Navigation path

Migrantour Paris - Quand tourisme rime avec diversité culturelle

Target Group
  • RESIDENCE STATUS
Theme
Topic

Geographic Area

France

City

Paris

Language

French

Type of Information

  • Project or programme
  • Media coverage

Organisation

Baština Voyages

Contact Person

Stefan Buljat (Login to send email)

Contact Person Function

Régisseur

Project Start

01/12/2013

Ongoing Project

No

Project End

31/07/2015

Summary

De décembre 2013 à juillet 2015, neuf métropoles (Turin, Rome, Florence, Milan, Gênes, Valence, Lisbonne, Marseille et Paris) ont abrité Migrantour, le projet touristique européen promouvant la diversité culturelle de ses métropoles.

Le voyage - accompagné d'un guide issue des migrations (ou en lien avec elles), nommé passeur de culture - commence dès le territoire européen. Et ce, à travers des lieux (quartier, commerce, monument), des événements (fête, repas, ateliers) ainsi que des créations culturelles (vêtement, nourriture, littérature) en rapport avec les migrations du territoire visité.

Migrantour est né en Italie, dans le cadre du programme « Agrobiodiversité, cultures et développement local » en 2010. Au vu de son succès, les promoteurs du projet (Oxfam Italia, Acra-Ccs et Viaggi Solidali) ont lancé le développement d’un réseau européen des villes Migrantour. Voir le site européen

A Paris, l'association de voyages équitables Baština était chargée de l'implémentation de ce projet d'innovation sociale.  

 

Issue/Challenge and Goal/Assumption

Paris est la première destination touristique au monde. Et pourtant, certains de ses quartiers restent méconnus. Migrantour permet de découvrir leur patrimoine, leur histoire ainsi que leur diversité socio-culturelle.

Le projet a pour but de faciliter l’intégration des personnes d’origine étrangère en favorisant la compréhension et le 

respect réciproque. Il vise également à donner une possibilité de revenus supplémentaires à des personnes qui connaissent parfois des situations difficiles.

Migrantour, c'est aussi changer le regard sur les migrations et promouvoir la découverte mutuelle. La rencontre entre le voyageur et l’immigré, dont le point de départ est le migrant, transforme la représentation de chacun par la possibilité de tisser de nouveaux liens sociaux.

How does it work

Le projet est principalement divisé en 2 étapes complémentaires:

1. La formation des passeurs de culture

Baština Voyages a organisé la formation des accompagnateurs, en partenariat avec:

  • Le Musée national de l'Histoire de l'Immigration (MHI) qui a mis à disposition du projet, ses locaux, ses enseignements ainsi que l'accès à ses expositions permanentes et temporaires, dont certains en concordance avec les thèmes des balades: c'est le cas pour les balades Fashion Mix et Frontières.
  • La Faculté des Sciences Sociales (Ethnologie) de l'Université Paris Descartes qui a formé les futures passeurs de culture en anthropologie du tourisme et techniques d'enquête de terrain adaptées aux projets culturels. La pratique était réalisée en binôme avec les étudiant de Paris Descartes.
  • L'Observatoire de la diversité culturelle qui a donné des cours de langage et communication de groupe.
  • L'Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire (ATES), dont Bastina est membre, qui a enseigné les pratiques du tourisme solidaire.

Les passeurs culturels ainsi formés ne sont pas guides touristiques officiels, mais accompagnateurs interculturels capables de gérer des itinéraires pédagogiques sur le thème de l’interculturalité.

2. Les Balades urbaines

La réalisation des balades "Si proche" a été précédée par la création et le test de parcours-pilotes auprès de différents publics à travers une série d’événements, de manifestations et de partenariats.

Les quartiers suivants ont été retenus:

  • La Goutte d’Or et sa Fashion Mix sur le monde de la Mode et Petit Mali à Château Rouge;
  • Belleville et Ménilmontant autour des arts et habitants de "Babel Ville";
  • Masséna Olympiades et les cultures d’Asie du Sud-Est; 
  • Montreuil: Au-delà des apparences;
  • Le Quartier Latin: Paris ville Latino-Américaine

Ces balades permettent aux visiteurs d'aller à la rencontre des habitants, travailleurs, commerçants, artistes, membres associatifs, représentants du culte ou simples passants dans les quartiers mis à l'honneur. Elles génèrent ainsi des retombées économiques pour les différents services et commerces de proximité qui caractérisent les quartiers et aide à comprendre l’apport réel des migrations dans de nombreux secteurs d’activité, au-delà de toute stigmatisation.

Results

A Paris, 19 passeurs de culture dont les origines correspondent à plusieurs vagues d'immigration (Mali, Vietnam, Croatie, Péru, Iran, etc.) ont été formés, plus de 600 visiteurs ont pris part aux promenades et un reportage a été consacré au parcours Fashion Mix dans le journal Libération et Lapetitecouronne.tv

Baština Voyages travaille désormais à la pérennisation du projet en consolidant le réseau local constitué de nombreux partenaires publics, privés, institutionnels et associatifs et en développant les vecteurs de communication qui pourront toucher le grand public. L'association Baština a déjà produit une vidéo interactive présentant les différent parcours des balades. De plus, 2 nouveaux parcours ont été mis en place (Bagnolet et Saint Denis) et les balades sont désormais payantes (€15), ce qui favorise d'autant plus l'intégration économique des passeurs de culture.

La Région Île de France a retenu Baština comme Projet d'innovation sociale 2015/2016 et l'association de voyages équitables est en contact avec les autorités parisiennes afin de construire la suite de Migrantour. Dans le courant de l'année 2016, un nouveau Migrantour Grand Paris incluant de nouveaux parcours dans les quartiers enclavés de la Métropole pourrait donc voir le jour.

C'est également l'ambition du réseau européen qui a été rejoint par 4 nouvelles villes dont Lyon et Naples.

Evaluation

En juin 2015, le rapport final du projet Migrantour (Europe) comprenant les résultats des différentes villes participantes a été publié.

Who will benefit?

Ces balades favorisent la rencontre et l’échange interculturel entre touristes, locaux et migrants, sur un pied d’égalité.

Puisqu'elles sont désormais payantes, elles renforcent l'intégration économique des passeurs de culture. Elles occasionnent aussi des retombés économiques pour les commerçants des quartiers visités dont elles redorent l'image.

Source of funding and Resources used

Le projet Migrantour a été co-financé par la Commission Européenne à travers le Fond Européen d'Integration (HOME/2012/EIFX/CA/CFP/4241 MygranTour: a European network of migrant driven intercultural routes to understand cultural diversity).