Partenariats stratégiques

Quel est l'objectif?

Les projets en soutien à la coopération sont des projets transnationaux visant à élaborer et à mettre en commun des pratiques innovantes, ainsi qu'à promouvoir la coopération, l'apprentissage par les pairs et les échanges d'expériences dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la jeunesse.

 Globalement, ils visent à répondre à des priorités horizontales, ainsi qu'à des priorités spécifiques dans les domaines suivants:

  • enseignement supérieur;
  • enseignement et formation professionnels;
  • enseignement scolaire;
  • éducation des adultes;
  • jeunesse;
  • sport.

Il existe deux types de projets en soutien à la coopération: les partenariats de coopération et les projets de partenariat simplifié.

Consultez le guide du programme pour en savoir plus sur les priorités horizontales spécifiques.

Quelles sont les possibilités?

Projets en soutien à la coopération

Les projets en soutien à la coopération offrent à une grande variété d'organisations publiques, privées et non gouvernementales des possibilités de mener un vaste éventail d’activités.

Tous les projets (partenariats de coopération et projets de partenariat simplifié) devraient viser, dans une proportion dépendant des objectifs du projet, des organisations participantes ou de l’impact escompté:

  • à améliorer la qualité du travail, des activités et des pratiques des organisations et établissements concernés, et à ouvrir les partenariats à de nouveaux acteurs, qui ne sont pas naturellement inclus dans un secteur;
  • à renforcer les capacités des organisations à travailler aux niveaux transnational et intersectoriel;
  • à répondre aux besoins et priorités communs dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport;
  • à permettre la transformation et le changement (au niveau individuel, organisationnel ou sectoriel), conduisant à des améliorations et à de nouvelles approches, de manière proportionnelle au contexte de chaque organisation.

Projets de partenariat simplifié

Ces projets sont conçus pour élargir l'accès au programme des petits acteurs et des personnes difficiles à atteindre dans les domaines de l'enseignement scolaire, de l'éducation des adultes, de l'enseignement et de la formation professionnels, de la jeunesse et du sport. Ils visent à:

  • attirer les primodemandeurs, les organisations moins expérimentées et les petits acteurs et élargir leur accès au programme. Ces partenariats devraient constituer pour les organisations un premier pas vers la coopération au niveau européen;
  • soutenir l’inclusion des groupes cibles ayant moins d’opportunités;
  • soutenir la citoyenneté européenne active et apporter la dimension européenne au niveau local.

En fonction des objectifs du projet, des possibilités d'apprentissage, de formation ou d'enseignement à l'étranger peuvent être offertes aux apprenants et aux membres du personnel, pour autant que ces activités transnationales contribuent à réaliser l'objectif du projet.

Comment fonctionnent ces partenariats?

Les organisations qui souhaitent poser leur candidature doivent être établies dans un pays participant au programme.

Les demandes doivent être gérées par une organisation établie dans un pays participant au programme et associer au moins trois organisations pour des partenariats de coopération, et au moins deux organisations pour les projets de partenariat simplifié, issues de pays différents. Les organisations de pays partenaires peuvent participer en tant que partenaires (et non pas en tant que candidats) aux partenariats de coopération, si leur participation apporte une valeur ajoutée essentielle au projet.

Le nombre d'organisations participantes n'est pas limité.

Que faut-il savoir d'autre?

Les partenariats de coopération peuvent avoir des durées différentes selon leur type. Les détails et les montants des subventions sont disponibles dans le guide du programme pour:

Comment participer?

Les candidatures doivent généralement être envoyées à l’agence nationale du pays participant au programme dans lequel l’organisation candidate est établie.

Dans le cas de projets présentés par des ONG européennes ou dans le domaine du sport, les demandes doivent être soumises à l’Agence exécutive pour l’éducation et la culture.

Partagez cette page