Actions REPowerEU

Les nouvelles réalités géopolitiques et du marché de l’énergie nous obligent à accélérer radicalement la transition vers une énergie propre et à accroître l’indépendance énergétique de l’Europe vis-à-vis des fournisseurs peu fiables et des combustibles fossiles volatils.

REPowerEU est le plan de la Commission européenne visant à rendre l’Europe indépendante des combustibles fossiles russes bien avant 2030, compte tenu de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

85 % des Européens estiment que l’UE devrait réduire dès que possible sa dépendance à l’égard du gaz et du pétrole russes pour soutenir l’Ukraine. En agissant en tant qu’Union, l’Europe peut y parvenir plus rapidement.

Le plan REPowerEU définit une série de mesures visant à réduire rapidement la dépendance à l’égard des combustibles fossiles russes et à accélérer la transition écologique, tout en renforçant la résilience du système énergétique à l’échelle de l’UE. Il repose sur les éléments suivants:

Natural gas station

Diversification

L’UE collabore avec ses partenaires internationaux pour trouver d’autres sources d’approvisionnement énergétique. À court terme, nous avons besoin d’autres sources d’approvisionnement en gaz, en pétrole et en charbon aussi rapidement que possible et, dans une perspective d’avenir, nous aurons également besoin d’hydrogène renouvelable.

a couple looking at energy bills

Économies

Chaque citoyen, chaque entreprise et chaque organisation peut économiser de l’énergie. Des changements de comportement modestes peuvent faire une différence importante, si nous nous engageons tous en faveur de ces changements. Des mesures d’urgence en cas d’interruption de l’approvisionnement seront également nécessaires.

Wind farm

Accélération de la transition vers une énergie propre

Les énergies renouvelables sont l’énergie la moins chère et la plus propre disponible et elles peuvent être produites sur le marché intérieur, ce qui diminue nos importations d’énergie. REPowerEU accélérera la transition écologique et stimulera des investissements massifs dans les énergies renouvelables. Nous devons également permettre à l’industrie et aux transports de remplacer plus rapidement les combustibles fossiles afin de réduire les émissions et les dépendances.

 

Énergie propre

Mettre fin à la dépendance de l’UE à l’égard des combustibles fossiles russes nécessitera un accroissement massif des énergies renouvelables ainsi qu’une accélération de l’électrification et du remplacement des combustibles fossiles dans la production de chaleur dans l’industrie, les bâtiments et les transports. À terme, la transition vers une énergie propre contribuera à faire baisser les prix de l’énergie et à réduire la dépendance à l’égard des importations. 

Sign on a car powered by hydrogen L'énergie provenant de sources renouvelables est la moins chère et la plus propre qui soit disponible et elle peut être produite sur le marché intérieur, ce qui réduit nos besoins en matière d’importation énergétique. La Commission propose de faire passer de 40 % à 45 % l’objectif actuel de l’UE à l’horizon 2030 en matière d’énergies renouvelables. Le plan REPowerEU porterait la capacité totale de production d’énergies renouvelables à 1 236 GW d’ici à 2030, et non plus à 1 067 GW d’ici à 2030, comme envisagé dans le paquet «Ajustement à l’objectif 55».

La stratégie de l’UE en matière d’énergie solaire stimulera le déploiement de l’énergie photovoltaïque. Dans le cadre du plan REPowerEU, cette stratégie vise à mettre en service, d’ici à 2025, plus de 320 GW d’énergie solaire photovoltaïque nouvellement installée, soit plus de deux fois le niveau actuel, et près de 600 GW d’ici à 2030. Cette concentration initiale de capacités supplémentaires évitera de consommer 9 milliards de m³ de gaz naturel par an d’ici à 2027.

Industrie propre

Le remplacement du charbon, du pétrole et du gaz dans les procédés industriels contribuera à réduire la dépendance à l’égard des combustibles fossiles russes. Il permettra parallèlement d’opérer la transition vers des sources d’énergie plus propres, de renforcer notre compétitivité industrielle et de promouvoir le rôle de premier plan de l’Europe en matière d’évolution technologique internationale. 

an employee working on a solar panel
  • L’électrification, l’efficacité énergétique et le déploiement des énergies renouvelables pourraient permettre à l’industrie d’économiser 35 milliards de m³ de gaz naturel d’ici à 2030 au-delà des objectifs de l’«Ajustement à l’objectif 55».
  • Les réductions les plus massives des émissions de gaz, représentant près de 22 milliards de m³, pourraient être réalisées par les secteurs des minerais non métalliques, du ciment, du verre et de la céramique, de la production de produits chimiques et des raffineries.
  • Environ 30 % de la production d’acier primaire de l’UE devrait être décarbonée grâce à l’utilisation d’hydrogène renouvelable d’ici à 2030.

