Glossaire

Autres outils

 

    A-Z 
  • A 
  • B 
  • C 
  • D 
  • E 
  • F 
  • G 
  • I 
  • M 
  • N 
  • O 
  • P 
  • R 
  • S 
  • T 
  • U 

Instrument européen de voisinage (IEV)

La politique européenne de voisinage (PEV) vise à soutenir les processus de réforme politique, économique et sociale dans un certain nombre de pays voisins de l'Union européenne, à savoir: l'Algérie, l'Arménie, l'Autorité palestinienne, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, l'Égypte, la Géorgie, Israël, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la Moldavie, la Syrie, la Tunisie et l'Ukraine. Elle a aussi pour but de renforcer la prospérité, la stabilité, la sécurité, l'économie de marché et la croissance durable, grâce à un dialogue permanent avec chacun des pays partenaires.

Ces derniers conviennent avec l'UE d'un plan d'action PEV démontrant leur engagement en faveur de la démocratie, des droits de l'homme, de l'État de droit, de la bonne gouvernance, des principes de l'économie de marché et du développement durable. Ces plans d'action, qui établissent les priorités à court et moyen terme pour chaque pays partenaire, figurent parmi les principaux instruments de cette politique. Bien que ces plans d'action soient adaptés à chacun des pays voisins, ils se réfèrent généralement à diverses activités communes allant du dialogue politique aux questions liées au commerce et à la coopération économique et sociale.

Pour la période 2014-2020, la politique européenne de voisinage est financée par l'instrument européen de voisinage (IEV), qui remplace l'instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) créé en 2007. En vertu de la nouvelle politique de voisinage lancée en 2011, l'IEV soutient principalement:

  • la promotion des droits de l'homme et de l'État de droit; l'instauration d'une démocratie solide et durable et la mise en place d'une société civile dynamique;
  • une croissance durable et inclusive et le développement économique, social et territorial, y compris l'intégration progressive sur le marché intérieur de l'UE;
  • la mobilité et les relations interpersonnelles, y compris les programmes d'échange d'étudiants, la société civile;
  • l'intégration régionale, y compris la coopération transfrontalière.

L'IEV est doté d'un budget septennal de 15,4 milliards d'euros (aux prix de 2014).