HyMoCARES : préserver la propreté et la compétitivité des rivières alpines

Le projet HyMoCARES cherche à garantir la préservation des écosystèmes des rivières alpines pour qu’ils demeurent durablement des lieux à visiter mais aussi des lieux de vie et de travail. Ce projet transnational réunit des acteurs de la région alpine engagés dans la promotion d’une gestion durable des rivières.

Autres outils

 
Alpine river ©Bruno Boz Alpine river ©Bruno Boz

" Le projet HyMoCARES montre clairement comment la gestion des eaux et sédiments des rivières alpines affecte les services écosystémiques, et donc la qualité de vie des populations riveraines, et fournit des solutions efficaces pour améliorer les approches de gestion actuelles. "

Andrea Goltano, directeur du CIRF

Les rivières alpines sont des trésors naturels dont les communautés avoisinantes bénéficient à plus d’un titre. Des milliers de personnes visitent ces régions chaque année, et bon nombre d’entreprises et de municipalités se sont installées sur ces cours d’eau. De l’irrigation des cultures à l’énergie hydroélectrique, les cours d’eau sont des ressources cruciales pour l’industrie, l’agriculture et les populations locales.

Cependant, leur utilisation intensive et leur modification poussée par l’homme ont gravement affecté l’hydromorphologie de ces rivières, c’est-à-dire leur contenu, leur tracé et leurs frontières.  Ces caractéristiques jouent un rôle clé dans le maintien des habitats et la connectivité écologique. De telles adaptations sont étroitement liées à des défis sociétaux tels que la réduction des risques d’inondation, la production d’énergies renouvelables et la garantie de la valeur récréative des vallées alpines.

Certaines rivières souffrent d’une dégradation importante, en partie due au tourisme et à l’industrie, et il est urgent d’intervenir si nous voulons les préserver.

La recherche transnationale pour des rivières préservées

Le projet HyMoCARES va développer un cadre conceptuel transnational ainsi qu’une série d’outils opérationnels afin d’intégrer les services écosystémiques dans la planification et la gestion des bassins hydrographiques, en accordant une attention particulière aux facteurs qui affectent l’hydromorphologie.
Le projet identifiera les moyens les plus efficaces d’appliquer le concept aux rivières de la région et se penchera sur les lacunes méthodologiques, avec l’appui d’utilisateurs finaux et d’études de cas s’inscrivant dans divers contextes alpins. Ceci contribuera directement à améliorer la protection, la préservation et la connectivité écologique des écosystèmes d’eau douce alpins, avec pour objectif de garantir la préservation des bassins hydrographiques.
Le projet HyMoCARES fournit aux particuliers, aux entreprises et aux agences gouvernementales des lignes directrices concrètes et complètes pour ce faire. Développer un cadre conceptuel qui puisse être transmis à tous les pays du territoire alpin et être mis en œuvre par le biais de plans nationaux et régionaux exige une collaboration transfrontalière. C’est pourquoi le projet va créer un réseau transnational de responsables de la gestion des rivières, en tirant parti des initiatives les plus intéressantes menées dans les différents pays.

Une vision holistique de la gestion des rivières

Les problèmes liés à la dégradation des rivières sont souvent bien identifiés, et ont donné lieu à des mesures de restauration et de préservation soit déjà mises en œuvre, soit planifiées. Le projet cherche par conséquent également à démontrer comment ces approches peuvent affecter les services déjà en place grâce à une vision holistique de la gestion des bassins hydrographiques et en partageant les informations entre tous les partenaires pour garantir l’adoption des meilleures pratiques.  

Le projet HyMoCARES vise à donner des lignes directrices et à apporter des solutions adaptatives aux nombreux problèmes complexes rencontrés par ceux qui travaillent et vivent dans les bassins hydrographiques des Alpes, notamment les centrales hydroélectriques et les ONG. Il offre également l’espoir que les services écosystémiques puissent continuer à jouer leur rôle vital en comprenant la nécessité d’une réflexion avant-gardiste permettant de garantir la préservation des écosystèmes.

Investissement total et financement de l’UE

L’investissement total dans le projet « HyMoCARES - HydroMorphological assessment and management at basin scale for the Conservation of Alpine Rivers and related Ecosystem Services » s’élève à 2 596 648 euros, dont une contribution du Fonds européen de développement régional de l’UE de 2 103 433 euros par le biais du programme opérationnel « Interreg - Espace Alpin » pour la période 2014-2020.