Réponse

Si le consentement fourni par une personne avant l’entrée en application du règlement général sur la protection des données (RGPD) est conforme aux conditions prévues dans le RGPD, il n’est pas nécessaire de redemander son consentement. Votre entreprise/organisation doit s'assurer que le consentement donné avant le RGPD respecte les conditions prévues dans le RGPD.

Exemples

Pas besoin d’un nouveau consentement

Le RGPD entrera en application le 25 mai 2018. Vous avez récemment revu la politique de confidentialité de votre entreprise/organisation. Vous avez vérifié que le consentement au sein de votre organisation a été recueilli par écrit et qu’il était conforme aux exigences du RGPD. Dans ce cas, vous ne devez pas demander à vos clients un nouveau consentement en mai 2018.

Besoin d’obtenir un nouveau consentement

Votre entreprise/organisation a obtenu le consentement de clients il y a quelques années en utilisant un système de cases pré cochées en ligne. Il est désormais établi que cette manière d’obtenir un consentement ne sera plus valide à compter du 25 mai 2018. Votre entreprise/organisation doit obtenir un nouveau consentement si elle souhaite continuer à traiter les données.

Références