Un champ de bataille inaugure un centre d’accueil des visiteurs

Accrocheur, tel est l’adjectif qui décrit sans doute le mieux le centre d’accueil des visiteurs récemment construit sur le site de la bataille de Teutobourg, en Basse-Saxe. À ce jour, le nouveau centre a accueilli quelque 150 000 personnes, qui ont pu s’émerveiller devant la superbe architecture cubique du bâtiment et profiter des nombreuses expositions, notamment «Konflikt» (conflit), qui se penche sur l’archéologie et les anciennes tribus germaniques.

Autres outils

 
Ce qui fut jadis un champ de bataille accueille aujourd'hui un magnifique centre d'accueil des visiteurs Ce qui fut jadis un champ de bataille accueille aujourd'hui un magnifique centre d'accueil des visiteurs

«Sans le nouveau centre d’accueil, nous n’aurions jamais été en mesure de répondre aux exigences techniques des conservateurs de musée pour organiser des expositions extraordinaires telles que «Konflikt», lauréate d’un prix, et sa présentation d’objets archéologiques précieux. La région comme le pays bénéficient de ce nouveau centre culturel de grand standing.»
Dr Joseph Rottmann, directeur, musée et parc de Kalkriese

Le nouveau centre d'accueil des visiteurs se situe à l’entrée du musée et du parc de Kalkriese, venant ainsi compléter l’attraction culturelle de la région pour les résidents et les touristes. D’une superficie de 860 m2, il a été conçu pour accueillir des expositions et des événements de grande envergure.

L’histoire en marche

Le centre d’accueil, le musée et le parc de Kalkriese, la recherche archéologique et le champ de bataille historique constituent ensemble une attraction unique, qui redonne vie à la fascinante histoire de l'Allemagne et de l'Europe. Depuis son ouverture en 2009, le centre a accueilli des milliers de visiteurs.

Une boutique et diverses installations sont disponibles à l’intérieur du centre, dont une salle d'exposition au premier étage. Une exposition spéciale, «Konflikt», qui a fait partie de plusieurs expositions archéologiques, abordait le thème de la bataille de Teutobourg, qui s’est déroulée il y a 2 000 ans. Elle faisait découvrir aux visiteurs le monde tribal germanique du Ier au Ve siècle PC. Les nombreuses expositions d'ores et déjà planifiées devraient continuer à attirer les visiteurs.

Les coulisses de la construction

Les architectes suisses Gigon et Guyer, qui avaient déjà fait leurs preuves avec la conception architecturale du musée, ont pris en charge la planification du centre en collaboration avec le bureau de planification pbr Rohling d’Osnabrück et avec pour maître d’œuvre la société Hermanns, de Kassel. Au total, un espace impressionnant de 10 000 m3 a été ceint de béton armé.

L’un des moments les plus impressionnants de la phase de construction fut l'installation du plafond: 40 segments, les plus grands longs de dix-huit mètres et larges d’un mètre pour une charge totale de quelque 13 tonnes, ont été ajoutés à la structure. Un camion-grue de 150 tonnes a soulevé les morceaux de béton et d'acier bloc par bloc par-dessus les arbres pour les positionner sur le bâtiment. Un spectacle à couper le souffle pour les visiteurs.

Date de rédaction

17/12/2009