Music Moves Europe

Musique Moves Europe est le cadre général des initiatives et actions de la Commission européenne en faveur du secteur européen de la musique. Élaborée à partir d’une série de réunions avec des représentants du secteur de la musique organisées en 2015, Music Moves Europe a été lancée en tant qu’initiative stratégique par la Commission européenne. Elle a évolué en cadre de discussion et représente aujourd’hui le soutien de l’UE en faveur de la musique.

Qu’est-ce que Music Moves Europe?

Musique Moves Europe est le cadre général des initiatives et actions de la Commission européenne en faveur du secteur européen de la musique. Élaborée à partir d’une série de réunions avec des représentants du secteur de la musique organisées en 2015, Music Moves Europe a été lancée en tant qu’initiative stratégique par la Commission. Elle a évolué depuis sa création et représente aujourd’hui le soutien de l’UE en faveur de la musique.

Pourquoi Music Moves Europe est-elle nécessaire?

La musique constitue un pilier important de la culture européenne. C’est sans doute le secteur de la culture et de la création qui a le plus large public. C’est un élément essentiel de la diversité culturelle de l’Europe, capable d’apporter des changements positifs dans la société. La musique revêt également une grande importance économique: le secteur, qui s’appuie sur les petites et moyennes entreprises, emploie plus de personnes que l’industrie du cinéma et génère chaque année plus de 25 milliards d’euros de recettes.

Ces dix dernières années, le secteur de la musique en Europe a été fortement influencé par le passage au numérique et par une concurrence accrue de la part des acteurs mondiaux, en particulier les États-Unis et le Royaume-Uni. Il a traversé une grave crise qui a entraîné des changements fondamentaux dans la création, la production, la distribution, la consommation et la commercialisation de la musique. Le secteur de la musique est en constante adaptation (nouveaux modèles commerciaux, nouveaux modes d’interaction, élargissement de l’audience), qui montre la voie à d’autres industries de contenus. Toutefois, d’importants défis demeurent, comme la répartition des revenus et la juste rémunération des artistes dans ce nouvel environnement numérique.

Quels sont les objectifs de Music Moves Europe?

Avec Music Moves Europe, la Commission européenne veut s’appuyer sur et renforcer les grands atouts du secteur: la créativité, la diversité et la compétitivité. L’objectif global est de mettre en place une véritable politique européenne de la musique.

Les objectifs spécifiques sont:

  • de promouvoir la créativité et l’innovation;
  • de préserver et d’accroître la diversité de la musique européenne;
  • d’aider le secteur à s’adapter à la numérisation et à en tirer parti.

Quelles ont été les mesures prises jusqu’à présent?

Music Moves Europe soutient le secteur européen de la musique de quatre manières:

Financement

Plus de 90 projets musicaux (projets de coopération, plateformes et réseaux) ont jusqu’à présent bénéficié d’un financement au titre de l’actuel programme Europe créative (volet culture), avec un budget total d’environ 57 millions d’euros.

Vous trouverez des exemples inspirants de projets musicaux financés par le programme Europe créative sur la plateforme des résultats des projets Europe créative.

Dans sa proposition pour le nouveau programme Europe créative après 2020, la Commission a introduit une approche sectorielle du secteur de la musique. Cette proposition vise à promouvoir la diversité, la créativité et l’innovation dans le domaine de la musique, en particulier la distribution du répertoire musical en Europe et ailleurs. Elle vise également à encourager les actions de formation et la conquête de nouveaux publics pour le répertoire européen, ainsi que le soutien à la collecte et à l’analyse de données. Outre le soutien d’Europe créative, le secteur a pu compter sur un budget supplémentaire de 1,5 million d’euros en 2018 et de 3 millions d’euros en 2019, grâce à l’action préparatoire intitulée «Music Moves Europe: dynamiser la diversité et le talent européens en matière de musique».

Actions de l’UE

Les actions de l’UE en faveur des secteurs de la culture et de la création en Europe sont transsectorielles et couvrent également le secteur de la musique. Cette approche transsectorielle de la collaboration de l’UE dans le domaine de la culture demeure une caractéristique du nouvel agenda européen de la culture adopté par la Commission en mai 2018. Toutefois, la Commission a reconnu l’impossibilité d’adopter une approche unique pour tous les secteurs de la culture et de la création, et annoncé des initiatives spécifiques dans les secteurs culturels les plus matures, en particulier la musique.

