La crise sanitaire nous a non seulement amenés à inventer de nouveaux modes d’apprentissage et de travail, mais aussi à concevoir et à utiliser des technologies innovantes pour relever les défis médicaux, avec l’aide de l’UE.