Le secteur industriel jouera également un rôle clé dans la massification de la production d’équipements et de composants nécessaires à la transformation rapide de notre système énergétique.

Économies d’énergie

Les économies d’énergie sont le moyen le moins cher, le plus sûr et le plus propre de réduire notre dépendance à l’égard des importations de combustibles fossiles en provenance de Russie. Nous pouvons tous jouer un rôle, à un titre ou à un autre, dans la réduction de notre consommation d’énergie, que ce soit en tant que consommateurs ou comme entreprises de tous les secteurs industriels. Combinées aux mesures d’efficacité énergétique, nos actions individuelles auront une incidence positive sur les prix, en réduisant directement nos factures énergétiques, en rendant notre économie plus résiliente et en accélérant la transition de l’UE vers une énergie propre.

Electric household appliance

Il existe de nombreuses façons de réduire la consommation d’énergie dans notre vie quotidienne:

  • Réduire les températures de chauffage/moins utiliser la climatisation
  • Utiliser plus efficacement nos appareils ménagers
  • Conduire nos véhicules de manière plus économique
  • Privilégier les transports publics et la mobilité active
  • Éteindre les lumières

Tous les consommateurs d’énergie doivent être informés des meilleures possibilités d’économies et des mesures les plus efficaces qu’ils peuvent prendre. La Commission fournira aux citoyens des informations ciblées afin de les aider à faire des choix éclairés et à effectuer des achats économes en énergie. Nous collaborerons avec des organisations telles que l’Agence internationale de l’énergie, les États membres et les autorités locales, afin de recenser et de promouvoir les actions les plus efficaces en matière d’économies d’énergie.

Financement du plan REPowerEU

Des investissements supplémentaires de 210 milliards d'euros sont nécessaires d'ici à 2027 pour la suppression progressive des importations de combustibles fossiles russes, qui coûtent actuellement aux contribuables européens près de 100 milliards d’euros par an. 

euro symbol

La facilité pour la reprise et la résilience (FRR) est au cœur de la mise en œuvre du plan REPowerEU, par son apport de fonds européens supplémentaires. Les États membres devraient ajouter un chapitre REPowerEU à leurs plans pour la reprise et la résilience en vue de canaliser les investissements vers les priorités du plan REPowerEU et de réaliser les réformes nécessaires.

Les États membres peuvent utiliser les prêts restants au titre de la FRR (actuellement 225 milliards d’euros) et les nouvelles subventions au titre de la FRR financées par la mise aux enchères, dans le cadre du système d'échange de quotas d'émission, des quotas actuellement détenus dans la réserve de stabilité du marché, d’une valeur de 20 milliards d’euros.

Autres sources de financement de REPowerEU:

  • Fonds de la politique de cohésion
  • Fonds européen agricole pour le développement rural
  • Mécanisme pour l’interconnexion en Europe
  • Fonds pour l’innovation
  • Financement national et européen à l'appui des objectifs de REPowerEU
  • Mesures fiscales nationales
  • Investissements privés
  • Banque européenne d'investissement

Collaboration avec des partenaires internationaux

Nous souhaitons mettre en place des partenariats à long terme qui soient mutuellement bénéfiques, en stimulant les énergies renouvelables, en augmentant l’efficacité énergétique à l'échelle mondiale et en coopérant dans le domaine des technologies vertes et de l’innovation. La nouvelle plateforme énergétique de l’UE jouera un rôle essentiel pour ce qui est de mutualiser la demande, de coordonner l’utilisation des infrastructures, de négocier avec les partenaires internationaux et de préparer les achats communs de gaz et d’hydrogène.

Mesures:

  • Augmenter les livraisons de gaz naturel liquéfié (GNL) en provenance des États-Unis et du Canada et celles de GNL et de gaz naturel en provenance de Norvège
  • Intensifier la coopération avec l’Azerbaïdjan, en particulier en ce qui concerne le corridor gazier sud-européen
  • Conclure des accords politiques avec des pays fournisseurs de gaz comme l’Égypte et Israël pour accroître l’approvisionnement en GNL
  • Renouer le dialogue sur l’énergie avec l’Algérie
  • Poursuivre la coopération avec de grands producteurs de la région du Golfe, dont le Qatar, et avec l’Australie
  • Coopérer avec des acheteurs de gaz tels que le Japon, la Chine et la Corée
  • Explorer le potentiel d’exportation des pays d’Afrique subsaharienne tels que le Nigeria, le Sénégal et l’Angola

L’UE poursuivra également sa collaboration avec le G7, le G20 et d’autres enceintes internationales, dont l’OPEP et l’AIE, afin de veiller au bon fonctionnement des marchés pétroliers mondiaux.

Documents