Inclusion des Roms et politique régionale

La communauté rom, forte d’une population de plus de 10 millions de personnes, est la plus grande minorité transnationale d’Europe. Elle est souvent victime de discrimination raciale et sociale, et ne bénéficie pas d’un accès égal à l’éducation, à l’emploi, au logement et aux services de santé. Depuis quelques années, la question des Roms occupe une place importante dans l’agenda de l’Union européenne et de nombreux États membres.

Autres outils

 

Contribution de la politique de cohésion à l’inclusion des Roms

En 2011, la Commission européenne a adopté le cadre de l’UE pour les stratégies nationales d’intégration des Roms qui met l’accent sur quatre domaines clés: l’éducation, l’emploi, les soins de santé et le logement. Le principal service responsable du cadre de l’UE pour les stratégies nationales d’intégration des Roms au sein de la Commission européenne est la direction générale de la justice et des consommateurs (DG JUST).