Étiquette énergétique

Les étiquettes énergétiques des pneumatiques fournissent une classification claire et commune de la qualité des pneumatiques en termes d’efficacité en carburant, de bruit extérieur et de freinage sur sol mouillé. Ces étiquettes aident les consommateurs à prendre des décisions d’achat qui leur permettent d’économiser du carburant et de réduire les coûts. Dans le même temps, elles incitent les fabricants à innover pour rendre leurs pneumatiques plus efficaces en carburant, plus silencieux et plus sûrs par temps humide. 

Les nouveaux pneumatiques sont munis d’une étiquette indiquant leur classe d’efficacité énergétique, comprise entre A (les plus efficaces) et G (les moins efficaces), conformément à la définition établie dans le règlement (CE) n° 1222/2009 sur l’étiquetage des pneumatiques.

Un accord politique a été trouvé en novembre 2019 sur un nouveau règlement relatif à l’étiquetage des pneumatiques, qui permettra d'actualiser l'étiquette actuelle à partir de mai 2021. Il prévoira également la possibilité d’utiliser un pictogramme pour la neige et/ou le verglas, sur la base d’une proposition de la Commission de mai 2018. Le texte du nouveau règlement doit être approuvé par le Conseil et le Parlement européen et validé dans toutes les langues de l’UE avant d'être formellement adopté et publié au Journal officiel de l’UE.

Exigences d'écoconception

Bien qu’aucune exigence d’écoconception spécifique ne s'applique aux pneumatiques, il existe une législation en matière d’homologation [règlement (CE) n° 661/2009 relatif à la sécurité générale des véhicules à moteur], qui fixe des exigences minimales concernant l’efficacité en carburant, l’adhérence sur revêtement humide et le bruit de roulement externe des pneumatiques.

Économies d’énergie

Selon les estimations initiales, en appliquant les mesures d’étiquetage énergétique et d’écoconception de l’UE, la consommation annuelle d’énergie d’ici à 2020 sera jusqu'à 45 TWh moins élevée qu'en l’absence de règles. Cela équivaut à une économie de 15 millions de tonnes d’émissions de CO2 par an d’ici à 2020.

Grâce à l’évolution rapide des technologies, les prévisions les plus récentes tablent sur des économies annuelles plus importantes dans l'ensemble de l’UE (environ 77 TWh). Ces mesures d’efficacité énergétique permettront donc de réduire les émissions annuelles de CO2 de près de 25 millions de tonnes d’ici la fin de 2020.

Documents

TéléchargerPDF - 2.8 Mo
TéléchargerPDF - 640.2 Ko
TéléchargerPDF - 338 Ko
TéléchargerZIP - 1.7 Mo
Services