Navigation path

Histoire de deux mains pour demain - Dialogue intergénérationel

Geographic Area

France

LRA Sheet

Reims

City

Reims

Language

French

Type of Information

  • Case studies
  • Mainstreaming

Organisation

Collectif Interculturel d'Associations de Migrants (CIAM)

Contact Person

Chérif Mohammed (Login to send email)

Contact Person Function

Directeur

Project Start

01/01/2011

Ongoing Project

No

Project End

31/12/2014

Summary

"Histoire de deux mains pour demain" est un travail de mémoire et de transmission de l’histoire de l’immigration. C’est l’histoire des immigrés seniors appelés pudiquement Chibanis (« cheveux blancs ») et celle des jeunes qui connaissent peu ou pas cette histoire. Elle se traduit par une narration racontée par des femmes de différentes générations, en présence de quelques Chibanis (Hommes) et Chibania (Femmes), entrecoupée de musiques de l’association ACAO (Arts et Culture de l’Afrique de l’Ouest) et des chorégraphies d’Ismaël Taggae, avec le collectif Footzebeul.

Ce travail de mémoire porte sur la rencontre entre deux générations concernées par la problématique de l’immigration : des immigrés arrivés en France depuis plus de trente années et des jeunes nés et/ou ayant grandi en France (le plus souvent descendants d’immigrés) et qui n’ont pas connu l’expérience migratoire.

Issue/Challenge and Goal/Assumption

Un séminaire sur le vieillissement des populations immigrées avait été organisé lors de l’édition 2008 du Festival "Rémois et Moi et Toi, Vivons Mieux Ensemble !". Ce séminaire avait réuni plusieurs acteurs concernés par cette problématique : gériatres, gérontologues ainsi que les représentants de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM), de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), de la ville de Reims, d’associations, de l’ADOMA (insertion par le logement), de la médecine préventive et des travailleurs sociaux.

Les travaux de ce séminaire ont tout d'abord mis en lumière l’impérieuse nécessité de mettre en place une action d’accompagnement à la santé en direction de ces publics. Ils ont également mis en évidence la méconnaissance des jeunes issus de l’immigration de l’histoire migratoire de leurs parents ou de leurs familles, par manque de dialogue entre ces deux catégories de publics.

Grâce à ce constat un projet a été mis en place. Il a été décidé de recueillir des témoignages sur l’expérience, le vécu et les parcours migratoires de ces Chibanis. Toutefois, ces entretiens ont montré les difficultés de ces derniers à verbaliser leur vécu et leur parcours migratoire aux jeunes générations.

How does it work

Le projet s’est déroulé en quatre étapes :

  • montage d’un recueil de témoignages vidéo de la part d’anciens immigrés qui ont accepté de verbaliser leurs parcours et leur expérience migratoire,
  • organisation de débats avec les jeunes de plusieurs quartiers de Reims sur la base de ces témoignages,
  • rencontres et échanges entre les deux générations sur cette histoire et les valeurs qu’elle implique,
  • création d’un scénario mis en scène avec la participation des "Chibanis / Chibanias" et quelques jeunes qui ont participé à ce travail.

Le montage du recueil de témoignages des anciens immigrés a permis de réaliser un film intitulé "mémoire de l’immigration".  Les quatre étapes du projet également ont abouti à la création de la pièce de théâtre "histoire de deux mains pour demain". Les 2 sont rassemblés dans un coffret DVD.

Results

Une fois par mois, la pièce de théâtre "Histoire de deux main pour demain" fruit de ce  projet est projetée dans les collèges et lycées de Champagne-Ardenne. Après la projection du film, un débat est organisé. Ce procédé permet d’aborder l’histoire de l’immigration et d’intéresser les élèves d’une façon plus pédagogique et ludique qu’un cours purement magistral.

Cette pièce de théâtre est également projetée sur le territoire marnais dans les MJC (maison des jeunes et de la culture), les médiathèques et dans les maisons de quartier. Elle a été vue par environ 1000 personnes et jouée 4 fois, notamment à l’Opéra de Reims, en rassemblant environ 700 personnes. De nombreux retours élogieux et positifs de publics hétérogènes ont été adressés au CIAM.

Le DVD a été transmis à différentes associations, maisons de quartier, établissements scolaires, médiathèques, Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé), Arifor (Action Régionale pour l'Information sur la Formation et l'Orientation) et diffusé à l'occasion de forums et autres manifestations publiques.

Le DVD est empruntable dans les médiathèques de la région Champagne-Ardenne et à l’Arifor au pôle ressources intégration lutte contre les discriminations et pour l’égalité (PRILDE).

Evaluation

Par sa durée (pas trop courte ni trop longue), son dynamisme et sa composition, toutes les projections ont connu un réel succès. Le DVD a été édité en 800 exemplaires. Sur ces 800, seule une quarantaine reste disponible.

Who will benefit?

Tous publics confondus (femmes, hommes, enfants, adultes, anciens, cadres, ouvriers…)

Source of funding and Resources used

Le projet a été financé par l’ACSE, la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et la ville de Reims, dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale (dispositif de politique publique visant la cohésion sociale et territoriale).

Trois salariées du CIAM plus 34,000 euros (coût du projet dans sa globalité) ont été affecté pour le mener à bien.