Principales réalisations de la politique régionale 2014-2020

La politique de cohésion, financée par le FEDER, le FSE et le Fonds de cohésion (Fond de Cohésion), représente la source de budget de l’UE directe la plus importante de la période 2014-2020. Ces trois fonds débloqueront un investissement total de 485 milliards d’euros, dont 335 milliards financés par le budget européen.

Sont présentés ci-après une sélection d’objectifs d’investissement, et un état des lieux des progrès réalisés jusqu’ici pour les atteindre, selon trois axes :

Autres outils

 

Le filtre vous permet de visualiser la contribution par pays.


Le texte ci-dessous se réfère principalement aux valeurs cibles de 2017 (sauf mention contraire). Vous trouverez sur la Plateforme de données ouvertes des Fonds ESI une présentation complète du périmètre de financement et des avancées par rapport aux objectifs d’investissement, ainsi que des illustrations graphiques organisées par thème, par pays, par programme et par fonds.

Les graphiques d’indicateurs présentent:

  • les objectifs fixés dans les programmes adoptés et les informations communiquées tous les ans sur leur mise en œuvre
  • les prévisions d’indicateurs concernant les projets sélectionnés
  • les valeurs appliquées

 

Une Europe intelligente

D’importantes ressources du FEDER sont allouées au renforcement de la recherche, au développement technologique et à l’innovation, ainsi qu’à l'amélioration de l’économie numérique et des services informatiques, aux fins de stimuler la compétitivité des PME. Une sélection d’indicateurs clés sur les investissements est présentée ci-dessous.

Entreprises soutenues

Le FEDER apporte un soutien significatif aux entreprises européennes. Plus de 1,1 million d’entreprises (principalement des PME) font l’objet d’un soutien, ce qui représente près de 4 % de toutes les sociétés européennes en 2016.

 

Emplois créés dans les entreprises

Les investissements du FEDER devraient permettre la création d’environ 420 000 nouveaux emplois, dont 58 % au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en France et au Portugal. Dans ces pays, il est prévu que plus de 80 % de ces nouveaux postes soient créés au sein de PME.

 

Nouvelles entreprises soutenues

Environ 160 000 nouvelles entreprises recevront le soutien du FEDER pour lancer et développer leur activité, dont 40 % situées au Royaume-Uni et 30 % en France.
À titre d’information, cet objectif représente environ 6 % de la totalité des nouvelles entreprises de l’UE (entités créées depuis cinq ans maximum) en 2016.

 

Améliorer la qualité des infrastructures de recherche

Investir dans la recherche et l’innovation est un des objectifs clés du FEDER : 130 000 chercheurs auront accès à des infrastructures et à des installations de recherche améliorées. Cela représente 3 % de l’ensemble des chercheurs européens, soit l’équivalent de la totalité des chercheurs de Suède et du Luxembourg (2017).

 

Un meilleur accès à la large bande pour les ménages

14,5 millions de foyers supplémentaires auront accès à la large bande avec une vitesse d’au moins 30 Mbps, dont 68 % en Espagne, en Grèce et en Italie. En Espagne, cet objectif représente 25 % des ménages.
En Europe, 33,2 millions de foyers n’ont pas accès à la large bande avec une vitesse d’au moins 30 Mbps (2017).

 

Une Europe durable

Les financements dont l’objectif est d’accélérer le passage à une économie sobre en carbone sur l’ensemble des secteurs, de préserver et de protéger l’environnement, de promouvoir une utilisation efficace des ressources et de faciliter l’adaptation au changement climatique en prévenant et en gérant les risques y afférents, sont au cœur des investissements du FEDER et du Fond de Cohésion qui travaillent à la construction d’une Europe plus verte. Une sélection d’indicateurs clés sur les investissements est présentée ci-dessous.

Nouvelles capacités en matière d'énergies renouvelables

Le FEDER et le Fond de Cohésion ont apporté leur soutien aux fins de permettre une production supplémentaire d’énergie renouvelable équivalant à 6 700 MW. Pour information, 6 700 MW représentent environ 40 % de la capacité supplémentaire annuelle d’énergie renouvelable de l’UE.

