• EQF Home Page Icon

Search

Search

Search results

Search found 105109 items
  1. BTSA production horticole

    En tant que responsable de culture, le titulaire de ce BTSA établit les calendriers de production, planifie les chantiers et les approvisionnements, sélectionne les espèces végétales, choisit les techniques à mettre en oeuvre et participe au choix des investissements. Si son activité principale reste la production, il peut cependant exercer des fonctions d'expérimentation ou de conseiller technique. Les objectifs : Ce BTSA forme les élèves à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. L'élève acquiert une bonne connaissance des végétaux cultivés. Il est capable d'adapter la production en fonction des exigences de la clientèle, du marché et des contraintes de l'exploitation. Il maitrise les processus de production (multiplication des plantes, fertilisation, travail du sol, récolte...), sait faire des choix d'itinéraires techniques et suivre différentes productions simultanées. Sa formation porte aussi sur l'utilisation des agroéquipements, sur l'irrigation et les systèmes automatisés. L'organisation humaine du travail est abordée car ce technicien est souvent un chef d'équipe. Il est aussi capable de mener des expérimentations et de formuler des conseils. L'ensemble de ces connaissances doivent permettre au futur professionnel de faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement. Les débouchés : Le technicien horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture d ...

    Provider NameLEGTA Le Fresne

    Category: Learning Opportunities Location: France, Pays de la Loire
  2. BTSA production horticole

    En tant que responsable de culture, le titulaire de ce BTSA établit les calendriers de production, planifie les chantiers et les approvisionnements, sélectionne les espèces végétales, choisit les techniques à mettre en oeuvre et participe au choix des investissements. Si son activité principale reste la production, il peut cependant exercer des fonctions d'expérimentation ou de conseiller technique. Les objectifs : Ce BTSA forme les élèves à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. L'élève acquiert une bonne connaissance des végétaux cultivés. Il est capable d'adapter la production en fonction des exigences de la clientèle, du marché et des contraintes de l'exploitation. Il maitrise les processus de production (multiplication des plantes, fertilisation, travail du sol, récolte...), sait faire des choix d'itinéraires techniques et suivre différentes productions simultanées. Sa formation porte aussi sur l'utilisation des agroéquipements, sur l'irrigation et les systèmes automatisés. L'organisation humaine du travail est abordée car ce technicien est souvent un chef d'équipe. Il est aussi capable de mener des expérimentations et de formuler des conseils. L'ensemble de ces connaissances doivent permettre au futur professionnel de faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement. Les débouchés : Le technicien horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture d ...

    Provider NameLycée agricole privé Pouillé

    Category: Learning Opportunities Location: France, Pays de la Loire
  3. BTSA production horticole

    En tant que responsable de culture, le titulaire de ce BTSA établit les calendriers de production, planifie les chantiers et les approvisionnements, sélectionne les espèces végétales, choisit les techniques à mettre en oeuvre et participe au choix des investissements. Si son activité principale reste la production, il peut cependant exercer des fonctions d'expérimentation ou de conseiller technique. Les objectifs : Ce BTSA forme les élèves à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. L'élève acquiert une bonne connaissance des végétaux cultivés. Il est capable d'adapter la production en fonction des exigences de la clientèle, du marché et des contraintes de l'exploitation. Il maitrise les processus de production (multiplication des plantes, fertilisation, travail du sol, récolte...), sait faire des choix d'itinéraires techniques et suivre différentes productions simultanées. Sa formation porte aussi sur l'utilisation des agroéquipements, sur l'irrigation et les systèmes automatisés. L'organisation humaine du travail est abordée car ce technicien est souvent un chef d'équipe. Il est aussi capable de mener des expérimentations et de formuler des conseils. L'ensemble de ces connaissances doivent permettre au futur professionnel de faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement. Les débouchés : Le technicien horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture d ...

