Navigation path

France: Priorités 2021 de la politique d'intégration des étrangers primo-arrivants

Dans une circulaire du 17 février 2021 la ministre déléguée chargée de la citoyenneté, Marlène Schiappa, détaille aux préfets les orientations du gouvernement pour 2021 en matière d’intégration des étrangers primo-arrivants et des bénéficiaires de la protection internationale. Ceci dans la continuité des décisions prises le 5 juin 2018 par le comité interministériel à l'intégration et le 6 novembre 2019 par le comité interministériel à l'immigration et à l'intégration.

En introduction, elle rappelle que le contexte sanitaire durant l’année 2020 a pu compliquer la mise en œuvre des Contrats d’intégration républicaine (CIR) et l'effectivité du parcours d'intégration. L'année 2021 doit donc être consacrée à déployer plus largement et plus efficacement ces actions sur le territoire.

L'instruction réaffirme la priorité de l'intégration par l'emploi, pour laquelle l'expertise locale et l'adaptation territoriale sont déterminantes. L'activité et l'emploi des femmes ainsi que la valorisation des qualifications et des acquis de l'expérience des étrangers primo-arrivants devront faire l'objet d'actions renforcées.

L'instruction fixe également l'objectif, à l'horizon 2022, de proposer à tous les bénéficiaires d'une protection internationale le nécessitant un accompagnement global personnalisé dans leurs parcours d’intégration. Leur accès au logement, qui participe de la fluidité du dispositif national d'accueil, est prioritaire. L’amélioration du parc d’hébergement des demandeurs d’asile et des réfugiés avait d’ailleurs déjà fait l’objet d’une information spécifique, publiée en janvier dernier.

La circulaire appelle les préfets à veiller à l'accès effectif des étrangers primo-arrivants à leurs droits. Enfin, la politique territoriale de l'intégration doit être menée dans le cadre d'une gouvernance incluant toutes ses parties prenantes, notamment les collectivités territoriales avec lesquelles les préfets sont incités à consolider les partenariats existants et à en nouer de nouveaux.