Surmonter les obstacles dans les régions frontalières - Quand l’hôpital le plus proche s’avère être à l’étranger

Autres outils

 
Available languages : German Estonian English French Latvian
Period :
Date : 20/09/2017

Que feriez-vous si vous vous cassez un bras et que l’hôpital le plus proche se situe de l’autre côté de la frontière?

Une femme habitant la ville lettone de Valka n’y a pas réfléchi à deux fois. Souffrante, elle s’est précipitée à l’hôpital situé à trois kilomètres de là, à Valga, en Estonie.

Sa décision lui a épargné un trajet de 55 km pour se rendre à l’hôpital letton le plus proche. Mais le prix à payer fut élevé. Elle dut payer les soins de sa poche en raison des obstacles qui entravent la coopération transfrontalière européenne en matière de soins de santé.

Les villes jumelles de Valka et de Valga partagent une longue histoire et formaient auparavant une seule municipalité. Depuis que la Lettonie et l’Estonie ont rejoint l’espace Schengen en 2007, elles forment à nouveau une seule et même région urbaine.

Pourtant, en dépit de cette proximité et des réglementations européennes garantissant le droit des citoyens à l’accès aux soins médicaux transfrontaliers, les Lettons doivent faire face à nombre d’obstacles, de difficultés ou de règles complexes liés à un manque d’information, aux barrières linguistiques, à la complexité des procédures de paiement et de remboursement et aux démarches administratives onéreuses

More information :

Publications