Renforcement des capacités (jeunesse)

À propos des projets de renforcement des capacités

Les projets de renforcement des capacités sont des projets de coopération internationale fondés sur des partenariats multilatéraux entre des organisations actives dans le domaine de la jeunesse. Cette action vise à:

  • renforcer les capacités des organisations qui travaillent avec des jeunes en dehors de l’apprentissage formel;
  • promouvoir les activités d’apprentissage non formel dans les pays hors UE non associés au programme, en ciblant en particulier les jeunes moins favorisés, dans le but d’améliorer le niveau de compétences et d’encourager la participation des jeunes à la société;
  • soutenir l’animation socio-éducative dans les pays hors UE non associés au programme, en améliorant sa qualité et sa reconnaissance;
  • soutenir de nouveaux programmes de mobilité à des fins d’apprentissage non formel dans les pays hors UE non associés au programme;
  • contribuer à la stratégie de l’UE en faveur de la jeunesse (2019-2027);
  • combler les écarts avec les systèmes d’éducation formelle et/ou le marché du travail.

Organisations pouvant poser leur candidature

Coordinateurs/coordinatrices

Les types d’organisations suivants peuvent poser leur candidature en tant que coordinatrices:

  • les ONG (y compris les ONG européennes actives dans le domaine de la jeunesse et les conseils nationaux de la jeunesse) actives dans le domaine de la jeunesse;
  • les autorités publiques locales, régionales ou nationales.

Les candidatures sont présentées au nom de toutes les organisations participantes. Les coordinateurs/coordinatrices doivent être établi(e)s et situé(e)s dans l’Union européenne ou dans un pays participant au programme.

Autres participants

Toute organisation, publique ou privée, avec ses entités affiliées (le cas échéant), travaillant avec ou en faveur des jeunes en dehors d’un cadre formel, établie dans un pays participant au programme Erasmus+ ou un pays partenaire, peut participer.

À titre d'exemple, citons:

  • les organisations sans but lucratif, les associations et les ONG (y compris les ONG européennes actives dans le domaine de la jeunesse);
  • les conseils nationaux de la jeunesse;
  • les autorités publiques au niveau local, régional ou national;
  • les établissements d’enseignement ou de recherche;
  • les fondations.

Les entreprises publiques ou privées peuvent y participer également pour autant que les projets de renforcement des capacités ciblent ces types d’organisations à but non lucratif. Exemples: petites, moyennes ou grandes entreprises, y compris les entreprises sociales. Toutefois, la valeur ajoutée doit être clairement démontrée. Dans un objectif de renforcement des capacités, les tâches de coordination doivent être limitées aux organisations à but non lucratif.

Durée

1, 2 ou 3 ans. La durée du projet devra être choisie au stade de la candidature, en fonction de l’objectif du projet et du type d’activités prévues sur toute sa durée.

Comment présenter une candidature?

Découvrez comment obtenir une subvention et rechercher d’autres possibilités de financement.

En savoir plus

Pour en savoir plus, consultez la section consacrée au renforcement des capacités dans le guide du programme Erasmus+.

Partagez cette page