Table des matières
Rechercher dans le guide

Quelles sont les actions bénéficiant d’un soutien ?

Les actions suivantes dans le domaine du sport sont mises en œuvre dans le cadre du présent guide du programme:

  • projets de collaboration;
  • projets de collaboration à petite échelle;
  • manifestations sportives européennes à but non lucratif.

Erasmus+ soutient également les actions visant à renforcer la base de connaissances nécessaires à l’élaboration des politiques (études, collectes de données, enquêtes, etc.), à promouvoir le dialogue avec les acteurs européens pertinents (forum européen du sport, événements de la présidence de l’UE, conférences, réunions, séminaires, etc.) Ces actions seront mises en œuvre par la Commission européenne soit directement, soit indirectement par l’intermédiaire de l’Agence exécutive.

Les objectifs spécifiques du programme Erasmus+ dans le domaine du sport sont les suivants:

  • lutter contre les menaces transfrontières qui touchent l’intégrité du sport, comme le dopage, les matchs truqués et la violence, ainsi que toutes les formes d’intolérance et de discrimination;
  • promouvoir et soutenir la bonne gouvernance dans le sport et les doubles carrières des athlètes;
  • promouvoir les activités de volontariat dans le sport, l’inclusion sociale et l’égalité des chances, et sensibiliser à l'importance d'exercer une activité physique bienfaisante pour la santé, en renforçant la participation sportive et en assurant un accès égal au sport pour tous.

Comme indiqué dans le règlement instituant le programme Erasmus+, l’accent doit être mis sur le sport de masse.

Les actions dans le domaine du sport devraient permettre de développer la dimension européenne du sport, en générant, partageant et diffusant des expériences et des connaissances sur différentes questions ayant trait au sport au niveau européen.

À terme, les projets dans le domaine du sport soutenus par Erasmus+ devraient déboucher sur un accroissement de la participation au sport, à l’activité physique et au volontariat.

Plus précisément:

  • amélioration des connaissances et de la prise de conscience au sujet du sport et de l’activité physique dans les pays participant au programme;
  • amélioration de la prise de conscience du rôle du sport dans la promotion de l’inclusion sociale, de l’égalité des chances et de l’activité physique bienfaisante pour la santé;
  • renforcement de la coopération entre les institutions et les organisations actives dans le domaine du sport et de l’activité physique;
  • participation accrue des organisations sportives et des autres organisations pertinentes de différents pays participant au programme à des réseaux renforcés;
  • amélioration du partage de bonnes pratiques.

Les actions menées dans le domaine du sport devraient contribuer à la mise en œuvre de la Semaine européenne du sport, une initiative lancée par la Commission afin de promouvoir le sport et l’activité physique dans l’Union européenne, compte tenu de la baisse des niveaux de participation.

Il est prévu que la Semaine européenne du sport soit organisée selon le concept suivant: une cérémonie d’ouverture, un événement phare et 5 journées spéciales, chacune consacrée à un thème différent: le sport dans l’enseignement, le sport sur le lieu de travail, les sports d’extérieur, les clubs de sport et les centres de fitness. La Semaine européenne du sport encouragera également l’organisation d’activités de sensibilisation transfrontières.

Depuis 2017, la Semaine européenne du sport se déroule du 23 au 30 septembre. Outre les activités organisées par la Commission européenne, les États membres organiseront des activités nationales et coordonneront les activités locales.

Des informations complémentaires sur la Semaine européenne du sport 2019 sont disponibles à l’adresse suivante: http://ec.europa.eu/sport/.