Présentation

La Commission européenne possède une grande expérience en matière d’évaluation de ses projets de coopération au développement. Elle estime que l’évaluation de ses interventions est essentielle pour renforcer son efficacité dans ce domaine.

Aujourd'hui, les acteurs de l’aide au développement et le grand public exigent une plus grande transparence concernant la coopération de l’Union européenne avec les pays en développement, ce qui nécessite de soumettre les résultats de ces activités à un contrôle accru.

Il est donc important que la Commission dispose d’un cadre clair et transparent pour réaliser une évaluation indépendante.

But de l’évaluation

L’évaluation consiste à juger les résultats des actions publiques afin de vérifier leur conformité avec les objectifs fixés. Son objectif est double:

  • apprendre à intervenir de manière plus efficace: tirer les leçons de l’expérience acquise afin d'aider ceux qui élaborent des stratégies et des projets et mettent en œuvre l’aide;
  • rendre des comptes aux parties prenantes et aux contribuables: l'évaluation sert à améliorer l’obligation de rendre des comptes sur l’utilisation des ressources et les résultats obtenus en comparant la performance de l’aide avec ses objectifs initiaux.

Types d’évaluations et responsabilité

La Commission européenne réalise des évaluations à différents niveaux:

  • Évaluations de projets et programmes: ces évaluations portent sur l’intervention. Elles permettent d’acquérir une compréhension approfondie des résultats du projet ou programme et de tirer des leçons pour l’avenir. Elles relèvent de la responsabilité des délégations de l’UE ou de l’unité opérationnelle chargée du projet ou du programme.
  • Évaluations stratégiques: les évaluations stratégiques examinent les résultats des politiques géographiques, sectorielles ou thématiques, ainsi que les instruments politiques durant une période de temps significative. Elles renforcent l’obligation de rendre des comptes en évaluant la qualité de l’aide au développement de l’UE dans son ensemble et fournissent des recommandations et des enseignements pour formuler les politiques et préparer la programmation. Les évaluations sont gérées par l’unité centrale d’évaluation au sein de la direction générale de la coopération internationale et du développement, qui publie un programme de travail.