À la une

Évolution démographique

  • Démographie
    a stylised image of two older people on a tandem bicycle
    En 2018, l’espérance de vie à la naissance a augmenté, passant à 78,2 ans pour les hommes et 83,7 ans pour les femmes. Cette tendance devrait se poursuivre: les hommes nés en 2070 devraient vivre 86 ans et les femmes 90 ans.
  • Démographie
    6 windows show glimpses of people at home. A man and woman hug, a man sits alone at a screen, a woman plays the violin, two people share a drink, a man reads in an armchair, a woman serves food to a child.
    La composition des ménages évolue dans l’ensemble de l’UE: il y a des ménages composés de deux parents avec enfants, mais aussi des personnes vivant seules, des parents isolés ou des couples sans enfants.
  • Démographie
    a stylised image of two women beside a pram, one is pregnant. A man cycles past with a child in a child-seat
    En 2018, le nombre moyen de naissances par femme était de 1,55 et l’âge moyen à la naissance du premier enfant s’établissait à 31,3 ans.
  • Démographie
    A man carries a box, a child and a woman empty another box.
    Certaines personnes choisissent de se déplacer ou de vivre à l’étranger, mais la taille de ces flux est instable et peut changer rapidement.
  • Démographie
    Two older people stand with a surfboard, taking a selfie
    D’ici à 2070, 30,3 % de la population devrait avoir 65 ans ou plus (contre 20,3 % en 2019) et 13,2 % 80 ans ou plus (contre 5,8 % en 2019).
  • Démographie
    An image of a multi-ethnic group of people walking from left to right.
    La part de la population européenne dans le monde diminue et, d’ici à 2070, elle représentera un peu moins de 4 % de la population mondiale.

Conséquences de l’évolution démographique

1

La population européenne en âge de travailler diminue. Nous devons trouver des moyens pour soutenir la croissance économique en amenant davantage de personnes sur le marché du travail et en augmentant la productivité.

2

Pour faire face au vieillissement de la société européenne, nos systèmes de santé et de soins devront continuer de s’adapter et nous devrons réfléchir aux moyens de financer l’augmentation des dépenses publiques liées à l’âge.

3

La situation démographique varie souvent fortement entre les régions d'un même pays. Certaines devraient connaître des changements démographiques rapides, qui ouvriront de nouvelles perspectives et poseront de nouveaux défis en matière d’investissements, d’infrastructures, d’accessibilité et de services. Il sera essentiel de trouver de nouvelles solutions et d’adopter des changements pour soutenir les personnes.

4

L’évolution démographique peut également avoir une incidence sur la position de l’Europe dans le monde. La part de l’Europe dans la population mondiale et dans le PIB mondial devenant comparativement plus faible, il sera d’autant plus important qu’elle soit unie, plus forte et plus stratégique.

5

L’évolution démographique et la transition écologique et numérique s’influencent, se soutiennent ou se renforcent mutuellement à bien des égards. La prospective stratégique sera donc essentielle pour prévoir et préparer des politiques dans ces domaines.

Les conclusions du rapport de la Commission sur la démographie montrent qu’il ne saurait y avoir d’approche unique. Les décideurs politiques doivent s’intéresser tout particulièrement à la réalité sur le terrain. L’Union européenne, les États membres et les régions ont un intérêt commun à réagir à l’évolution démographique, pour le bien de tous les Européens. L’évolution démographique concernera tout le monde. Elle doit être un facteur qui contribue à aider l’Europe à sortir de la crise et à nous éclairer dans la construction d'une Union plus résiliente, plus durable et plus équitable.

Cliquez sur un pays ou une région dans la carte ci-dessous pour accéder aux statistiques démographiques dans cette zone.

Garantie européenne pour l’enfance

La garantie européenne pour l’enfance est un instrument axé sur les «enfants dans le besoin» dans l’UE: ceux qui sont exposés au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale.

Cet instrument soutiendra les États membres dans leurs efforts visant à offrir des chances égales aux enfants dans le besoin en améliorant leur accès à un ensemble de services de base: éducation et accueil de la petite enfance, activités éducatives et récréatives, soins de santé, alimentation et logement.

Lutte contre les abus sexuels sur les enfants

Le 11 mai, la Commission a proposé une nouvelle législation de l’UE visant à protéger les enfants contre les abus sexuels, en ligne et hors ligne. Les règles proposées obligeront les fournisseurs de services en ligne et l’ensemble du secteur à évaluer et à atténuer le risque d’utilisation abusive de leurs services, et, le cas échéant, à détecter et signaler les abus sexuels commis contre des enfants en ligne, et à supprimer les matériels d’abus sexuels sur enfants en ligne. Un nouveau centre européen indépendant facilitera l’action des fournisseurs de services et servira de pôle d’expertise en matière de prévention et de soutien aux victimes. Ces nouvelles règles contribueront à sauver des enfants d’abus ultérieurs, à prévenir la réapparition de matériels relatifs à des abus sexuels sur des enfants et à traduire les auteurs de ces abus en justice.

