La Commission européenne et le haut représentant de l’UE ont défini la «Global Gateway», une nouvelle stratégie européenne visant à développer des liens intelligents, propres et sûrs dans les domaines du numérique, de l’énergie et des transports et à renforcer les systèmes de santé, d’éducation et de recherche dans le monde entier.

L’UE renforce ainsi son offre vis-à-vis de ses partenaires en investissant massivement dans le développement des infrastructures dans le monde entier. Entre 2021 et 2027, L'Équipe Europe, c’est-à-dire les institutions et les États membres de l’UE, mobilisera jusqu’à 300 milliards d’euros d’investissements dans:

  • le numérique; 
  • le climat et l’énergie; 
  • les transports; 
  • la santé; 
  • l'éducation et la recherche. 
«Nous soutiendrons les investissements intelligents dans des infrastructures de qualité, qui respectent les normes sociales et environnementales les plus élevées, conformément aux valeurs et aux normes de l’UE. La stratégie «Global Gateway» offre un modèle de la manière dont l’Europe peut établir des liens plus résilients avec le monde.»

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne
President von der Leyen

La stratégie «Global Gateway» permettra de réaliser des projets durables et de qualité, tenant compte des besoins des pays partenaires et garantissant des avantages durables pour les communautés locales. Elle permettra ainsi aux partenaires de l’UE de développer leurs sociétés et leurs économies, mais également au secteur privé des États membres de l’UE d’investir et de rester compétitif, tout en garantissant les normes les plus élevées en matière d’environnement et de travail, ainsi qu’une bonne gestion financière.

La stratégie «Global Gateway» est la contribution de l’UE à la réduction du déficit d’investissement mondial. Elle est conforme à l’engagement pris en juin 2021 par les dirigeants du G7 de mettre en place un partenariat pour les infrastructures axé sur les valeurs, assorti de normes élevées et transparent pour répondre aux besoins en infrastructures au niveau mondial. La stratégie «Global Gateway» est également pleinement conforme au programme 2030 des Nations unies, à ses objectifs de développement durable (ODD) et à l’accord de Paris.

Principes de la stratégie «Global Gateway»

Le modèle européen de connectivité de confiance dans les pays partenaires s'inscrit dans le long terme et est conforme aux intérêts et aux valeurs de l’UE: l'état de droit, les droits de l’homme et les normes internationales. Il consiste à:

  • faire des investissements intelligents, propres et sûrs dans des infrastructures de qualité;
  • connecter les biens, les personnes et les services dans le monde entier de manière durable.

Les partenariats de la stratégie «Global Gateway» seront fondés sur six principes:

  • democracy
    Valeurs démocratiques et normes élevées
  • rules
    Bonne gouvernance et transparence
  • partnership
    Partenariats égaux
  • sustainability
    Vert et propre
  • security
    Axé sur la sécurité
  • Investment
    Catalyser les investissements du secteur privé

Principaux domaines de partenariat

Secteur numérique

Digital

Grâce à la stratégie «Global Gateway», l’UE renforcera les connexions entre l’Europe et le monde, et aidera les pays partenaires à réduire la fracture numérique et à s’intégrer davantage dans l’écosystème numérique mondial.

Climat et énergie

Energy

Investir dans la résilience au changement climatique et son atténuation, ainsi que dans les énergies propres, est une nécessité, mais aussi un enjeu économique majeur pour les pays à revenu faible ou intermédiaire. La stratégie «Global Gateway» soutiendra cette transformation écologique, sur la voie de la réalisation des objectifs de développement durable et des engagements pris au titre de l’accord de Paris. Elle favorisera les échanges de technologies vertes et renforcera la sécurité énergétique.

Transports

Transport

La stratégie «Global Gateway» encouragera les investissements mondiaux dans les infrastructures qui créent des réseaux durables, intelligents, résilients, inclusifs et sûrs dans tous les modes de transport. Elle soutiendra également des réseaux, notamment l’extension du réseau transeuropéen de transport.

Santé

Health

«Global Gateway» donnera la priorité à la sécurité des chaînes d’approvisionnement et au développement des capacités de production locales. L’UE collaborera avec les pays partenaires pour diversifier leurs chaînes d’approvisionnement pharmaceutiques. L’UE contribuera également à supprimer les goulets d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement internationale.

Éducation et recherche

Education

L’UE investira dans une éducation de qualité, y compris dans l’éducation numérique, en accordant une attention particulière à l’inclusion des filles, des femmes et d’autres groupes vulnérables. Elle aidera les pays partenaires à transformer leurs systèmes éducatifs et facilitera la mobilité des étudiants, des stagiaires, des enseignants et du personnel non enseignant. L’UE collaborera avec les pays partenaires pour renforcer la coopération en matière de recherche et d’innovation.

Sources de financement

  • Jusqu’à 300 milliards d’euros d’ investissements jusqu’en 2027

«Global Gateway» sera mise en œuvre dans le cadre d’une approche «Équipe Europe», rassemblant l'Union européenne, ses États membres et leurs institutions financières et de développement, dont la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Elle vise également à mobiliser le secteur privé afin de stimuler des investissements permettant de produire des effets générateurs de changements. 

«Global Gateway» s’appuie sur les nouveaux instruments financiers du cadre financier pluriannuel de l’UE pour la période 2021-2027, en particulier l’instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (IVCDCI) — Europe dans le monde et l’instrument d’aide de préadhésion (IAP) III, mais aussi Interreg, InvestEU et Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de l’UE.

Plus particulièrement, le Fonds européen pour le développement durable Plus (FEDD+), le bras financier de l'IVCDCI — Europe dans le monde, débloquera jusqu’à 135 milliards d’euros pour des investissements garantis en faveur de projets d’infrastructure entre 2021 et 2027. Jusqu’à 18 milliards d’euros seront mis à disposition sous forme de subventions au titre du budget de l’UE. Les institutions financières et de financement du développement européennes ont prévu des volumes d’investissement allant jusqu’à 145 milliards d’euros. 

En outre, l’UE étudie la possibilité de mettre en place un système européen de crédit à l’exportation afin de compléter les dispositions existantes au niveau des États membres et d’accroître la force de frappe globale de l’UE dans ce domaine. Ce système contribuerait à garantir des conditions de concurrence plus équitables pour les entreprises de l’UE sur les marchés des pays tiers, et faciliterait ainsi leur participation à des projets d’infrastructure.

Non seulement l'UE offrira à ses partenaires des conditions financières solides, mais elle encouragera aussi le respect des normes les plus élevées en matière sociale, de protection de l'environnement et de gestion stratégique. Elle fournira une assistance technique à ses partenaires, afin de renforcer leur capacité à élaborer des projets crédibles garantissant un bon rapport coût-efficacité en ce qui concerne les infrastructures.

Documents

TéléchargerPDF - 541.6 Ko