Les États membres réunis au sein du Conseil de l’Union européenne ont décidé que Music Moves Europe devrait faire partie de leur coopération en matière de culture au niveau de l’UE. C’est pourquoi une action sur la musique a été incluse dans le nouveau plan de travail du Conseil 2019-22 en faveur de la culture. Les travaux ont déjà commencé, avec une conférence organisée sous la présidence roumaine du Conseil en juin 2019. D’autres ateliers d’experts dirigés par la Commission auront lieu en 2020, tandis qu’une autre conférence de la présidence est prévue pour 2021, sous la présidence portugaise du Conseil.

Environnement législatif

L’environnement législatif plus large joue également un rôle dans la mise en place d’une politique sectorielle plus cohérente dans le domaine de la musique. Si l’UE n’a pas de compétence législative directe dans le domaine de la culture, la législation européenne dans les domaines d’action connexes a des incidences directes sur le secteur de la musique, notamment en matière de financement, de conditions de travail, de rémunération et de mobilité. La directive sur le droit d’auteur récemment adoptée en est un bon exemple, car elle répond à une préoccupation essentielle du secteur de la musique, en rendant le marché du droit d’auteur plus juste et plus transparent.

Avec Music Moves Europe, la Commission entend veiller à ce que les intérêts du secteur soient pris en compte dans d’autres domaines d’action dans lesquels l’UE dispose de pouvoirs législatifs.

Dialogue

Le dialogue entre la Commission et les représentants du secteur a commencé à la fin de l’année 2015, en vue d’identifier les principaux défis auxquels le secteur est confronté. Les conclusions de ce dialogue ont été résumées dans le rapport du groupe de travail AB Music, qui a conduit à la création de Music Moves Europe. Depuis lors, la Commission européenne participe régulièrement à des événements, marchés et festivals de musique pour échanger des informations avec le secteur de la musique.

En mai 2019, la Commission a lancé le nouveau dialogue Music Moves Europe avec le secteur afin de discuter des questions les plus actuelles liées à la diversité musicale en Europe et à la compétitivité du secteur. La première rencontre s’est concentrée sur quatre thèmes:

  • l’avenir des médias musicaux;
  • les défis liés à la musique en direct;
  • l’accès au capital pour le secteur de la musique;
  • la nouvelle directive de l’UE sur le droit d’auteur.

Lire le rapport de la rencontre. Le prochain dialogue Music Moves Europe est prévu pour le second semestre 2019. Il examinera plus en profondeur l’un des sujets abordés lors de la première rencontre.

Prix Music Moves Europe

L’UE a lancé une action spécifique dans le cadre de Music Moves Europe, visant à mettre en valeur et à promouvoir la diversité du répertoire européen: un nouveau prix européen de la musique populaire et contemporaine, le Music Moves Europe Talent Awards. Ce nouveau prix annuel récompense les artistes émergents qui incarnent le son européen d’aujourd’hui et de demain. Il est organisé par Eurosonic Noorderslag (ESNS), en partenariat avec le festival Reeperbahn, et cofinancé par le programme Europe créative.

Visitez le site web du prix Music Moves Europe.

Action préparatoire en faveur de la musique

Action préparatoire 2018

Dans le cadre de la procédure budgétaire de l’UE pour 2018, le Parlement européen a obtenu un budget de 1,5 million d’euros pour une action préparatoire intitulée «Music Moves Europe: renforcer la diversité et le talent européens en matière de musique». L’objectif est de tester des actions appropriées afin de mieux cibler le financement de l’UE en faveur de la musique après 2020. Pour mettre en œuvre cette action préparatoire, la Commission a publié deux appels à propositions en mai 2018. Elle a sélectionné:

Dans le cadre de cette action préparatoire, la Commission finance également plusieurs études (exportation, observation et analyse des tendances du marché) afin de mieux comprendre les défis et les possibilités du secteur européen de la musique. Les résultats de l’étude seront publiés d’ici à la fin 2019.

Action préparatoire 2019

Le Parlement européen a décidé de continuer à soutenir l’action préparatoire Music Moves Europe, avec un budget de 3 millions d’euros pour 2019. La Commission a l’intention de publier 4 appels à propositions et 2 études.

Consultez la brochure consacrée à l’action préparatoire pour en savoir plus sur les appels lancés en 2019.

Le premier appel concernant la professionnalisation et la formation a été publié, avec une date limite de dépôt des candidatures fixée au 31 octobre 2019. En savoir plus sur l’appel
L’appel concernant la coopération entre les petites salles de concert est également publié. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 novembre 2019. En savoir plus sur l’appel

Pour en savoir plus

Brochure sur les projets musicaux financés par le programme Europe créative (volet culture) (2020)

Want to give your feedback about this page?