Table des matières
Rechercher dans le guide

Partie A: informations générales sur le programme Erasmus+

Erasmus+ est le programme de l’UE dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport pour la période 2014-20201. L’éducation, la formation, la jeunesse et le sport peuvent jouer un rôle primordial pour faire face aux changements socioéconomiques, qui constituent les principaux défis auxquels l’Europe sera confrontée jusqu’à la fin de la décennie, et pour soutenir la mise en œuvre du programme politique européen en faveur de la croissance, de l’emploi, de l’équité et de l’inclusion sociale.

La lutte contre le taux de chômage élevé, en particulier parmi les jeunes, est l’une des tâches les plus urgentes pour les gouvernements européens. Trop nombreux sont les jeunes qui abandonnent l’école prématurément et qui courent ainsi un risque accru de se trouver sans emploi et d’être socialement marginalisés. Le même risque menace un nombre élevé d’adultes peu qualifiés. Les technologies changent la manière dont la société fonctionne et il est nécessaire de veiller à les exploiter au mieux. Les entreprises européennes doivent gagner en compétitivité grâce aux talents et à l’innovation.

L’Europe a besoin de sociétés plus inclusives et plus homogènes, qui permettent aux citoyens de participer activement à la vie démocratique. L’éducation, la formation, l’animation socio-éducative et le sport sont cruciaux pour promouvoir des valeurs européennes communes, favoriser l’intégration sociale, renforcer la compréhension interculturelle, faire naître un sentiment d’appartenance à une communauté et prévenir une radicalisation violente. Erasmus+ est un instrument efficace pour promouvoir l’inclusion de personnes défavorisées, y compris celle des migrants récemment arrivés.

Un autre défi consiste à développer le capital social chez les jeunes, l’autonomie de ces derniers et leur capacité à participer activement à la société, conformément aux dispositions du traité de Lisbonne qui visent à «favoriser la participation des jeunes à la vie démocratique de l’Europe». Ce problème peut aussi être traité par l’intermédiaire d’activités d’apprentissage non formel, qui visent à renforcer les qualifications et les compétences des jeunes, ainsi que leur citoyenneté active. De plus, il est nécessaire de donner aux organisations de jeunesse et aux animateurs socio-éducatifs des possibilités de coopération et de formation pour développer leur professionnalisme et la dimension européenne de l’animation socio-éducative.

Des politiques relatives à la jeunesse et des systèmes de formation et d’éducation performants fournissent aux citoyens les compétences requises par le marché du travail et l’économie, tout en leur permettant de jouer un rôle actif dans la société et d’assurer leur développement personnel. Les réformes menées en matière d’éducation, de formation et de jeunesse peuvent renforcer les progrès accomplis pour atteindre ces objectifs, sur la base d’une vision partagée par les responsables politiques et les parties prenantes, d’informations probantes et d’une coopération dans différents domaines et à divers niveaux.

Le programme Erasmus+ est destiné à soutenir les efforts déployés par les pays participant au programme pour utiliser efficacement le potentiel de talents et d’atouts sociaux de l’Europe dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie, en rapprochant les soutiens accordés à l’apprentissage formel, non formel et informel dans tous les secteurs de l’éducation, de la formation et de la jeunesse. Le programme accroît également les possibilités de coopération et de mobilité avec les pays partenaires, notamment dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la jeunesse.

Conformément à l’un des nouveaux éléments figurant dans le traité de Lisbonne, Erasmus+ soutient également les activités qui visent à développer la dimension européenne dans le domaine du sport, en favorisant la coopération entre les organismes responsables des sports. Le programme favorise la création et le développement de réseaux européens en offrant des possibilités de coopération entre les parties prenantes ainsi que d’échange et de transfert de connaissances et de savoir-faire dans différents domaines liés au sport et à l’activité physique. Cette coopération renforcée aura notamment des répercussions positives sur le développement du potentiel du capital humain de l’Europe en contribuant à réduire les coûts socioéconomiques du manque d’activité physique.