    Provider NameCFA agricole

    Category: Learning Opportunities Location: France, Basse-Normandie (Caen)
  4. BTSA gestion et protection de la nature

    Technicien de terrain, le gestionnaire d'espaces naturels participe à des projets de préservation ou de restauration des richesses écologiques, tout en sensibilisant le public et en développant l'économie locale. Généralement polyvalent, il cumule un grand nombre de tâches et de rôles. Les objectifs : Le BTSA gestion et protection de la nature forme les élèves à la mise en oeuvre des programmes concernant la gestion des espaces, des espèces et de l'environnement. L'élève apprend à identifier la biodiversité, à réaliser des inventaires floristiques et faunistiques. Il est capable d'analyser les écosystèmes, de faire des états des lieux et des mesures d'impact, de réaliser des opérations de génie écologique. L'enseignement aborde les techniques d'animation pour mener des actions pédagogiques ciblées par public. La formation porte également sur les volets administratifs et financiers d'un projet, sur les démarches de concertation avec les différents acteurs du territoire, sur la réglementation. La gestion des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature est appréhendée de façon complète sous les angles techniques, juridiques, économiques et humains. Les débouchés : Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est employé dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes : associations de protection et découverte de l'environnement, organismes de développement et de valorisation des patrimoines naturels et culturels, collectivités territoriales, parcs, entreprises ...

    Provider NameCFA de l'horticulture et du paysage

    Category: Learning Opportunities Location: France, Lorraine (Metz)
  5. BTSA gestion et protection de la nature

    Technicien de terrain, le gestionnaire d'espaces naturels participe à des projets de préservation ou de restauration des richesses écologiques, tout en sensibilisant le public et en développant l'économie locale. Généralement polyvalent, il cumule un grand nombre de tâches et de rôles. Les objectifs : Le BTSA gestion et protection de la nature forme les élèves à la mise en oeuvre des programmes concernant la gestion des espaces, des espèces et de l'environnement. L'élève apprend à identifier la biodiversité, à réaliser des inventaires floristiques et faunistiques. Il est capable d'analyser les écosystèmes, de faire des états des lieux et des mesures d'impact, de réaliser des opérations de génie écologique. L'enseignement aborde les techniques d'animation pour mener des actions pédagogiques ciblées par public. La formation porte également sur les volets administratifs et financiers d'un projet, sur les démarches de concertation avec les différents acteurs du territoire, sur la réglementation. La gestion des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature est appréhendée de façon complète sous les angles techniques, juridiques, économiques et humains. Les débouchés : Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est employé dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes : associations de protection et découverte de l'environnement, organismes de développement et de valorisation des patrimoines naturels et culturels, collectivités territoriales, parcs, entreprises ...

    Provider NameEcole d'horticulture et du paysage

    Category: Learning Opportunities Location: France, Lorraine (Metz)
  6. BTSA production horticole

    En tant que responsable de culture, le titulaire de ce BTSA établit les calendriers de production, planifie les chantiers et les approvisionnements, sélectionne les espèces végétales, choisit les techniques à mettre en oeuvre et participe au choix des investissements. Si son activité principale reste la production, il peut cependant exercer des fonctions d'expérimentation ou de conseiller technique. Les objectifs : Ce BTSA forme les élèves à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. L'élève acquiert une bonne connaissance des végétaux cultivés. Il est capable d'adapter la production en fonction des exigences de la clientèle, du marché et des contraintes de l'exploitation. Il maitrise les processus de production (multiplication des plantes, fertilisation, travail du sol, récolte...), sait faire des choix d'itinéraires techniques et suivre différentes productions simultanées. Sa formation porte aussi sur l'utilisation des agroéquipements, sur l'irrigation et les systèmes automatisés. L'organisation humaine du travail est abordée car ce technicien est souvent un chef d'équipe. Il est aussi capable de mener des expérimentations et de formuler des conseils. L'ensemble de ces connaissances doivent permettre au futur professionnel de faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement. Les débouchés : Le technicien horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture d ...

    Provider NameCFA public agricole du Nord

    Category: Learning Opportunities Location: France, Nord-Pas-de-Calais (Lille)
  7. BTSA production horticole

    En tant que responsable de culture, le titulaire de ce BTSA établit les calendriers de production, planifie les chantiers et les approvisionnements, sélectionne les espèces végétales, choisit les techniques à mettre en oeuvre et participe au choix des investissements. Si son activité principale reste la production, il peut cependant exercer des fonctions d'expérimentation ou de conseiller technique. Les objectifs : Ce BTSA forme les élèves à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. L'élève acquiert une bonne connaissance des végétaux cultivés. Il est capable d'adapter la production en fonction des exigences de la clientèle, du marché et des contraintes de l'exploitation. Il maitrise les processus de production (multiplication des plantes, fertilisation, travail du sol, récolte...), sait faire des choix d'itinéraires techniques et suivre différentes productions simultanées. Sa formation porte aussi sur l'utilisation des agroéquipements, sur l'irrigation et les systèmes automatisés. L'organisation humaine du travail est abordée car ce technicien est souvent un chef d'équipe. Il est aussi capable de mener des expérimentations et de formuler des conseils. L'ensemble de ces connaissances doivent permettre au futur professionnel de faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement. Les débouchés : Le technicien horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture d ...

