemps 2006, ce qui aboutit à l’approbation du financement de huit sous-projets impliquant une coopération interrégionale.

Les huit sous-projets approuvés couvraient l’identification par radiofréquence (RFID), la nanotechnologie, les stratégies de publication individualisées, l’adaptation de la recherche universitaire aux besoins des petites entreprises, le développement régional et des services à large bande, le potentiel commercial des services de santé en ligne et l’utilisation des informations spatiales dans les processus d’entreprise.

Par exemple, la technologie RFID fut utilisée pour développer un prototype destiné à assurer le suivi et le traçage d’aliments, tels que le fromage de Cabrales, à l’aide d’étiquettes spéciales. Des activités de diffusion, telles que des séminaires et des expositions, ont contribué à promouvoir les technologies RFID dans les petites entreprises des quatre régions.

Un potentiel incontestable

Les sous-projets ont produit des résultats très significatifs dont la valeur pouvait être observée au-delà des quatre régions impliquées.

Le sous-projet RFID présentait un intérêt majeur pour les PME dans le secteur agroalimentaire. Le fromage de Cabrales est fabriqué exclusivement par des entreprises familiales en quantités relativement réduites. Cependant, les agriculteurs doivent se conformer à la réglementation communautaire qui exige le suivi et la localisation du produit tout au long du processus de production. Les développements ont démontré qu’il était possible d’étiqueter chaque fromage à l’aide d’une identification RFID, puis d’enregistrer et de gérer les données spécifiques afin d’assurer le suivi et le traçage de chaque fromage.

Au cours de la phase finale du projet ESTIIC, les partenaires régionaux ont examiné et approuvé le développement d’activités supplémentaires liées aux thèmes abordés par les sous-projets, tels que cinq études régionales, deux ateliers destinés aux PME, cinq conférences internationales et deux visites d’étude, garantissant ainsi la réalisation des objectifs initiaux dans chaque région. Par ailleurs, ces activités ont aidé à l’élaboration du Manifeste européen des technologies de l’information et de la communication pour les régions (European ICT Manifesto for the Regions) dont l’objectif est de soutenir les décideurs politiques régionaux qui tentent de développer des stratégies fructueuses avant la remise des agendas de Lisbonne et de Göteborg. Ces activités ont contribué à identifier les tendances des TIC et la manière de les intégrer à des politiques régionales dynamiques.


Date de rédaction

23/12/2009