Les réseaux de coopération de l’UE pour l’i... - Commission Européenne

Navigation path

Les réseaux de coopération de l’UE pour l’intégration des migrants

L’apprentissage mutuel entre les acteurs compétents est un mécanisme essentiel de la promotion de l’intégration des migrants dans l’UE. Il permet aux gouvernements, aux institutions et à la société civile de partager des informations et de bonnes pratiques. Pour renforcer la coopération politique et faciliter l’échange de connaissances entre les États membres de l’UE et d’autres acteurs importants de l’intégration des migrants aux niveaux européen, national, régional et local, 3 réseaux principaux ont été créés par la Commission européenne.

Le réseau européen d’Intégration
Members

Établi à la suite de l’adoption du Plan d’action de la Commission sur l’intégration des ressortissants de pays tiers de 2016, il rassemble des représentants des autorités publiques nationales des 28 pays de l’UE et 2 pays de l’EEE : l’Islande et la Norvège. Son rôle principal est de promouvoir la coopération entre les États membres de l’UE et d’encourager le dialogue avec les autorités européennes, nationales, locales et régionales ainsi qu’avec des organisations de la société civile.

Il noue également le dialogue avec d’autres réseaux de l’UE importants en matière d’intégration des migrants, comme l’emploi, l’éducation ou l’égalité. Dans le contexte du Plan d’action sur l’intégration de l’UE de 2016, le réseau européen d’intégration remplace les points de contact nationaux sur l’intégration qui ont été mis en place en 2003.

Grâce à une coordination et un rôle d’échange d’informations renforcés par rapport à son prédécesseur, des visites d’étude ciblées, des évaluations par les pairs, des ateliers et des actions d’assistance mutuelle sur des aspects précis de l’intégration sont de nouvelles activités de formation de base auxquelles les représentants des membres du REI participent. En même temps, les autorités publiques qui forment ce réseau, principalement les ministres responsables de l’intégration des migrants, continuent les activités qu’elles mènent depuis longtemps pour soutenir l’intégration des ressortissants de pays hors UE et consulter la Commission européenne sur les avancées actuelles et l’orientation ultérieure de l’agenda politique. Un grand nombre d’entre elles jouent également un rôle dans la planification et la mise en œuvre de possibilités de financement spéciales de l’UE, telles que le Fonds Asile, migration et intégration, dans leurs pays respectifs.

Le réseau européen d’Intégration a tenu sa première réunion les 11 et 12 octobre 2016 à Bruxelles. Les participants ont discuté des trois sujets principaux : l’intégration grâce au sport et à la culture, la promotion de la diversité et le combat contre la discrimination et la participation aux gouvernements locaux. L’intégration rapide des demandeurs d’asile et des bénéficiaires d’une protection internationale fut également soulevée. Des ateliers basés sur la présentation des 8 initiatives réussies de promotion de l’intégration de la société civile ont été organisés. 3 autres réunions furent organisées en 2017.

La première réunion d’apprentissage mutuel a eu lieu les 8 et 9 février 2017 dans la région du comté de Västra Götaland en Suède. 30 praticiens qui viennent de 10 États membres de l’UE ont eu la possibilité d’étudier le système d’intégration local en se concentrant particulièrement sur la façon dont les différents acteurs coopèrent. Chaque délégation a inclus son représentant du REI, un représentant d’une municipalité et un d’une organisation de la société civile.

Le Portail européen sur l’Intégration est la première source d’informations pour toutes les activités, la documentation et les résultats du REI.

Read more
Forum européen sur la migration

Le Forum européen sur la migration (FEM) est une plateforme de dialogue entre la société civile et les institutions européennes qui se réunissent une fois par an pour deux jours de travail. Organisé en 2015, ce forum a pris la suite du Forum européen de l’intégration. Il traite maintenant d’un plus grand nombre de questions liées à l’immigration, à l’asile ainsi qu’à l’intégration. Même si le Forum reste une occasion pour les organisations de la société civile de donner leur point de vue et de discuter des défis et priorités, la procédure de sélection des participants se base maintenant sur un appel ouvert qui prend en compte l’expertise de chaque candidat (organisation) dans la question de l’année.

