Les services numériques coconçus et évalués tirent parti du très haut débit

Les partenaires du projet ERUDITE sont des organisations qui ont développé le très haut débit et les services numériques dans les communautés rurales et urbaines de leurs régions en Finlande, France, Hongrie, Irlande, Italie, Slovénie et Suède afin de permettre à tous les citoyens de bénéficier de l’économie numérique et de contribuer à son évolution. Le projet lui-même vise à exploiter le potentiel de ces réseaux en développant des modèles commerciaux afin de soutenir le déploiement de nouveaux services qui répondent aux besoins de la communauté et ajoutent une valeur sociale et économique tangible.

Autres outils

 
The Seinäjoki public library, Finland – a pioneer in digital services ©Nièvre Numérique The Seinäjoki public library, Finland – a pioneer in digital services ©Nièvre Numérique

" Nos parties prenantes soutiennent l’approche participative d’identification des besoins de la région, des services et des produits, ainsi que des indicateurs de mesure des impacts. Les autorités publiques ont notamment été impressionnées par la méthodologie leur permettant de travailler avec les citoyens. Les décideurs politiques sont quant à eux principalement intéressés par les indicateurs, qui révèlent si les investissements dans les services ont été rentables. Nos parties prenantes estiment qu’ERUDITE n’est pas “simplement un autre projet de l’UE” et que la méthodologie peut être utilisée non seulement pour développer des produits et services numériques, mais également dans de nombreuses autres situations. "

Tomas Tišler, ministère de l’Administration publique, République de Slovénie

Les partenariats régionaux d’ERUDITE ont impliqué les citoyens, les entreprises et le gouvernement local dans la sélection, la conception et la prestation de nouveaux services numériques. Le processus combinait l’innovation ouverte et l’analyse du retour sur investissement social et économique afin de générer des services qui augmentent au maximum les avantages pour les communautés concernées.

Les services ont ensuite été mis en place et sont surveillés sur la base des indicateurs et des valeurs que les intervenants impliqués dans le projet ont choisis afin de mesurer leur impact social, économique et environnemental.

Une feuille de route pour le développement de services

Les partenaires d’ERUDITE reconnaissent que la numérisation et le développement de la capacité d’innovation sont des éléments essentiels des instruments politiques actuels. Toutefois, l’exploitation des possibilités numériques pour créer de l’emploi, améliorer la qualité de vie et stimuler la capacité des territoires à attirer les personnes et les investissements a été limitée. Ils ont conclu qu’un réexamen des processus impliqués dans la conception et l’exécution des services numériques en Europe était nécessaire.

Un élément essentiel de la contribution d’ERUDITE à ce réexamen est sa formulation du retour sur investissement social et économique avec une méthodologie d’innovation ouverte (SEROI+). La suite du processus était de créer les nouveaux services. La feuille de route SEROI+ compte quatre étapes: la définition des objectifs pratiques ou politiques pour les services; l’identification des parties prenantes et l’engagement avec elles pour définir leurs objectifs; la coconception du service; et la configuration des indicateurs et valeurs pour estimer et surveiller le retour sur investissement.

Résultats concrets

L’un des résultats du processus SEROI+ est la mise en place d’un réseau de laboratoires de fabrication nationaux (fab lab en anglais) et de laboratoires de fabrication individuels et ruraux en Slovénie. Les laboratoires de fabrication permettent aux personnes de développer de nouveaux produits à l’aide de la technologie de fabrication numérique. Le réseau slovène, qui est devenu le point de référence européen, vise à utiliser le potentiel entrepreneurial des communautés locales pour promouvoir l’innovation, la croissance économique et l’économie circulaire.

Un autre résultat est le développement de l’Inishowen Digital Hub dans le comté de Donegal, en Irlande. Il assurera le renforcement des capacités d’innovation afin de créer de nouveaux emplois et start-up dans le domaine technologique, de soutenir les entreprises existantes qui souhaitent transformer de manière numérique leurs modèles commerciaux et de contribuer à répondre à la demande des entreprises locales et multinationales numériques pour un espace de travail partagé.

Ces actions ont été inspirées par le laboratoire de fabrication de la petite ville de Lormes, dans le département français de la Nièvre. Lormes travaille sur l’utilisation du potentiel des TIC pour promouvoir le développement économique et social dans les zones rurales depuis la fin des années 1990. ERUDITE a promu ses efforts comme bonnes pratiques et a également encouragé des initiatives, comme les services numériques fournis par la bibliothèque publique de Seinäjoki, dans l’ouest de la Finlande, et le Lab Altobello, un laboratoire urbain pour la formulation de pratiques novatrices afin d’améliorer la qualité de vie à Mestre, dans la région italienne de la Vénétie.

Les travaux se poursuivent dans le cadre du projet ERUDITE afin de créer d’autres services numériques dans les régions participantes.

Investissement total et financement européen

L’investissement total du projet «ERUDITE – Développement des territoires d’innovation numérique ruraux et urbains» s’élève à 2 075 178 EUR, auquel le Fonds européen de développement régional contribue à hauteur de 1 737 632 EUR par l’intermédiaire du programme opérationnel «Interreg Europe» pour la période de programmation 2014-2020. L’investissement relève de la priorité «Recherche et innovation».

Date de rédaction

22/03/2019