Suomi
  • English
International Partnerships

100.06 FM – Radio Zereda : la radio au service des communautés de Obo

Share on

Zereda veut dire Paix en Zandé, l’une des langues de la préfecture du Haut-Mbomou, dans le sud-est de la République centrafricaine. C’est aussi le nom de la radio communautaire de la ville de Obo, relancée le 29 mai 2021 dans le cadre du programme RELSUDE financé par le Fonds Bêkou, fonds multibailleur créé par l’Union européenne. Le projet est mis en œuvre par un consortium de six ONG dont ACTED est coordinatrice et Free Press Unlimited l’un des membres.

Relancer la radio communautaire qui s’était tue en 2018

Quand la radio a été lancée, les ondes n’allaient pas au-delà de 500 mètres. Le succès immédiat et la mobilisation des communautés locales ont permis d’obtenir des aides et du matériel pour augmenter progressivement la capacité d’émission et atteindre un rayonnage de 150 km dix ans plus tard. La radio permettait d’informer les populations de la préfecture dans un contexte où les tensions sécuritaires se succédaient, entrainant de nombreuses migrations. Faute de moyens pour renouveler le matériel devenu obsolète, « le son de la radio s’est éteint en 2018 » déplore Madame Anihiringo.

Copyright: Thomas PROVOOST - ACTED
C’est sur un bambou que le premier émetteur a été posé en 2008.
- Madame Julie Félicité Anihiringo, vice-présidente du Conseil d’Administration de la radio
12 habitants de Obo sont formés pour assurer façon autonome l’édition des programmes du média
12 habitants de Obo sont formés pour assurer de façon autonome l’édition des programmes du média - Copyright: Thomas PROVOOST - ACTED

Voilà pourquoi, à la suite d’une évaluation et de rencontres avec les habitants et autorités locales, Free Press United  et son partenaire, le Réseau des Médias Communautaires Centrafricains ont décidé d’appuyer la redynamisation de la radio dans le cadre des activités d’appui aux médias communautaires menées dans le sud-est du pays par le consortium RELSUDE.

L’appui a d’abord été technique avec l’acheminement du matériel nécessaire à la relance des programmes. Le conseil d’administration en charge de la gestion de l’association a ensuite été créé. Enfin 12 habitants de la ville ont été formé aux pratiques du journalisme communautaire.

Pour Hugo Maseka, Chargé de Projet pour Free Press United, « il est important que les néo-journalistes aient une double fonction : technique et journalistique ».

Cela permet de pallier aux absences car, leur activité est bénévole et volontaire. L’accent est mis sur l’éthique et la déontologie et la prise de conscience quant au rôle de journaliste pour toutes les communautés.

Dans les quartiers de la ville, tout le monde ne parle plus que du retour de Zereda : « Mon grand frère Olivier est journaliste, je l’ai entendu à la radio » nous raconte Isidore du quartier Gnokora. Le 29 mai 2021, jour officiel de la relance de la radio, c’est toute la ville qui était branché sur le 100.6 FM pour écouter les discours des autorités locales, de la vice-présidente du conseil d’administration, du coordinateur du consortium et des représentants de ong partenaires.

Une radio pour la paix et la solidarité entre communautés

Le média constitue l’unique canal d’information de proximité. En plus de refléter et promouvoir l'identité, la personnalité et la culture des communautés de la région, la radio locale permet la diffusion de programmes de promotion de la paix, de protection de la femme, de retour des personnes déplacées. Au 30 avril 2021, 729 005 personnes étaient déplacées à l’intérieur de la RCA, 73% dans des familles d’accueil et 27% sur des sites.

De l’émission « Kwa kwe kwa » (il n’y a pas de sot métier) pour les travailleurs à « I to kobe » (on prépare la nourriture) pour les cuisiniers, ou de l’émission sur l’agriculture et l’élevage pour la majeure partie de la population de la ville et ses environs à « E gonda a molengu » (on aime les enfants) pour les petits, il y en a pour tous les habitants de la ville et au-delà !  

Oliver et Wamba, journalistes/techniciens de la radio Zereda, lors cérémonie lancement
Oliver et Wamba, journalistes/techniciens de la radio Zereda, lors de la cérémonie de lancement de la radio - Copyright: Thomas PROVOOST - ACTED
On dit même que les ondes atteignent la localité de Mboki, à 80km à l’ouest de Obo
- Journaliste du média

La redynamisation de la radio Zereda est menée dans le cadre des activités de Promotion de la Paix du consortium RELSUDE financé par le fonds Bêkou. Des actions similaires sont mises en œuvre par Free Press United dans 5 autres des 21 localités du programme. Elles entrent en complémentarité aux activités multisectorielles des membres du consortium (ACTED, OXFAM, COOPI, CONCERN, IMPACT via l’initiative AGORA et Free Press Unlimited) dans les cinq préfectures du sud-est.