Un projet transfrontalier développe une approche globale des soins aux personnes atteintes de démence

Les professionnels de la santé de la région transfrontalière des «deux mers» ont uni leurs forces pour élaborer de nouvelles approches des soins aux personnes atteintes de démence. Le projet CASCADE vise à fournir des soins aux personnes atteintes de démence et aux personnes âgées de manière à leur permettre de vivre chez eux plus longtemps, en réduisant la demande pour les services hospitaliers. Le projet est déployé dans certaines régions du sud du Royaume-Uni, du nord de la France, en Flandre en Belgique et aux Pays-Bas.

Autres outils

 
The Harmonia Village for dementia being developed in Dover, in the UK. ©CASCADE The Harmonia Village for dementia being developed in Dover, in the UK. ©CASCADE

" Le projet CASCADE change notre façon de soigner les personnes atteintes de démence. Il place les personnes qui vivent et qui travaillent avec la démence au premier plan de leurs soins. "

Alice Chapman-Hatchett, coordinatrice du projet

Généralement, les soins de la démence sont dispensés à domicile ou dans des institutions. Le projet CASCADE introduit une approche plus flexible qui permet aux personnes atteintes de démence et aux personnes âgées d’accéder plus facilement à différents niveaux de soins dispensés à domicile, dans des centres d’accueil ou établissements de soins spécialement équipés ou dans des hôpitaux. L’objectif est de fournir des soins qui maximisent l’autonomie de la personne, tout en répondant rapidement à ses besoins qui changent.

Le modèle CASCADE assure plus de 50 nouveaux lits pour accueillir les patients. Il a été initialement testé en Belgique avant d’être déployé au Royaume-Uni. Les partenaires belges sont en train de mettre en œuvre le projet pour 301 pensionnaires sur deux sites. 

Technologie novatrice

Le projet CASCADE déploie deux systèmes de télémédecine dans les centres d’accueil concernés par le projet. L’objectif est de tester une technologie de pointe dans un cadre contrôlé avant de l’installer au domicile d’une personne. Le système de surveillance à domicile aide les personnes atteintes de démence à être indépendantes tout en soutenant le personnel soignant dans la prise de décisions. Le système de communication vidéo assure à ces personnes une interaction avec les prestataires de soins, en leur évitant les déplacements inutiles à l’hôpital.

L’équipe du projet est persuadée que c’est la première fois que la technologie grand public et la technologie médicale ont été réunies en faveur des personnes atteintes de démence. La capacité à accéder rapidement aux services professionnels assure la sécurité du patient et réduit les coûts du personnel de première ligne. Une formation disponible dans plusieurs langues est dispensée à tous ceux qui sont en contact avec les personnes atteintes de démence.

En outre, un Centre d’excellence en matière de démence est en cours de développement à Dover au Royaume-Uni, dans le cadre du projet. Le centre comprend un centre d’accueil, des possibilités de soins de longue durée, ainsi que des services de développement et de formation. C’est un centre expert établi sur un site unique qui peut traiter chaque aspect de la démence.

Touche personnelle

Dans le cadre du projet, Dover a organisé un World Café auquel ont assisté les personnes atteintes de démence, leurs familles et soignants, les associations, les personnels de santé et les travailleurs sociaux, ainsi que les entreprises locales. Ils ont travaillé ensemble pour énoncer leur vision: «Un endroit accueillant pour se rencontrer et partager ce qui est important pour chacun». 

Les partenaires du projet ont mis en œuvre, à Lille en France, un programme original de rééducation de la mémoire, reposant sur une recherche empirique qui explique de quelle manière certaines odeurs peuvent pallier les difficultés liées à la récupération des informations personnelles. En Belgique, le projet a amélioré les soins généraux et personnalisés au sein des établissements partenaires et dans la région en demandant aux familles, aux visiteurs et au personnel de prendre des photos montrant le courage des personnes atteintes de démence, pour ainsi créer un collage véhiculant une image positive.

 

Investissement total et financement de l’UE

L’investissement total du projet «Community Areas of Sustainable Care and Dementia Excellence in Europe (CASCADE)» s’élève à 9 295 277 EUR, dont une contribution du Fonds européen de développement régional de 5 577 166 EUR via le programme opérationnel «Interreg VA France/Belgique/Pays-Bas/Royaume-Uni» pour la période de programmation 2014-2020. L’investissement relève de la priorité «Recherche et innovation».

 

Date de rédaction

17/01/2020