Conformément à son mandat élargi, le Forum a été organisé pour la première fois en janvier 2015 pour discuter des flux migratoires en Méditerranée. Les discussions ont insisté sur l’importance d’une perspective à long terme pour l’inclusion sociale des personnes qui cherchent à obtenir ou bénéficient d’une protection internationale. Les interactions entre les réfugiés et les membres de la société d’accueil furent considérées comme un élément clé dans ce domaine. En avril 2016, la deuxième réunion du FEM a repris cette conclusion et s’est concentrée sur l’approche à long terme de la migration et de l’intégration. Entre autres activités, des ateliers interactifs ont réuni des ONG et des fonctionnaires européens autour de la table pour débattre de problèmes tels que la modification de l’histoire européenne de la migration, la coopération croissante entre les acteurs, l’attention portées aux vulnérabilités spécifiques aux migrants ou les propositions actuelles de réformes du régime d’asile européen.

La troisième réunion du FEM a eu lieu les 2 et 3 mars 2017 à Bruxelles et a permis de discuter du problème clé de l’accès des migrants en Europe aux droits et aux services. En un mot, cette réunion concernait une discussion concernant les solutions de rechange légales aux voyages périlleux que les migrants entreprennent ainsi qu’une réflexion sur la façon dont ils peuvent avoir accès aux services de base à leur arrivée et voir leurs droits respectés. Comment s’assurer que ces dispositions soient reconduites pour faciliter le processus d’intégration fait également partie de la réflexion.

En 2009, le lancement du précurseur du REM, le Forum européen de l’Intégration, avait réfléchi à l’approche globale de l’intégration recherchée par l’UE, qui reconnaît qu’impliquer les acteurs de tous les niveaux est essentiel à la réussite de ces politiques. Son organisation initiale fut le résultat d’une coopération entre la Commission européenne et le Comité économique et social européen.

Le travail du Forum européen sur la migration et de son prédécesseur est disponible sur le Portail européen sur l’Intégration et vous trouverez de plus amples informations sur le site Internet du Forum.

Read more
Partenariat de l’Agenda Urbain pour l’inclusion des migrants et réfugiés

Étant donné que les villes sont celles qui reçoivent la majorité des réfugiés et des immigrants en Europe, tenir compte de leurs besoins et intérêts dans les politiques d’intégration des migrants de l’UE est crucial. Lancé en mars 2016, le partenariat dans le cadre de l’Agenda Urbain pour l’UE sur l’inclusion des migrants et des réfugiés rassemble des villes européennes, la Commission européenne et des gouvernements nationaux ainsi que des organisations de la société civile pour discuter et mettre en œuvre des actions et recommandations concrètes sur l’intégration. C’est un des 12 partenariats de l’agenda urbain pour l’UE qui a pour objectif de contribuer à concevoir les futures politiques de l’UE et à réviser les politiques existantes.

Le partenariat sur l’inclusion des migrants et des réfugiés se concentrera sur les questions de la réception, de l’hébergement, de l’emploi et de l’éducation. Au cours de la première phase, qui durera jusque mi-2017, le partenariat identifiera, grâce à des études, une conférence de travail et des réunions régulières, une série d’actions à inclure au Plan d’action. La période 2017 - 2018 sera dédiée à la mise en œuvre du Plan d’action.

Après une première conférence de travail sur l’hébergement et la réception en novembre 2016, la deuxième conférence aura lieu à Berlin les 16 et 17 février et se concentrera sur l’emploi et l’éducation.

Le partenariat est coordonné par la ville d’Amsterdam et la Direction générale Migration et affaires intérieures de la Commission européenne. D’autres membres sont les villes d’Athènes, de Barcelone, de Berlin et d’Helsinski, le Danemark, l’Italie, la Grèce et le Portugal, ainsi que des acteurs tels qu’Eurocities, le Conseil des Communes et Régions d’Europe, le Conseil européen pour les Réfugiés et les Exilés ou le groupe sur les politiques de migration. La Commission européenne est également représentée dans ce partenariat par les Directions générales emploi, affaires sociales et inclusion et la Direction générale de la politique régionale et urbaine.

Des informations à jour sur les événements et de la documentation de référence se trouvent dans la section « Partenariats » du site Internet de l’Agenda Urbain.

Read more