• EQF Home Page Icon

Find information on learning opportunities

This page provides you with information and links to opportunities to learn or study in another EU country. You can scroll down to find all information. You can filter the results by using the filters on the left.

By clicking on the title of a learning opportunity in the search results you will find more detailed information and links.

Find information on learning opportunities

Search results

Search found 72 items
  1. MC joaillerie

    Le titulaire de ce diplôme est capable de préparer le bijou avant la pose de la pierre et de mener à bien sa réalisation. Il peut aussi réparer un bijou empierré. Les principales étapes de la réalisation sont l'analyse du dessin ou de la maquette, le préajustage des pierres, l'assemblage des pièces et la vérification du volume et de l'empierrage. L'activité de ce professionnel s'inscrit entre celle du bijoutier et celle du sertisseur. Il doit posséder une bonne connaissance des matériaux, notamment des contraintes liées à l'utilisation des pierres. Il travaille sous la responsabilité d'un chef d'atelier. La formation porte sur les arts appliqués, la représentation graphique (projection orthogonale et représentation cavalière), l'expression technique, les processus et les procédés (mise en pierre, sertissage, emmaillement, assemblage, traitement de surface…), les matériaux et les pierres, la communication. ...

    Provider NameCFA de la bijouterie joaillerie

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  2. MC joaillerie

    Le titulaire de ce diplôme est capable de préparer le bijou avant la pose de la pierre et de mener à bien sa réalisation. Il peut aussi réparer un bijou empierré. Les principales étapes de la réalisation sont l'analyse du dessin ou de la maquette, le préajustage des pierres, l'assemblage des pièces et la vérification du volume et de l'empierrage. L'activité de ce professionnel s'inscrit entre celle du bijoutier et celle du sertisseur. Il doit posséder une bonne connaissance des matériaux, notamment des contraintes liées à l'utilisation des pierres. Il travaille sous la responsabilité d'un chef d'atelier. La formation porte sur les arts appliqués, la représentation graphique (projection orthogonale et représentation cavalière), l'expression technique, les processus et les procédés (mise en pierre, sertissage, emmaillement, assemblage, traitement de surface…), les matériaux et les pierres, la communication. ...

    Provider NameSection d'enseignement professionnel de la bijouterie école Boulle

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  3. CAP décoration en céramique

    Pour l'industrie ou l'artisanat, les décorateurs en céramique réalisent au pinceau, des motifs sur des objets en faïence on en porcelaine. Ils maîtrisent les techniques de finition de la céramique telles que l'émaillage ou la sérigraphie. Les débouchés : Le CAP mène au métier de décorateur en céramique dans un petit atelier en collaboration avec un ou plusieurs tourneurs en céramique. L'objectif est à terme de fonder sa propre petite entreprise de céramiques. Les emplois se trouvent également dans l'industrie liée à la grande faïencerie,à Limoges ou dans le Nord de la France. Les unités de production emploient d'une trentaine de personnes à plusieurs centaines. Le travail y est très mécanisé et donc également très répétitif. Avec de l'expérience, certains décorateurs deviennent chef d'atelier. Les objectifs : La formation pratique porte sur les techniques de peinture sur objet cru ou cuit, au pinceau ou suivant d'autres procédés d'application de décor, de couleur . Sur l'émaillage, le façonnage, l'enfournement, les cuissons, etc., pour des production d'objets isolés ou d'objets de grande série. ...

    Provider NameSection d'enseignement professionnel du lycée privé L'Initiative

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  4. CAP décoration en céramique

    Pour l'industrie ou l'artisanat, les décorateurs en céramique réalisent au pinceau, des motifs sur des objets en faïence on en porcelaine. Ils maîtrisent les techniques de finition de la céramique telles que l'émaillage ou la sérigraphie. Les débouchés : Le CAP mène au métier de décorateur en céramique dans un petit atelier en collaboration avec un ou plusieurs tourneurs en céramique. L'objectif est à terme de fonder sa propre petite entreprise de céramiques. Les emplois se trouvent également dans l'industrie liée à la grande faïencerie,à Limoges ou dans le Nord de la France. Les unités de production emploient d'une trentaine de personnes à plusieurs centaines. Le travail y est très mécanisé et donc également très répétitif. Avec de l'expérience, certains décorateurs deviennent chef d'atelier. Les objectifs : La formation pratique porte sur les techniques de peinture sur objet cru ou cuit, au pinceau ou suivant d'autres procédés d'application de décor, de couleur . Sur l'émaillage, le façonnage, l'enfournement, les cuissons, etc., pour des production d'objets isolés ou d'objets de grande série. ...