 

Réduire la consommation énergétique des bâtiments publics

Une économie d’énergie de 4 827 Gwh/an est prévue dans les bâtiments publics ainsi aidés. À titre d’information, les économies réalisées équivalent à la consommation annuelle de près de 900 000 foyers.

 

Accéder à une eau de meilleure qualité

Grâce aux investissements du FEDER et du Fond de Cohésion, 12,5 millions d’individus auront un nouvel accès à l’eau ou à de l’eau de meilleure qualité. 80 % des bénéficiaires cibles vivent en Roumanie, en Espagne, au Portugal, en Italie et en Grèce. La part de citoyens roumains concernés représente 17 % de la population du pays.
À titre d’information, on estime que 18,1 millions de citoyens de l’UE ne bénéficient pas d’un approvisionnement en eau (2015).

 

Un traitement des eaux usées de meilleure qualité

17 millions d’individus supplémentaires bénéficieront d’un nouveau traitement des eaux usées ou d’un traitement de meilleure qualité. Près de 50 % de ces bénéficiaires cibles se trouvent en Italie, en Espagne et en Pologne. Les citoyens italiens qui profiteront de ces ressources allouées par le FEDER et le Fond de Cohésion représentent 7 % de la population totale.
À titre d’information, on estime que 21,3 millions de citoyens de l’UE ne sont pas connectés à un réseau de traitement des eaux usées (2015).

 

De nouvelles lignes de chemin de fer et un réseau amélioré

Grâce aux investissements du FEDER et du Fond de Cohésion, 6 900 km de voies nouvelles, reconstruites ou rénovées seront disponibles dans toute l’Europe, dont 73 % prévues en Pologne, en Espagne, en Roumanie et en Hongrie. Les investissements du FEDER et du Fond de Cohésion ont pour objectif de construire, de reconstruire ou de rénover 12 % de la totalité du réseau ferroviaire polonais.
L’objectif de TEN-T en matière de chemin de fer porte sur 4 500 km (en décembre 2018), représentant 69 % de la totalité des reconstructions ferroviaires prévues.

 

Construction ou amélioration du réseau routier

Le FEDER et le Fond de Cohésion aideront à la construction, à la reconstruction ou à la rénovation de 13 100 km de routes dans toute l’Union européenne, dont 57 % en Pologne, en Roumanie et en République tchèque.
Sur cet objectif global de construction ou reconstruction, les sections TEN-T représentent 2 780 km (21 %).

 

Une Europe inclusive

Promouvoir des emplois durables et de qualité, l’inclusion sociale, lutter contre la pauvreté et les discriminations et investir dans l’éducation, la formation et l’acquisition de compétences professionnelles ont constitués les principaux piliers sociaux du FSE et du FEDER au cours de la période 2014-2020. Une sélection d’indicateurs clés sur les investissements est présentée ci-dessous.

Participants FSE/IEJ en matière d’éducation, de formation, de soutien à l’emploi et d’inclusion sociale

 

Des infrastructures améliorées pour les garderies et l’éducation

6,9 millions d’élèves auront accès à des infrastructure scolaires améliorées. L'Italie est l’un des principaux bénéficiaires avec 72 % de ses élèves et étudiants qui profiteront d’installations rénovées.
L’Europe compte 62,2 millions d’élèves de moins de 15 ans (2016).

 

Accéder à des services de santé de meilleure qualité

Grâce aux investissements du FEDER, plus de 46,9 millions de personnes profiteront de services de santé améliorés, dont plus de 50 % de citoyens espagnols ou polonais. En Pologne, 38 % de la population globale aura accès à des services de meilleure qualité.

 

Des stratégies urbaines intégrées qui profitent aux individus

45 millions de personnes habiteront dans des zones avec des stratégies urbaines intégrées, dont 60 % se trouvent en France, en Hongrie et en Allemagne. En France et en Hongrie, respectivement 21 % et 74 % de la population bénéficieront de ces stratégies.