Faits marquants

La stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant a été élaborée pour les enfants et avec des enfants. Les enfants doivent pouvoir accéder à des informations qui leur sont adaptées de manière à connaître clairement leurs droits et, dans le cas présent, savoir ce que l’UE prévoit pour eux. Les versions de la stratégie adaptées aux enfants ont été conçues en collaboration avec des enfants et présentent les informations d’une manière facile à assimiler par leurs lecteurs. Les enfants ont donné leur avis sur le langage, les images et les exemples utilisés dans les brochures. En outre, la version adaptée aux enfants est accessible aux lecteurs malvoyants et peut être consultée à l’aide d’appareils et de technologies d’assistance.

Stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant

The EU strategy on the rights of the child

Chaque enfant en Europe et dans le monde devrait jouir des mêmes droits et vivre à l’abri des discriminations et intimidations de toutes sortes. Dans la stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant, la Commission s’attaque aux problèmes persistants et émergents et propose des mesures concrètes pour protéger, promouvoir et garantir les droits des enfants dans le monde d’aujourd’hui, en perpétuelle évolution.

Aucune stratégie qui concerne les enfants ne devrait être élaborée sans que leur voix ne soit entendue. Grâce aux efforts déployés par les principales agences et organisations de défense des droits de l’enfant, la stratégie sur les droits de l’enfant et la garantie européenne pour l’enfance ont toutes deux bénéficié de la contribution de plus de 10 000 enfants. Leurs points de vue ont été recueillis au moyen d’un questionnaire en ligne et d’autres formes de consultation. Le rapport principal issu de ce processus de consultation a été présenté le 23 février 2021 à l’occasion d’un événement en ligne auquel participaient des enfants de même que la vice-présidente Šuica et les commissaires Reynders et Schmit. La participation des enfants à la vie politique et démocratique de l’UE est l’un des six domaines thématiques abordés dans la stratégie.

Domaines thématiques de la stratégie

Garantie européenne pour l’enfance

Les inégalités et l’exclusion à un âge précoce ont des répercussions sur la capacité des enfants à mener une vie prospère à l’âge adulte. Les enfants qui en sont victimes ont plus de risque d’abandonner leur scolarité et moins de chances de trouver un emploi décent plus tard. Un cercle vicieux de l’inégalité voit ainsi le jour de génération en génération.

European Child Guarantee - cycle of disadvantage

La garantie européenne pour l’enfance a pour ambition de briser ce cercle vicieux. Elle formule des orientations et fournit des outils aux États membres pour venir en aide aux enfants dans le besoin, c’est-à-dire aux moins de 18 ans exposés au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale.

Les États membres devraient garantir:

aux enfants dans le besoin un accès GRATUIT ET EFFECTIF:

aux structures d’éducation et d’accueil de la petite enfance European Child Guarantee - early childhood education and care
à la scolarisation et aux activités périscolaires European Child Guarantee - education and school-related activities
à au moins un repas sain chaque jour d’école European Child Guarantee - at least one healthy meal each school day
aux soins de santé European Child Guarantee - healthcare

aux enfants dans le besoin un ACCÈS EFFECTIF:

à une alimentation saine European Child Guarantee - healthy nutrition
à un logement adéquat European Child Guarantee - adequate housing

Les États membres peuvent faire appel aux financements de l’UE pour appuyer les actions qu’ils entreprennent au titre de la garantie pour l’enfance, en particulier aux financements du Fonds social européen plus (FSE+) et de Next Generation EU.

La garantie européenne pour l’enfance complète le deuxième thème de la stratégie sur les droits de l’enfant. Dans la mesure où elle met en œuvre le principe 11 du socle européen des droits sociaux concernant «l’accueil de l’enfance et l’aide à l’enfance», la garantie constitue un élément clé du plan d’action sur le socle européen des droits sociaux, qui définit des initiatives concrètes visant à mettre en œuvre dans la pratique le socle européen des droits sociaux.

Plus d’informations sur les droits de l’enfant

18.3% of the EU population and 30.3% of the world population are children
22.2% of children in the EU are at risk of poverty or social exclusion
1/2 of children worldwide are victims of violence each year
Of asylum applicants to the EU in 2020, 1/3 were children. Out of 119.400, 2.850 were unaccompanied.
In the EU 33% of girls and 20% of boys experienced disturbing content online once a month in 2020
Worldwide 9.6% of children are forced into child labour

  • Un enfant sur 4 considère que ses droits sont respectés par l’ensemble de la société («Our Europe, Our Rights, Our Future»).
  • Vingt-neuf pour cent des enfants âgés de 10 à 18 ans ont signalé l’utilisation en ligne de données à caractère personnel d’une manière qu’ils n’appréciaient pas, par exemple l’utilisation abusive de mots de passe personnels ou l’utilisation d’informations personnelles ayant des conséquences préjudiciables. Plus d’un enfant sur dix a signalé une augmentation de ce phénomène lors du premier confinement du printemps 2020. [«How children (10-18) experienced online risks during the COVID-19 lockdown in spring 2020», JRC, 2021, p. 13-14, 42]
  • Parmi les répondants LGBTIQ âgés de 15 à 17 ans, 15 % ont déclaré avoir été victimes de cyber-harcèlement en raison de leur orientation sexuelle (A long way to go for LGBTI equality, FRA, 2020).

  • Près de 3 enfants sur 4 âgés de 2 à 4 ans subissent régulièrement des châtiments corporels et/ou des violences psychologiques de la part de leurs parents ou des personnes qui s’occupent d’eux (Global status report on preventing violence against children, UNICEF/OMS, 2020).

  • Trois pour cent des enfants âgés de 10 à 18 ans disent ne pas se sentir en sécurité à la maison; 9 % ne se sentent pas en sécurité à l’école; et 8 % ne se sentent pas en sécurité en ligne. [«How children (10-18) experienced online risks during the COVID-19 lockdown in spring 2020»), JRC, 2021, p. 13-14, 42]
  •  En 2019, 12 % des migrants internationaux dans le monde (33 millions de personnes) étaient des enfants (Data on Child migration, UNICEF, avril 2020).
  •  Plus d’un tiers des enfants disent se sentir rarement tristes ou malheureux, voire jamais. Un cinquième des enfants disent se sentir tristes la plupart du temps («Our Europe, Our Rights, Our Future»)
  • Entre 1,3 et 1,5 million d’enfants par an sont privés de leur liberté sur la base d’une décision de justice ou d’une décision administrative. Plus de 7 millions d’enfants sont privés de liberté chaque année. [UN Global Study on Children Deprived of Liberty (2019), p. IX et p. 260-261]

Restons en contact

Documents

TéléchargerPDF - 489.3 Ko
TéléchargerPDF - 684.9 Ko
TéléchargerPDF - 1.3 Mo
TéléchargerPDF - 987.6 Ko
TéléchargerPDF - 1.7 Mo
TéléchargerPDF - 470.1 Ko
TéléchargerPDF - 356.7 Ko
TéléchargerPDF - 631.3 Ko
TéléchargerPDF - 1.3 Mo