Prêts Erasmus+ pour masters

Présentation

Les prêts Erasmus+ pour masters sont garantis par l'UE et assortis de conditions de remboursement favorables. Ils peuvent contribuer à financer un master dans un pays participant au programme Erasmus+.

Leur but est d'aider les étudiants de troisième cycle et de les protéger contre les difficultés financières en prévoyant des garanties sociales:

  • prêts ne nécessitant pas de garanties personnelles ou familiales, favorisant ainsi l’égalité d’accès;
  • taux d’intérêt favorables, inférieurs au marché;
  • modalités de remboursement qui accordent aux étudiants un délai allant jusqu'à deux ans pour trouver un emploi avant de commencer à rembourser.

À l’heure actuelle, ce système de prêts est proposé par des banques et des universités:

  • des banques en France, en Espagne, au Royaume-Uni et en Turquie offrent des prêts aux étudiants de ces pays qui partent à l'étranger pour leurs études de troisième cycle, et aux étudiants d’autres pays participant au programme Erasmus+ qui effectuent un master en Espagne ou au Royaume-Uni;
  • des universités du Luxembourg et de Chypre proposent des prêts aux étudiants d’autres pays participant au programme Erasmus+ qui effectuent un master dans ces universités.

De nouvelles destinations seront ajoutées à mesure que d'autres organisations en Europe se joindront au programme.

Il n’est toutefois pas possible d'indiquer précisément quand un pays donné sera concerné, car les conventions avec les banques, les agences de prêts aux étudiants et les universités seront conclues progressivement pays par pays.

Durée

Vous pouvez obtenir un prêt d’un montant maximal de 12 000 euros pour un master d'un an ou de 18 000 euros pour un master de deux ans (ou des montants équivalents dans une autre monnaie pour les banques établies dans des pays n’utilisant pas l’euro et soumis à des fluctuations monétaires).

Conditions

Si vous êtes déjà titulaire d'un diplôme de niveau licence (ou équivalent) et que vous avez été admis dans un programme de master dans un autre pays participant au programme Erasmus+, vous pourriez bénéficier d'un prêt.

Vous devez pour cela résider dans un pays participant au programme Erasmus+ et partir étudier dans un pays autre que votre pays de résidence ou celui dans lequel vous avez obtenu votre premier diplôme.

Vous ne pouvez bénéficier d'un prêt que si vous partez étudier dans une université en possession de la charte Erasmus+ pour l'enseignement supérieur.

Aucun prêt ne peut être octroyé si vous étudiez à l'étranger pour une partie seulement du master. Dans ce cas, vous pourriez avoir droit à une bourse Erasmus+.

Le taux d’intérêt du prêt variera en fonction du pays d'établissement de la banque ou de l’organisation qui accorde le crédit. Il sera néanmoins inférieur au taux commercial standard.

Comment poser sa candidature?

Les étudiants doivent s’adresser aux banques, universités ou agences de prêts participantes.

MicroBank (la banque sociale de la Caixa) en Espagne a été la première banque à proposer des prêts Erasmus+ aux étudiants en master, en 2015. Elle s’adresse aussi bien aux étudiants partant à l’étranger qu’à ceux venant en Espagne.

En juin 2016, en France, la Banque populaire et la Caisse d’épargne (qui font toutes deux partie du groupe BPCE) ont commencé à proposer des prêts Erasmus+ garantis par l'UE aux étudiants en master résidant dans le pays. 

La Future Finance Loan Corporation (Irlande) leur a emboîté le pas en septembre 2016 pour les étudiants en master en provenance et à destination du Royaume-Uni. L’entreprise a temporairement suspendu ses activités dans le cadre du programme mais a l’intention de les reprendre d’ici au début de l’année universitaire 2018-2019.

Depuis décembre 2016, les étudiants de Turquie qui poursuivent leurs études à l’étranger peuvent adresser une demande à la Finansbank.

En janvier 2017, l’université du Luxembourg a rejoint le programme de prêts Erasmus+ pour les masters, suivie par l’université de Chypre en février 2018. L’objectif de ces universités est de permettre aux étudiants en master de retarder de deux ans le paiement de leurs frais d’inscription et/ou d’hébergement à partir de l’année universitaire 2018-2019.

Vous devez introduire une demande par l'intermédiaire d'une succursale bancaire, d’une université ou par voie électronique, en fournissant les documents suivants:

  • dernier diplôme obtenu avant le master auquel vous postulez;
  • reçu des droits d’inscription OU pièce justificative attestant l’admission et le coût du programme de master.

En savoir plus

Pour les conditions des prêts Erasmus+ destinés aux étudiants en master, veuillez consulter les sites suivants:

  • MicroBank (étudiants espagnols qui partent étudier dans un autre pays et étudiants qui viennent étudier en Espagne);
  • Banque Populaire/Caisse d'Epargne (étudiants résidant en France);
  • Future Finance (étudiants britanniques qui partent étudier dans un autre pays et étudiants qui viennent étudier au Royaume-Uni – activités temporairement suspendues jusqu’à l’été 2018);
  • Finansbank (étudiants turcs qui partent étudier dans un autre pays uniquement);
  • Université du Luxembourg (étudiants venant étudier au Luxembourg uniquement – lancement d’ici à l’été 2018).
  • Université de Chypre (étudiants venant étudier à Chypre uniquement – lancement d’ici à septembre 2018).

Prêts Erasmus+ pour masters – Fiche d’information

Brochure – Prêts abordables pour votre master à l’étranger (en anglais)

Questions fréquemment posées sur les prêts Erasmus+ pour masters

Vous pouvez obtenir des informations générales sur les prêts Erasmus+ pour les masters auprès du Fonds européen d'investissement.

Témoignages de bénéficiaires: Xavier Casas (ES) / Blair Clark (UK) / Boris Kuzmanov (BG)

Vidéo

Erasmus+: «More support for mobility» avec Stefan Jahnke, ancien président du réseau des étudiants Erasmus, sur les nouvelles possibilités offertes par Erasmus+.

Suivez Jorge Fernández, qui quitte Málaga pour étudier à Londres avec l’aide d’un prêt Erasmus+ pour les masters.

Partagez cette page