Rénovation et extension de la piscine de la Vrije Universiteit Brussel

Un financement de l’UE a soutenu la rénovation de la piscine de 25 m située sur le campus de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), à Etterbeek. La piscine dispose désormais de cinq lignes d’eau, et sa profondeur varie entre 1 m et 3 m. Un bassin d’apprentissage de 7 m par 12,5 m avec un fond mobile et un grand escalier pour en faciliter l’accès ont été ajoutés. Parmi les autres installations figurent deux zones de douche, des toilettes pour hommes, femmes et personnes handicapées, trente cabines et quatre vestiaires destinés aux groupes et aux personnes handicapées.

Autres outils

 
EU funding supported the renovation of the swimming pool at the Vrije Universiteit Brussel’s campus in Etterbeek. ©Creative Commons EU funding supported the renovation of the swimming pool at the Vrije Universiteit Brussel’s campus in Etterbeek. ©Creative Commons

" La nouvelle piscine durable située sur le campus de lettres, de sciences et d’ingénierie de la VUB offre à la Région de Bruxelles une superficie de bassin d’environ 400 m² destinée aux cours de natation et à la natation de loisirs. Ce nouveau bâtiment emblématique, compact et économe en énergie produira chaque année plus de 500 tonnes de CO2 de moins que l’ancien bâtiment, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs formulés par la Région de Bruxelles et l’UE. "

Helena Wittock, Département de gestion et politiques sportives et Bureau stratégique, Vrije Universiteit Brussel

Le projet a recouru autant que possible à l’utilisation de matériaux et de techniques durables, en accord avec les objectifs définis par la Région de Bruxelles-Capitale et l’UE, ainsi qu’avec la vision de l’université en matière de durabilité.

Afin de réduire la consommation énergétique, le bâtiment abritant la piscine est compact, bien isolé et équipé d’un éclairage à DEL, ainsi que d’un système de climatisation qui récupère l’énergie et l’humidité. Ce dernier permet, parallèlement à la chaleur extraite de l’eau des douches, une cogénération de chaleur et d’électricité.

En outre, la récupération et le traitement d’environ 70 % des eaux usées du complexe et de 40 % des eaux pluviales provenant du toit signifient que la piscine consomme 70 % d’eau en moins par rapport à une piscine municipale ordinaire, ce qui représente une économie de 10 millions de litres par an.

Moins de chances de nager

Le nombre de piscines à Bruxelles a progressivement diminué au cours des dernières décennies, suite à la fermeture des vieilles piscines et au report des rénovations trop coûteuses. Par conséquent, certaines écoles ont dû retirer la natation de leur programme d’éducation physique. Étant donné qu’un grand nombre d’enfants de la ville n’ont pas l’occasion d’apprendre à nager avec leurs familles, cela a suscité des préoccupations en matière de sécurité.

Ouverte en 1989, l’ancienne piscine de la VUB a fonctionné pendant 25 ans. Aussi, les problèmes liés à la structure et à la performance énergétique du bâtiment s’accumulaient. Afin de résoudre ces problèmes et de répondre à la demande pour un plus grand nombre de piscines, il a été décidé de rénover entièrement le complexe et d’ajouter le bassin d’apprentissage.

Cependant, la construction et la gestion d’une piscine coûtent cher. Comme la VUB ne disposait pas des fonds nécessaires pour financer les travaux, un soutien a été obtenu auprès de l’UE, des gouvernements de la Région de Bruxelles-Capitale et de la Communauté flamande, ainsi que de partenaires privés et d’anciens élèves. De telles mesures étaient en accord avec l’énoncé de mission de l’université, qui souligne son souhait de travailler en étroite collaboration avec, et pour, son quartier et la région dans son ensemble.

La piscine la plus durable de Bruxelles

Mue par un intérêt commun pour la planète et le climat, l’ambition des partenaires était de construire la piscine la plus durable de Bruxelles. Par rapport à l’ancienne piscine, la nouvelle installation utilise 60 % d’énergie en moins et émet 500 tonnes de CO2 en moins par an. Le système de cogénération couvre 70 % des besoins en chauffage de la piscine, tandis que 60 % de l’électricité qu’il produit est utilisée pour la piscine et 40 % pour le reste du campus.

Partie intégrante du complexe sportif de la VUB existant, la piscine est utilisée par les universitaires et les étudiants, qui représentent 40 % des visites, ainsi que par les écoles, les clubs de natation et les nageurs de loisirs. Les cours de natation et d’autres activités aquatiques dispensés dans le bassin d’apprentissage s’adressent aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux femmes.

En ouvrant ses bassins aux nageurs extérieurs à l’université, la VUB contribue à créer un environnement urbain plus vivable, promeut un mode de vie sain et souligne sa volonté de tisser des liens solides avec la communauté. À l’avenir, la piscine devrait enregistrer 130 000 visites par an.

Investissement total et financement de l’UE

L’investissement total du projet «VUB swimming pool» s’élève à 7 800 000 EUR, auquel le Fonds européen de développement régional de l’UE contribue à hauteur de 2 037 450 euros au titre du programme opérationnel de la «Région de Bruxelles-Capitale» pour la période de programmation 2014-2020. Cet investissement relève de la priorité «Soutenir la transition vers une économie sobre en carbone dans tous les secteurs».

Date de rédaction

17/06/2020