Capitales européennes de la culture

Une initiative visant à placer la culture au cœur des villes européennes grâce à des festivals d'art et de culture d'une durée d’un an avec le soutien de l’UE.

En 2015, les Capitales européennes de la culture ont célébré leur 30e anniversaire

Découvrez la brochure illustrant des projets couronnés de succès dans de récentes Capitales européennes de la culture et la fiche d'information sur l'histoire et les grands moments de l'initiative au fil des ans.

De quoi s'agit-il?

L'initiative des Capitales européennes de la culture vise à:

  • mettre en lumière la richesse et la diversité des cultures européennes;
  • célébrer les liens culturels unissant les Européens;
  • renforcer le sentiment d’appartenance des citoyens européens à un espace culturel commun;
  • favoriser la contribution de la culture au développement des villes.

En outre, l’expérience a montré que cette manifestation est une excellente occasion pour:

  • régénérer les villes;
  • renforcer le rayonnement international des villes;
  • améliorer l’image des villes aux yeux de leurs propres habitants;
  • donner un nouveau souffle à la culture d'une ville;
  • stimuler le tourisme.

Comment cela fonctionne-t-il?

Désignation des Capitales européennes de la culture dans les États membres de l’UE

Six ans avant l’année de la manifestation, les États membres d’accueil sélectionnés publient un appel à candidatures, généralement par l’intermédiaire de leur ministère de la culture. Les villes qui souhaitent participer au concours doivent soumettre une proposition pour examen.

Un jury d’experts indépendants dans le domaine de la culture examine les candidatures au regard d’une série de critères au cours d’une phase de présélection. Le jury présélectionne une liste de villes, qui sont ensuite invitées à soumettre des candidatures plus détaillées.

Ensuite, le jury se réunit à nouveau afin d'évaluer les candidatures finales et recommande une ville par pays d'accueil pour le titre. La ville recommandée est ensuite officiellement désignée comme Capitale européenne de la culture.

La Commission européenne veille à ce que les règles établies au niveau de l’UE soient respectées tout au long de la procédure de sélection.

De la nomination à la mise en œuvre...

Les Capitales européennes de la culture sont officiellement désignées quatre ans avant l’année effective. Cette longue période est nécessaire à la planification et à la préparation d’un événement aussi complexe. Au cours de ces quatre années, le jury, soutenu par la Commission européenne, joue un rôle permanent qui consiste à aider les Capitales européennes de la culture en les conseillant et en faisant le point sur leur préparation.

À l’issue de cette période de suivi, le jury décide s’il convient ou non de recommander à la Commission d'attribuer le prix Melina Mercouri (qui représente actuellement 1,5 million d’euros financés par le programme «Europe créative» de l’UE).

... à l'évaluation des résultats

Chaque année, la Commission européenne publie un rapport d’évaluation sur les résultats atteints par les Capitales européennes de la culture de l’année précédente. Après 2019, les villes procéderont à leur propre évaluation et la transmettront à la Commission avant la fin de l’année suivant celle où elles ont obtenu le titre.

Les mesures prises jusqu'à présent

L’initiative a été mise en place en 1985 et a permis, jusqu’à présent, d'attribuer le titre à plus de 50 villes dans toute l’Union européenne. Les Capitales européennes de la culture de l'année 2017 sont les suivantes:

Quelles sont les prochaines étapes?

Les Capitales européennes de la culture ont déjà été désignées jusqu’en 2021:

  • 2018 – Leeuwarden (Pays-Bas) et La Valette (Malte)
  • 2019 – Plovdiv (Bulgarie) et Matera (Italie)
  • 2020 – Rijeka (Croatie) et Galway (Irlande)
  • 2021 – Timișoara (Roumanie), Elefsina (Grèce) et Novi Sad (Serbie, pays candidat/candidat potentiel)

Les villes de Kaunas (Lituanie) et d'Esch (Luxembourg) ont été recommandées pour 2022 et attendent leur nomination officielle par les autorités nationales compétentes.

Un nouveau cadre pour l’initiative, après 2019, a été adopté par le Parlement européen et le Conseil en avril 2014. Il comprend la liste chronologique des États membres susceptibles d’accueillir la manifestation de 2020 à 2033.

Ce nouveau cadre permet à une ville d’un pays candidat ou candidat potentiel à l’adhésion à l’UE d'organiser la manifestation tous les trois ans à compter de l'année 2021. Les sélections se feront au moyen d'un concours public, ce qui signifie que les villes de plusieurs pays pourront être en concurrence les unes avec les autres. En juin 2016, la Commission a présenté une proposition visant à étendre ce concours aux villes des pays de l’Association européenne de libre-échange qui sont parties à l’accord sur l’Espace économique européen («les pays de l’AELE/EEE»). Cette proposition est actuellement examinée par le Parlement européen et le Conseil.

Les villes souhaitant participer à l'avenir devront attendre l'annonce d'un concours dans leur propre pays, puis remplir et soumettre un dossier en réponse à l'appel à candidatures publié par l'autorité chargée du concours (en général le ministère de la culture).

Les capitales à partir de 2011

Kaunas (conseillé) Esch (conseillé)
LITUANIE LUXEMBOURG

Photo: Shutterstock