Table des matières
Rechercher dans le guide

Projets de mobilité dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse

Quels sont les objectifs d’un projet de mobilité?

L’éducation, la formation et les activités pour la jeunesse jouent un rôle fondamental en fournissant aux personnes de tous âges les outils nécessaires pour participer activement au marché du travail et à la société au sens large. Les projets mis en œuvre dans le cadre de cette action promeuvent les activités de mobilité transnationale ciblant les apprenants (étudiants, stagiaires, apprentis et jeunes) et le personnel (professeurs, enseignants, formateurs, animateurs de jeunes, ainsi que les personnes travaillant dans des organisations actives dans les domaines de l’éducation, de la formation et des jeunes) et visant à:

  • aider les apprenants à obtenir des acquis d’apprentissage (connaissances, aptitudes et compétences) dans le but d’améliorer leur développement personnel, leur participation à la société en tant que citoyens actifs et attentifs et leur employabilité sur le marché du travail européen et non européen;
  • soutenir le développement personnel des personnes qui travaillent dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse dans le but d’innover et d’améliorer la qualité de l’enseignement, de la formation et de l’animation socio-éducative dans toute l’Europe;
  • améliorer sensiblement les compétences des participants en langues étrangères;
  • sensibiliser les participants aux autres cultures et pays et leur permettre de mieux les comprendre, en leur donnant la possibilité de constituer des réseaux de contacts internationaux, de participer activement à la société et de développer un sentiment de citoyenneté et d’identité européennes;
  • améliorer les capacités, l’attractivité et la dimension internationale des organisations actives dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, de manière à ce qu’elles puissent proposer des activités et des programmes mieux adaptés aux besoins des personnes, en Europe et ailleurs;
  • renforcer les synergies et les transitions entre l’enseignement formel, l’enseignement non formel, la formation professionnelle, l’emploi et l’entrepreneuriat;
  • assurer une meilleure reconnaissance des compétences acquises lors des périodes d’apprentissage à l’étranger.

Cette action soutient également les activités de mobilité internationales de et vers les pays partenaires, dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la jeunesse. Cette action contribue également à la coopération entre l’UE et les pays partenaires éligibles et reflète les objectifs, les priorités et les principes de l’UE en matière d’action extérieure:

  • améliorer l’attractivité de l’enseignement supérieur en Europe et aider les établissements d’enseignement supérieur européens à être compétitifs sur le marché mondial de l’enseignement supérieur;
  • soutenir les priorités identifiées dans le “Nouveau consensus européen pour le développement”1 et la Communication “L’enseignement supérieur européen dans le monde”;2;
  • favoriser l’internationalisation, l’attractivité, l’égalité d’accès et la modernisation des établissements d’enseignement supérieur en dehors de l’Europe, en vue de promouvoir le développement des pays partenaires;
  • promouvoir le développement et les objectifs et principes de politique extérieure, notamment l’appropriation nationale, la cohésion sociale, l’équité, l’équilibre géographique et la diversité. Une attention particulière sera accordée aux pays les moins avancés ainsi qu’aux étudiants défavorisés issus de milieux socio-économiques défavorisés et aux étudiants ayant des besoins spécifiques.
  • valoriser l’apprentissage non formel et la coopération avec les pays partenaires dans le domaine de la jeunesse.

Qu’est-ce qu’un projet de mobilité?

Les organisations actives dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse recevront un soutien de la part du programme Erasmus+ afin de réaliser des projets favorisant différents types de mobilité. Un projet de mobilité comporte les étapes suivantes:

  • la préparation (y compris les modalités pratiques, la sélection des participants, la conclusion d’accords avec les partenaires et participants, la préparation linguistique/interculturelle/apprentissage et les tâches liées des participants avant le départ);
  • la réalisation des activités de mobilité;
  • le suivi (y compris l’évaluation des activités, la validation et la reconnaissance formelle - le cas échéant - des acquis d’apprentissage des participants pendant l’activité, ainsi que la diffusion et l’utilisation des résultats du projet).

Une innovation importante introduite dans le programme Erasmus+, par rapport aux nombreuses autres actions de mobilité soutenues au titre des précédents programmes européens, est le fait qu’il renforce le soutien apporté aux participants à des activités de mobilité, afin d’améliorer leurs compétences en langues étrangères avant et pendant leur séjour. Un outil européen de soutien linguistique en ligne a été progressivement introduit par la Commission européenne à partir de 2014. Cet outil fournit aux participants aux activités de mobilité de longue durée la possibilité d’évaluer leurs compétences dans la langue qu’ils utiliseront pour étudier ou travailler à l’étranger, ainsi que de suivre un cours de langues en ligne afin d’améliorer leurs compétences. Les participants possédant au minimum un niveau B2 dans la langue principale d’enseignement ou de travail ont la possibilité de suivre un cours OLS dans la langue du pays d’accueil, si celle-ci est disponible (des informations plus détaillées sur le soutien à l’apprentissage des langues figurent à l’annexe I).   

Par ailleurs, Erasmus+ donne plus de place que les précédents programmes à la conception d’activités de mobilité associant des organisations partenaires issues d’horizons différents et actives dans différents domaines ou secteurs socioéconomiques (les étudiants universitaires ou les apprenants de l’EFP peuvent par exemple effectuer des stages en entreprise, dans des ONG ou des organismes publics; les enseignants peuvent suivre des formations de développement professionnel dans des entreprises ou des centres de formation; des experts du monde des affaires peuvent donner des conférences ou des formations dans les établissements d’enseignement supérieur, etc.).

Un troisième aspect important de l’innovation et de la qualité des activités de mobilité est la possibilité offerte aux organisations participant à Erasmus+ d’organiser des activités de mobilité dans un cadre stratégique élargi et à moyen terme. En introduisant une seule demande de subvention, couvrant une période maximale de deux ans, le coordinateur d’un projet de mobilité pourra organiser plusieurs activités de mobilité, permettant ainsi à de nombreuses personnes de séjourner dans différents pays. Ainsi, dans le cadre d’Erasmus+, les organisations candidates pourront concevoir leur projet en fonction des besoins des participants, mais aussi en fonction de leurs propres projets d’internationalisation, de renforcement des capacités et de modernisation.

En fonction du profil des participants, les types suivants de projets de mobilité sont soutenus au titre de l’action clé n° 1 du programme Erasmus+:

  • dans le domaine de l’éducation et de la formation:
    • projets de mobilité pour les étudiants et le personnel de l’enseignement supérieur;
    • projets de mobilité pour les apprenants et le personnel de l’EFP;
    • projets de mobilité pour le personnel scolaire;
    • projets de mobilité pour le personnel de l’éducation des adultes.
  • dans le domaine de la jeunesse:
    • projets de mobilité pour les jeunes et les animateurs de jeunes.

La mobilité à long terme du personnel, la mobilité à court et long terme des élèves ainsi que la mobilité mixte des apprenants adultes peuvent être soutenues dans le cadre des partenariats stratégiques mis en œuvre au titre de l’action clé n° 2.

Les sections ci-dessous proposent des informations détaillées sur les critères et les conditions applicables à chaque type de projet de mobilité.