Stratégie de l’UE pour protéger les enfants dans le monde en ligne et les former à cet environnement

La nouvelle stratégie européenne pour un internet mieux adapté aux enfants (BIK +), adoptée par la Commission le 11 mai, vise à améliorer les services numériques adaptés à leur âge et à garantir la protection, l’autonomisation et le respect en ligne de tous les enfants. Au cours des dix dernières années, les technologies numériques et la manière dont les enfants les utilisent ont radicalement changé. Non seulement les enfants utilisent beaucoup plus souvent les smartphones, mais ils commencent aussi plus tôt.

La nouvelle stratégie européenne pour un internet mieux adapté aux enfants vise à offrir des contenus et des services en ligne accessibles, adaptés à l’âge et informatifs, créés dans le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Stratégie européenne pour un internet mieux adapté aux enfants (BIK+)

Une vision à long terme pour les zones rurales de l’UE

La Commission européenne a présenté sa «vision à long terme pour les zones rurales de l’UE», en recensant les défis et les préoccupations les concernant, et en mettant en évidence certaines des perspectives les plus prometteuses pour ces zones. S’appuyant sur de vastes consultations associant les acteurs du monde rural et les autres parties intéressées par les problèmes auxquels il est confronté, la Commission a également présenté un pacte rural et un plan d’action rural, dont l’objectif est de connecter les zones rurales en Europe et d'en faire des régions plus fortes, résilientes et prospères.

Le 20 décembre 2021, la Commission a lancé le pacte rural, une initiative qu'elle avait annoncée dans sa «vision à long terme pour les zones rurales» présentée en juin 2021. Ce nouveau pacte vise à mobiliser les pouvoirs publics et les autres acteurs concernés afin de répondre aux besoins et aux aspirations des communautés rurales. Il fournira un cadre commun pour le dialogue et la coopération entre les acteurs concernés aux niveaux européen, national, régional et local.

La vice-présidente Šuica, le commissaire Wojciechowski et la commissaire Ferreira ont lancé une invitation ouverte à participer à la discussion sur le pacte rural. Toutes les parties intéressées sont invitées à exprimer leur engagement en faveur des objectifs de la «vision» et à participer à l’élaboration et à la mise en œuvre du pacte rural. La Commission aura à ce titre un rôle de facilitateur, avec ses partenaires et ses réseaux, et elle encouragera l’échange d’idées et de bonnes pratiques à tous les niveaux. Fondée sur de vastes consultations avec les citoyens et les acteurs du monde rural, la «vision à long terme pour les zones rurales de l’UE» recense les problèmes urgents et met en évidence certaines des perspectives les plus prometteuses qui s’offrent à ces zones. Soutenue par le pacte rural et le plan d’action rural mis en œuvre par la Commission, la «vision à long terme» a pour objectif d'accroître la force, la connectivité, la résilience et la prospérité des zones rurales de l’UE. D’ici juin 2022, les différentes parties concernées peuvent rejoindre la communauté du pacte rural et partager leurs réflexions et leurs idées sur sa mise en œuvre et son développement. En juin 2022, la conférence de haut niveau sur le pacte rural sera l’occasion de faire le point sur les engagements pris et les idées présentées et de définir les étapes suivantes.

Rejoignez la communauté du pacte rural

La solitude dans l’UE

Le 26 juillet 2021, le Centre commun de recherche de la Commission européenne a publié un rapport présentant les données scientifiques les plus récentes sur la solitude et l’isolement social dans l’UE.

Le rapport, qui contient les données scientifiques les plus récentes sur le sujet, examine des initiatives visant à lutter contre la solitude dans 10 États membres de l’UE.

Un citoyen de l’UE sur quatre a fait état d’un sentiment de solitude au cours des premiers mois de la pandémie due au coronavirus. La solitude a été multipliée par quatre chez les 18-35 ans par rapport à 2016. La couverture médiatique du phénomène de la solitude dans l’ensemble de l’UE a également doublé au cours de la pandémie, la sensibilisation à la question variant considérablement d’un État membre à l’autre.

Chronologie

Timeline - The impact of demographic change in Europe as Full content

Actualité

Documents

TéléchargerPDF - 4.8 Mo
TéléchargerPDF - 1.2 Mo
TéléchargerPDF - 982.3 Ko
TéléchargerPDF - 1.6 Mo
TéléchargerPDF - 875.1 Ko
TéléchargerPDF - 3.9 Mo
TéléchargerPDF - 5.2 Mo