Stimuler les PME belges actives dans l’industrie du design et de la mode

En Belgique, plus de 70 % des emplois sont fournis par des petites et moyennes entreprises (PME). Toutefois, un grand nombre de ces PME ne disposent pas des ressources ou des méthodologies nécessaires pour transformer des idées novatrices en produits prêts à être commercialisés. Cela les place, eux et leurs employés, dans une position concurrentielle désavantageuse par rapport aux grandes entreprises. Le projet TRIAXES, financé par l’UE, avait pour but de remédier à cette lacune et de donner aux PME actives dans l’industrie du design et de la mode de l’impulsion pour innover.

Autres outils

 
One of the successful products coming out of TRIAXES is Baby-Up, a crib to prevent parents from getting back pain. ©Judicaël Cornu (2017) One of the successful products coming out of TRIAXES is Baby-Up, a crib to prevent parents from getting back pain. ©Judicaël Cornu (2017)

" Contrairement aux bureaux d’études classiques, qui ne fournissent que des lignes d’orientation stratégiques, les équipes de TRIAXES travaillent main dans la main avec les entrepreneurs sur des questions pratiques. Ils analysent l’écosystème du produit ou de la marque, son marché, les scénarios d’utilisation, le processus et les outils de production, conçoivent des concepts de produits et fournissent des directives concrètes concernant les étapes nécessaires au prototypage et au processus de production. "

Evelyne Morlot, chef du projet TRIAXES

Coordonné par le MAD, l’incubateur bruxellois de la mode et du design, le projet TRIAXES estime que la pléthore de talents dont la ville regorge dans les domaines de la mode et du design peut contribuer de manière significative à la croissance économique, à rajeunir les industries traditionnelles et à créer de nouveaux emplois. 

Le projet TRIAXES a pour but de fournir aux PME la même méthodologie de recherche et développement (R&D) que celle utilisée par les grandes entreprises, en leur fournissant des conseils et un soutien d’experts. Son objectif est de soutenir au minimum 10 PME d’ici 2020. Entre 2013 et 2015, le projet a déjà aidé avec succès huit PME à développer un produit. Une d’entre elles est sur le point de lancer son produit sur le marché et cinq sont encore en phase de recherche. À la suite d’un audit complet, deux PME ont choisi de ne pas lancer leurs produits en raison d’un risque élevé d’échec. Trois autres entrepreneurs soutenus par TRIAXES se sont inscrits comme entreprises indépendantes. 

Une approche de type «guichet unique»

Afin d’allouer les ressources et le soutien appropriés à chaque PME, TRIAXES est divisé en deux domaines d’intervention: TRIAXESpro et TRIAXESmode. TRIAXESpro se concentre sur le soutien au développement de produits pour les PME actives dans le secteur médical, de la construction, de l’emballage, de la mobilité et des énergies renouvelables. TRIAXESmode, quant à lui, s’adresse aux entreprises de mode actives dans le secteur de la maroquinerie et des accessoires de prêt-à-porter. 

Les PME doivent faire une demande de soutien. Celles qui sont acceptées bénéficient d’une équipe de trois consultants ayant une expérience et un savoir-faire valorisables en ingénierie, en design industriel, en développement commercial, en production et en vente. L’équipe travaille en collaboration avec l’/les entrepreneur(s) pendant la phase de R&D de 130 heures pour développer un produit. 

TRIAXES finance jusqu’à 75 % du montant de ce soutien, ce qui réduit considérablement les coûts pour les PME. De plus, une fois qu’un concept innovant est développé, le projet fournit également un support de pré-prototypage, dans le but de tester un prototype de l’idée avec des utilisateurs potentiels. De plus, le projet dispose d’un expert en éco-conception qui apporte son soutien en termes de durabilité des produits.

L’innovation par le design

L’un des produits à succès de TRIAXES est Baby-Up, un lit d’enfant conçu par un physiothérapeute pour éviter aux parents de se faire mal au dos. Kaspard, qui a également été développé avec le soutien de TRIAXES, surveille en permanence les mouvements dans les hôpitaux ou les maisons de retraite. Les infirmières sont alertées chaque fois qu’un patient quitte son lit, ou en tombe, et lorsque le patient revient.

Un autre produit innovant est Ötrema, un appareil relié à des radiateurs et qui ajuste automatiquement la température d’une pièce en fonction des habitudes des habitants de la maison. Par exemple, il détecte automatiquement quand une personne entre dans la pièce, quels sont les horaires de travail de la personne, ou quand c’est le week-end. Sur la base de ces informations, Ötrema ajuste automatiquement la température pour assurer un confort optimal lorsque la pièce est utilisée et pour économiser l’énergie lorsqu’elle ne l’est pas. 

L’après-2020

Jusqu’à présent, le projet a donné des résultats prometteurs et a reçu de nombreux commentaires positifs de la part des entrepreneurs concernés. L’objectif initial étant sur le point d’être atteint, le projet vise maintenant à soutenir encore plus de PME.

 

Investissement total et financement européen

L’investissement total du projet «TRIAXES, R&D Support to SMEs Through Collaborative Expertise» s’élève à 1 902 910 euros, auquel le Fonds européen de développement régional de l’UE contribue à hauteur de 846 455 euros par l’intermédiaire du programme opérationnel «TRIAXES» pour la période de programmation 2014-2020.

 

Date de rédaction

12/11/2019