Table des matières
Rechercher dans le guide

Partie B – Informations sur les actions couvertes par le guide

Dans cette partie, les lecteurs trouveront, pour l’ensemble des actions et activités couvertes par le guide du programme Erasmus+, les informations suivantes:

une description de leurs objectifs et des incidences attendues;

  • une description des activités bénéficiant d’un soutien;
  • des tableaux présentant les critères utilisés pour évaluer les propositions de projets;
  • des informations complémentaires utiles pour comprendre les types de projets bénéficiant d’un soutien;
  • une description des règles de financement.

Avant de soumettre une demande, les candidats sont invités à lire attentivement l’intégralité de la section relative à l’action à laquelle ils souhaitent participer. Il leur est également recommandé de lire avec attention les informations complémentaires fournies à l’annexe I du présent guide.

Éducation et formation

Opportunités dans l’enseignement supérieur, l’enseignement et la formation professionnels, l’enseignement scolaire et l’éducation des adultes.

Quelles sont les actions bénéficiant d’un soutien?

Les sections suivantes intitulées « Action clé n° 1 », « Action clé n° 2 » et « Action clé n° 3 » présenteront des actions concrètes ayant pour but de réaliser les objectifs du programme dans le domaine de l’éducation et de la formation. Parmi ces actions, celles qui sont principalement - mais pas exclusivement - liées au domaine de l’éducation et de la formation sont:

  • les projets de mobilité destinés aux apprenants et au personnel de l’enseignement supérieur et de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP);
  • les projets de mobilité destinés au personnel de l’enseignement scolaire et de l’éducation des adultes;
  • les masters communs Erasmus Mundus;
  • les prêts pour masters Erasmus+;
  • les partenariats stratégiques;
  • les alliances de la connaissance - Universités européennes;
  • les alliances sectorielles pour les compétences;
  • le renforcement des capacités dans le domaine de l’enseignement supérieur.

La section relative à l’action clé n° 3 fournit également des informations au sujet des activités Erasmus+ visant à soutenir les politiques d’éducation et de formation via des analyses stratégiques et l’apprentissage par les pairs, des initiatives pour l’innovation stratégique, des outils et réseaux, la coopération avec des organisations internationales et le dialogue avec les responsables politiques,  et les organisations de parties prenantes. Ces activités sont mises en œuvre par le biais d’appels à propositions spécifiques, directement gérés par la Commission européenne ou son Agence exécutive. Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites web de la Commission et de l’Agence exécutive.

Quels sont les objectifs de ces actions?

Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques du programme Erasmus+ dans le domaine de l’éducation et de la formation visent à:

  • améliorer le niveau des compétences et des aptitudes clés en tenant tout particulièrement compte de leur pertinence pour le marché du travail et de leur contribution à la cohésion sociale, notamment en accroissant les possibilités de mobilité à des fins d’éducation et de formation et par une coopération renforcée entre le monde de l’éducation et de la formation et le monde du travail;
  • favoriser l’amélioration de la qualité, l’innovation, l’excellence et l’internationalisation au niveau des établissements d’enseignement et de formation, notamment en renforçant la coopération transnationale entre les organismes d’éducation et de formation et d’autres parties prenantes;
  • promouvoir l’émergence et sensibiliser à l’existence d’un espace européen de l’éducation et de la formation tout au long de la vie conçu pour compléter les réformes des politiques au niveau national et soutenir la modernisation des systèmes d’éducation et de formation, notamment grâce à une coopération politique renforcée, à une meilleure utilisation des outils de transparence et de reconnaissance de l’Union et à la diffusion des bonnes pratiques;
  • renforcer la dimension internationale de l’éducation et de la formation, notamment par la coopération entre le programme et des pays partenaires dans le domaine de l’EFP et dans l’enseignement supérieur, en renforçant l’attractivité des établissements européens d’enseignement supérieur et en soutenant l’action extérieure de l’Union, y compris ses objectifs en matière de développement, à travers la promotion de la mobilité et de la coopération entre le programme et les établissements d’enseignement supérieur des pays partenaires et le renforcement ciblé des capacités dans les pays partenaires;
  • améliorer l’enseignement et l’apprentissage des langues et promouvoir la vaste diversité linguistique de l’Union ainsi que la sensibilisation à la dimension interculturelle.

Jeunesse

Possibilités d’apprentissage non formel et informel dans le domaine de la jeunesse.

Quelles sont les actions bénéficiant d’un soutien?

Les sections suivantes intitulées « Action clé n° 1 », « Action clé n° 2 » et « Action clé n° 3 » présenteront des actions concrètes ayant pour but de réaliser les objectifs du programme dans le domaine de la jeunesse. Parmi ces actions, celles qui sont principalement - mais pas exclusivement - liées au domaine de la jeunesse (apprentissage non formel et informel) sont:

  • les projets de mobilité pour les jeunes (échanges de jeunes) et les animateurs de jeunes;
  • les partenariats stratégiques;
  • le renforcement des capacités dans le domaine de la jeunesse;
  • les projets de dialogue pour la jeunesse.

La section relative à l’action clé n° 3 fournit également des informations au sujet des actions Erasmus+ visant à soutenir les politiques pour la jeunesse, via des analyses stratégiques et l’apprentissage par les pairs, des initiatives de prospective, des outils et réseaux, la coopération avec des organisations internationales et le dialogue avec les organisations de parties prenantes. Ces actions sont mises en œuvre par le biais d’appels à propositions spécifiques gérés par l’Agence exécutive de la Commission européenne ou directement par la Commission européenne. Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites web de la Commission et de l’Agence exécutive.

Quels sont les objectifs de ces actions?

Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques du programme Erasmus+ dans le domaine de la jeunesse visent à:

  • améliorer le niveau des compétences et des aptitudes clés des jeunes, y compris des jeunes moins favorisés, et favoriser la participation à la vie démocratique en Europe et au marché du travail, la citoyenneté active, le dialogue interculturel, l’intégration sociale et la solidarité, notamment en accroissant les possibilités de mobilité à des fins d’éducation et de formation pour les jeunes, les personnes actives dans le domaine de l’animation socio-éducative ou dans les organisations de jeunesse ainsi que les animateurs de jeunesse, et en renforçant les liens entre le domaine de la jeunesse et le marché du travail;
  • favoriser l’amélioration de la qualité de l’animation socio-éducative, notamment en renforçant la coopération entre les organisations de jeunesse et/ou d’autres parties prenantes;
  • compléter les réformes politiques aux niveaux local, régional et national et favoriser le développement d’une politique de la jeunesse fondée sur des connaissances et des éléments probants, ainsi que la reconnaissance de l’éducation non formelle et informelle, notamment en renforçant la coopération politique, en utilisant mieux les outils de transparence et de reconnaissance de l’Union et en diffusant les bonnes pratiques;
  • renforcer la dimension internationale des activités dans le domaine de la jeunesse ainsi que la capacité des animateurs socio-éducatifs et des organisations de jeunesse à aider les jeunes, en complémentarité avec l’action extérieure de l’Union européenne, notamment par la promotion de la mobilité et de la coopération entre les parties prenantes des Pays Programme, des pays partenaires et d’organisations internationales.

Au cours de la période 2014-2020, 8,6 % du budget seront alloués aux actions visant à soutenir les possibilités d’apprentissage non formel et informel dans le domaine de la jeunesse.