Le programme soutient les actions, la coopération et les outils conformes aux objectifs de la stratégie Europe 2020 et de ses initiatives phares, telle que «Jeunesse en mouvement» et «Une stratégie pour les nouvelles compétences et les nouveaux emplois». Grâce aux méthodes ouvertes de coordination, le programme contribue aussi à atteindre les objectifs du cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation, ainsi que ceux de la stratégie européenne pour la jeunesse.

Ces investissements dans la connaissance, les qualifications et les compétences profiteront aux particuliers, aux institutions, aux organisations et à la société dans son ensemble, car ils contribueront à la croissance et garantiront l’équité, la prospérité et l’inclusion sociale en Europe et au-delà.

Le guide du programme Erasmus+ est rédigé conformément au programme de travail annuel Erasmus+ adopté par la Commission européenne. Il peut donc faire l’objet de révisions visant à tenir compte des priorités et lignes d’action définies dans les programmes de travail adoptés les années suivantes. L’exécution du présent guide est également subordonnée à la disponibilité des crédits qui sont prévus dans le projet de budget après l’adoption par l’autorité budgétaire du budget pour l’année concernée, ou qui sont prévus par le système des douzièmes provisoires.

 

Tirer parti des expériences passées, se tourner vers l’avenir

Le programme Erasmus+ s’appuie sur plus de 25 ans de réussites des programmes européens dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, couvrant la dimension de la coopération tant intra-européenne qu’internationale. Erasmus+ est le fruit de l’intégration des programmes européens suivants, mis en place par la Commission au cours de la période 2007-2013:

  • le programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie;
  • le programme Jeunesse en action;
  • le programme Erasmus Mundus;
  • Tempus;
  • Alfa;
  • Edulink;
  • les programmes de coopération avec les pays industrialisés dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Ces programmes ont soutenu des actions dans les domaines de l’enseignement supérieur (y compris sa dimension internationale), l’enseignement et la formation professionnels, l’enseignement scolaire, l’éducation des adultes et la jeunesse (y compris leur dimension internationale).

Erasmus+ vise à aller au-delà de ces programmes en soutenant les synergies et les possibilités de valorisation croisée dans les différents domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, en supprimant les frontières artificielles entre les différents formats de projets et d’actions, en encourageant les nouvelles idées, en attirant de nouveaux acteurs du monde du travail et de la société civile et en favorisant de nouvelles formes de coopération.

Il est donc essentiel que le programme soit associé à un nom fort, reconnu par le plus grand nombre. C’est pour cette raison que toutes les actions et activités soutenues dans le cadre du programme devront faire l’objet d’une communication sous le nom de «Erasmus+» en priorité. Néanmoins, pour aider les participants et bénéficiaires des anciens programmes à trouver leur place dans Erasmus+, à des fins de communication et de diffusion, les noms suivants peuvent être utilisés pour les actions ciblant un secteur spécifique, en plus de la marque commune «Erasmus+»:

  • «Erasmus+: Comenius», concernant les activités du programme liées exclusivement à l’enseignement scolaire;
  • «Erasmus+: Erasmus», concernant les activités du programme liées exclusivement à l’enseignement supérieur et ciblant les pays participant au programme;
  • «Erasmus+: Erasmus Mundus», concernant les masters communs Erasmus Mundus;
  • «Erasmus+: Leonardo da Vinci», concernant les activités du programme liées exclusivement à l’enseignement et la formation professionnels;
  • «Erasmus+: Grundtvig», concernant les activités du programme liées exclusivement à l’éducation des adultes;
  • «Erasmus+: Jeunesse en action», concernant les activités du programme liées exclusivement à l’apprentissage non formel et informel des jeunes;
  • «Erasmus+: Jean Monnet», concernant les activités du programme liées exclusivement aux études sur l’Union européenne;
  • «Erasmus+: Sports», concernant les activités du programme liées exclusivement au sport.