    Provider NameSection d'enseignement professionnel du lycée privé L'Initiative

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  5. CAP ébéniste

    L'ébéniste réalise et restaure des meubles de style : façonnage de pièces, marquetterie, teintures, réfections variées. Les objectifs : Il fabrique également des meubles de style rustique ou contemporain, des copies d'anciens, à l'unité ou en petites séries. Il prend connaissance du modèle à réaliser, ses dimensions, son ornementation son bois, il peut réaliser un croquis ou un tracé du meuble. Vient ensuite le travail du bois : il faut découper, aplanir et raboter soigneusement les pièces pour les mettre aux dimensions exactes du dessin. Le professionnel usine et façonne les différents éléments, procède aux placages éventuels, ajoute éventuellement de la marqueterie. Il assemble, sans coller ni fixer, toutes les pièces de bois pour vérifier leur parfait ajustement. Après cette étape, il cheville et colle définitivement le tout. Les finitions sont diverses et demandent de la patience : ponçages, vernissages, application de laque et de dorure... Le titulaire du CAP d'ébéniste doit être capable de : lire et décoder les plans de meubles ; tracer des éléments de construction de mobilier ; préparer les postes de travail ; usiner un ensemble ou un élément de meuble ; mettre en oeuvre le placage et réaliser des frisages ; réaliser le montage de tout ou partie d'un meuble ; finir manuellement ou mécaniquement les produits réalisés. Les débouchés : Le jeune diplômé débutera comme ouvrier dans les petites et moyennes entreprises qui fabriquent et restaurent du mobilier, mais la porte est étroite. La restauration peut se ...

    Provider NameLycée professionnel Saint-Jean (Apprentis d'Auteuil)

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  6. CAP cordonnerie multiservices

    Accueil de la clientèle, consolidation d'une semelle, pose de patins, recollage, constituent les activités principales de ce professionnel. Les objectifs : Il maîtrise les techniques de réparation de la chaussure allant de la simple remise en état à la complète rénovation. Ses activités se sont diversifiées. Polyvalent, il est en mesure de proposer d'autres services en fonction des équipements dont il dispose. Il sait aussi : réparer des articles de maroquinerie ou des vêtements en cuir ; reproduire des clés ; fabriquer des tampons ou des cartes de visites ; réaliser des plaques d'immatriculation d'automobiles ; graver des plaques signalétiques professionnelles ; affûter des couteaux ou des ciseaux, etc. A ses compétences techniques, il associe des compétences relationnelles, dans le cadre d'une activité commerciale. Il assure le suivi des articles et des travaux qui lui sont confiés . Il est capable de vendre des produits et des services complémentaires mais aussi de conseiller les clients. Il contribue au bon fonctionnement de l'entreprise par la tenue à jour de documents administratifs et l'entretien régulier des matériels. Les débouchés : Les entreprises sont généralement caractérisées par des structures de petites tailles. Un cordonnier peut être employé : dans une cordonnerie artisanale composée généralement d'une ou deux personnes, en qualité de salarié ; dans une unité de réparation rapide, implantée souvent dans des lieux de passage ou centres commerciaux ; dans un atelier de réparation industrielle o ...

    Provider NameEtablissement régional d'enseignement adapté Jean Monnet

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  7. CAP cordonnier bottier

    Le cordonnier bottier participe à la fabrication de chaussures et de bottes sur mesure. Les objectifs : Spécialiste de la confection de chaussures, bottes ou bottines de luxe, ce professionnel sait : analyser le modèle à confectionner (montage, dimension, aspects fonctionnels et esthétiques, etc.) ; déterminer les méthodes de travail, choisir les matériaux et les matériels ; organiser son poste de travail (préparation des outillages, par exemple) ; conduire les opérations de confection et de finition . Choisir et découper le cuir suivant le patron et les documents techniques à sa disposition. Assembler les pièces par collage ou piquage. Procéder aux finitions comme la pose d'oeillets, boucles, renforts, talons, etc. ; utiliser les matériels adéquats et en assurer le réglage, l'entretien courant et la maintenance de premier niveau estimer le coût de la chaussure (prix de revient, prix de vente) ; Les débouchés : Le titulaire du CAP Cordonnier bottier travaille soit dans une entreprise artisanale, soit dans une entreprise de fabrication de chaussure de luxe. Il peut aussi travailler à la réparation dans un atelier associé à ce type d'entreprise. Après une formation complémentaire en podo-orthésie, ilpeut se spécialiser dans la confection de chaussure médicalisée. ...

