Description générale

Le terme «houblon» englobe les trois groupes de produits suivants:

  • le houblon en cônes, frais ou sec;
  • le houblon en poudre ou en «pellets» (granulés);
  • les extraits de houblon.

Au sein de l’Union européenne, près de 2 600 exploitations cultivent le houblon sur une superficie totale de 26 500 hectares, soit 60 % de la superficie totale consacrée à la culture du houblon dans le monde.

Le houblon est cultivé dans 14 États membres de l’UE. Quelque 17 000 hectares sont cultivés en Allemagne, ce qui représente 60 % de la superficie consacrée à la culture du houblon dans l'Union et ± 1/3 de la superficie mondiale. Les autres principaux producteurs de l’UE sont la Tchéquie, la Pologne et la Slovénie.

Partout dans le monde, mais surtout en Europe, la tendance est à la diminution des superficies, qui est notamment liée à l’augmentation du rendement en acide alpha et à la diminution de son utilisation dans la bière. L'acide alpha est le composant du houblon qui donne à la bière son amertume ainsi que certains autres arômes.

Production

L'UE produit environ 50 000 tonnes de houblon par an. Sa production d’acide alpha dépasse régulièrement les 5 000 tonnes.

Chaque année, la production mondiale de houblon fluctue entre 80 000 et 100 000 tonnes, ce qui représente entre 8 000 et 10 000 tonnes d'acide alpha. La demande d’acide alpha est estimée à près de 8 000 tonnes, sachant qu’il en faut en moyenne 4,1 g par hectolitre de bière. La quantité de houblon présente dans la bière diffère en fonction du type de bière, et en particulier de son amertume et de la variété de houblon utilisée. En raison des progrès technologiques et d’un goût de plus en plus prononcé pour des bières moins amères de la part des consommateurs, la teneur en houblon dans la bière diminue chaque année (elle s’élevait encore à 6,3 g d’acide alpha/hl en 1995). 

Bien que la production mondiale de bière soit en hausse, la demande en acide alpha n’augmente que très peu. L'offre étant actuellement supérieure à la demande, les prix moyens sur le marché du houblon vendu sous contrat et sur le marché libre sont peu élevés depuis 2009.

Autres informations

Rapports sur la récolte du houblon

TéléchargerPDF - 98 Ko
TéléchargerPDF - 100.7 Ko
TéléchargerPDF - 99.3 Ko

Commerce extérieur

L'UE, et surtout l'Allemagne, est l’une des plaques tournantes du marché mondial du houblon. En matière de commerce extérieur, l’UE a toujours été un exportateur net. Au cours des dernières années, l’excédent s’est chiffré à quelque 20 000 tonnes de houblon équivalent cônes. L’acheteur principal est la Russie, suivie par les États-Unis et le Japon.

À une exception près, tous les pays producteurs de houblon au sein de l’UE sont membres du Comité international de la culture du houblon, dont la tâche consiste à promouvoir l'échange d’informations entre les producteurs ainsi qu’entre les producteurs et le reste de la filière (commerçants et brasseurs).

Bases juridiques

L’organisation commune du marché (règlement (UE) n° 1308/2013) établit les principales dispositions relatives au secteur du houblon, et plus particulièrement: la certification, les groupements de producteurs et les importations.

Autres informations

Législation de l’UE relative au houblon

Comités

Plusieurs comités constitués par des représentants des États membres et présidés par des représentants de la Commission européenne se rencontrent régulièrement pour veiller à ce que la responsabilité de la Commission dans l’adoption des actes d’exécution soit exercée sous le contrôle des États membres.

Le comité de gestion de l’organisation commune des marchés agricoles examine des domaines tels que l’évolution des prix du marché, la production et le commerce au sein de l’UE et dans les pays tiers.