Une voie verte pour faciliter la circulation des piétons, tout en valorisant le patrimoine

L’aménagement d’une voie verte de plus de 2.7 km à Puy-Saint-Vincent, dans les Alpes françaises, permet de relier les différents hameaux du village tout en mettant en valeur la richesse de son patrimoine naturel, culturel et bâti.

Autres outils

 
A 2.7 km-long greenway in Puy-Saint-Vincent, in the French Alps, connects the various hamlets of the village ©Marie de Puy St Vincent A 2.7 km-long greenway in Puy-Saint-Vincent, in the French Alps, connects the various hamlets of the village ©Marie de Puy St Vincent

" Ce projet va améliorer considérablement les liaisons entre les hameaux du village et sera à la disposition gratuite de tous les usagers, résidents et vacanciers, en toutes saisons, puisque l’hiver, il deviendra piste à raquettes ou/et ski nordique. Il est mis en œuvre en étroite collaboration avec le Parc des Ecrins, les socio-professionnels, le Centre Briançonnais de Géologie Alpine, les associations culturelles et l’office du tourisme. Il s’agit donc d’un beau projet de diversification touristique autour de la mise en valeur du patrimoine local. "

Christiane Maurin, chargée de mission service Montagne et Massif Alpin

Le projet a pour but de sécuriser et d’adoucir les modes de déplacement sur la commune de Puy-Saint-Vincent tout en valorisant le patrimoine et les centres d’intérêts.

Puy-Saint-Vincent est un petit village situé dans le département des Hautes-Alpes et la région de Provence-Alpes-Côte d'Azur. La commune est constituée d’un ensemble de villages, les secteurs urbanisés à vocation touristique étant regroupés autour des deux stations de ski. Depuis la vallée, deux axes routiers permettent l’accès aux villages et à la station 1400, puis une route monte vers la station 1600.

Un lieu de promenade agréable

Le projet a donné lieu à la réalisation d’un cheminement doux utilisant toutes les possibilités de ce territoire de montagne. Située en belvédère,à 1 400  de Puy-Saint-Vincent, dont l’une tient lieu de centre d’exposition d’outils traditionnels et de peinture. Cette voie verte valorise aussi d’autres éléments du patrimoine bâti tel que l’habitat, le four banal, les canaux, les murs anciens et les fontaines.

Le chemin part de la chapelle des Prés (Sainte-Marie-Magdeleine), passe devant la chapelle Saint-Roch, le four, l’église Sainte-Marthe, la bibliothèque et prend fin à la chapelle Saint-Romain. Il assure aussi l’accès à la chapelle de Narreyroux.

Le traitement du sol en matériaux naturels, la réfection des passerelles et la mise en place de fléchages contribuent à améliorer le déplacement de toutes les générations sur ce chemin culturel. Les panneaux d’information sur la géologie et la flore sont destinés aux touristes, mais aussi à la population locale et au jeune public scolaire afin de les sensibiliser à la préservation de leur patrimoine.

Pour les usagers, c’est également l’occasion de découvrir et de distinguer la nature des roches et de s’initier à la lecture des roches sédimentaires. La voie verte permet également de préserver la flore et de développer les  possibilités, pour le randonneur, de la photographier ou de la contempler.

Une voie praticable en toutes saisons

Cette réalisation renforce les circuits de raquettes et de VTT déjà existants et enrichit l’offre d’activités de l’office du tourisme intercommunal. Par ailleurs, elle bénéficie aussi bien aux touristes fréquentant les trois hôtels et le camping qu’elle dessert qu’aux habitants qui profitent désormais d’un accès sécurisé. Enfin à la mairie, l’office du tourisme, la bibliothèque et à la Maison des clubs et associations. 

Le projet a été réalisé par un maître d’œuvre local et des entreprises de voirie, réseaux divers et espaces verts du territoire en collaboration avec le Parc National des Ecrins.

Cette réalisation a permis de créer un emploi.

Investissement total et financement européen 

Le projet   « Travaux de valorisation du patrimoine naturel et culturel - aménagement d’une voie verte » a fait l’objet d’un investissement total de EUR 437 460. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à EUR 174 984 au titre du programme de coopération « FEDER-FSE Provence-Alpes-Côte d'Azur » pour la période de programmation 2014-2020. L’investissement relève de la priorité « Union de l’énergie et Climat ».