    Provider NameEtablissement régional d'enseignement adapté Jean Monnet

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  8. CAP ferronnier

    Le feu, le fer et la manière ! Le titulaire du CAP Ferronnier d'art est un artisan réalisant tout type d'ouvrages, copies d'oeuvres anciennes ou créations contemporaines, en fer forgé destinés à la décoration intérieure (chenets, tables, lampadaires) et extérieure (rampes, grilles, portails). Les objectifs : Il travaille le fer, le cuivre, l'inox, l'acier, le plomb à partir d'esquisses, de mesures, de repérages et façonne les pièces à la forge en recherchant la perfection des volutes et des courbes. Il doit, pour cela, lire, traduire, interpréter des plans, évaluer les quantités de matière, utiliser machines de soudure et outils de découpe, apprécier visuellement la planitude et la rectitude, transformer l'état du métal à chaud ou à froid, ajuster les pièces et les former. Les débouchés : Il débute comme ouvrier chez un artisan ferronnier. Après une solide expérience professionnelle et une formation complémentaire en gestion, il peut s'installer à son compte. ...

    Provider NameLycée professionnel Denis Papin

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  9. CAP bronzier option A: monteur en bronze

    Pour des musées ou des particuliers, les artisans spécialistes du métal réalisent des pièces décoratives, comme les lustres, les garnitures de meubles ou les statues. L'option monteur en bronze forme les élèves aux techniques de façonnage, assemblage et finition d'objets décoratifs en métal. Les objectifs : Le bronzier façonne le métal, traditionnellement le bronze, mais en fait, essentiellement le laiton. Il peut également utiliser des métaux employés dans la décoration moderne comme l'acier inoxydable. Il travaille à partir de planches de métal, de profilés ou de pièces moulées en fonderie. Il crée, fabrique ou restaure des objets décoratifs : garnitures de meubles, luminaires, statues. Le métier de bronzier se divise en spécialités différenciées : tourneur, ciseleur et monteur. L'élève monteur en bronze apprend la "monture", c'est-à-dire, à assemble et à ajuster les différentes pièces métalliques qui sortent de l'atelier du fondeur, du tourneur ou du ciseleur pour en faire un objet fini. Il doit savoir tracer, scier, limer, ajuster, cintrer, souder, braser (assembler à chaud deux pièces de métal à l'aide d'une baguette de métal d'appoint), tarauder (percer une pièce de manière à créer un pas de vis intérieur), fileter (opération complémentaire au taraudage permettant de créer la vis qui s'adaptera au trou taraudé). Outre la maîtrise de ces techniques, il doit avoir le sens des volumes et des formes, posséder une bonne culture artistique, en particulier la connaissance des styles et savoir dessiner. Enfin il ...

    Provider NameLP métiers de l'ameublement

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)
  10. CAP ébéniste

    L'ébéniste réalise et restaure des meubles de style : façonnage de pièces, marquetterie, teintures, réfections variées. Les objectifs : Il fabrique également des meubles de style rustique ou contemporain, des copies d'anciens, à l'unité ou en petites séries. Il prend connaissance du modèle à réaliser, ses dimensions, son ornementation son bois, il peut réaliser un croquis ou un tracé du meuble. Vient ensuite le travail du bois : il faut découper, aplanir et raboter soigneusement les pièces pour les mettre aux dimensions exactes du dessin. Le professionnel usine et façonne les différents éléments, procède aux placages éventuels, ajoute éventuellement de la marqueterie. Il assemble, sans coller ni fixer, toutes les pièces de bois pour vérifier leur parfait ajustement. Après cette étape, il cheville et colle définitivement le tout. Les finitions sont diverses et demandent de la patience : ponçages, vernissages, application de laque et de dorure... Le titulaire du CAP d'ébéniste doit être capable de : lire et décoder les plans de meubles ; tracer des éléments de construction de mobilier ; préparer les postes de travail ; usiner un ensemble ou un élément de meuble ; mettre en oeuvre le placage et réaliser des frisages ; réaliser le montage de tout ou partie d'un meuble ; finir manuellement ou mécaniquement les produits réalisés. Les débouchés : Le jeune diplômé débutera comme ouvrier dans les petites et moyennes entreprises qui fabriquent et restaurent du mobilier, mais la porte est étroite. La restauration peut se ...

    Provider NameLP métiers de l'ameublement

    Category: Learning Opportunities Location: France, Ile-de-France (Paris)

Pages