    Provider NameLycée privé des techniques agricoles horticoles et paysagères

    Category: Learning Opportunities Location: France, Languedoc-Roussillon (Montpellier)
  8. BTSA production horticole

    En tant que responsable de culture, le titulaire de ce BTSA établit les calendriers de production, planifie les chantiers et les approvisionnements, sélectionne les espèces végétales, choisit les techniques à mettre en oeuvre et participe au choix des investissements. Si son activité principale reste la production, il peut cependant exercer des fonctions d'expérimentation ou de conseiller technique. Les objectifs : Ce BTSA forme les élèves à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. L'élève acquiert une bonne connaissance des végétaux cultivés. Il est capable d'adapter la production en fonction des exigences de la clientèle, du marché et des contraintes de l'exploitation. Il maitrise les processus de production (multiplication des plantes, fertilisation, travail du sol, récolte...), sait faire des choix d'itinéraires techniques et suivre différentes productions simultanées. Sa formation porte aussi sur l'utilisation des agroéquipements, sur l'irrigation et les systèmes automatisés. L'organisation humaine du travail est abordée car ce technicien est souvent un chef d'équipe. Il est aussi capable de mener des expérimentations et de formuler des conseils. L'ensemble de ces connaissances doivent permettre au futur professionnel de faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement. Les débouchés : Le technicien horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture d ...

    Provider NameLycée d'enseignement général et technologique agricole

    Category: Learning Opportunities Location: France, Centre (Orléans)
  9. BTSA gestion et protection de la nature

    Technicien de terrain, le gestionnaire d'espaces naturels participe à des projets de préservation ou de restauration des richesses écologiques, tout en sensibilisant le public et en développant l'économie locale. Généralement polyvalent, il cumule un grand nombre de tâches et de rôles. Les objectifs : Le BTSA gestion et protection de la nature forme les élèves à la mise en oeuvre des programmes concernant la gestion des espaces, des espèces et de l'environnement. L'élève apprend à identifier la biodiversité, à réaliser des inventaires floristiques et faunistiques. Il est capable d'analyser les écosystèmes, de faire des états des lieux et des mesures d'impact, de réaliser des opérations de génie écologique. L'enseignement aborde les techniques d'animation pour mener des actions pédagogiques ciblées par public. La formation porte également sur les volets administratifs et financiers d'un projet, sur les démarches de concertation avec les différents acteurs du territoire, sur la réglementation. La gestion des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature est appréhendée de façon complète sous les angles techniques, juridiques, économiques et humains. Les débouchés : Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est employé dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes : associations de protection et découverte de l'environnement, organismes de développement et de valorisation des patrimoines naturels et culturels, collectivités territoriales, parcs, entreprises ...

    Provider NameCFA des MFR de Normandie

    Category: Learning Opportunities Location: France, Haute-Normandie (Rouen)
  10. BTSA gestion et protection de la nature

    Technicien de terrain, le gestionnaire d'espaces naturels participe à des projets de préservation ou de restauration des richesses écologiques, tout en sensibilisant le public et en développant l'économie locale. Généralement polyvalent, il cumule un grand nombre de tâches et de rôles. Les objectifs : Le BTSA gestion et protection de la nature forme les élèves à la mise en oeuvre des programmes concernant la gestion des espaces, des espèces et de l'environnement. L'élève apprend à identifier la biodiversité, à réaliser des inventaires floristiques et faunistiques. Il est capable d'analyser les écosystèmes, de faire des états des lieux et des mesures d'impact, de réaliser des opérations de génie écologique. L'enseignement aborde les techniques d'animation pour mener des actions pédagogiques ciblées par public. La formation porte également sur les volets administratifs et financiers d'un projet, sur les démarches de concertation avec les différents acteurs du territoire, sur la réglementation. La gestion des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature est appréhendée de façon complète sous les angles techniques, juridiques, économiques et humains. Les débouchés : Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est employé dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes : associations de protection et découverte de l'environnement, organismes de développement et de valorisation des patrimoines naturels et culturels, collectivités territoriales, parcs, entreprises ...

    Provider NameEcole supérieure de formation agricole - ESA

    Category: Learning Opportunities Location: France, Pays de la Loire

Pages